Livre : Deus Ex Dissidence

Série de jeux vidéo à succès, Deus Ex se développe et touche d’autres plateformes et médias. Après une appli pour mobile qui est passée un peu inaperçue, découvrons donc le comics publié en français par Mana Books. Serez-vous séduit par les nouvelles aventures d’Adam Jensen ?

L’objet

Un livre au format assez moyen, le même que pour le comics Silent Hill. Une couverture rigide bien épaisse, toujours aussi belle et résistante aux taches/liquides, mais pas trop aux petits coups. La BD est assez lourde, donc même si son format permet de la déplacer plus facilement, on y réfléchira à deux fois avant de la mettre dans un sac. Comme souvent, le livre donne l’impression d’une édition de luxe. La couverture est vraiment sublime : l’artwork souligne le côté cyberpunk et sombre de la série, sans être négatif et déprimant pour autant. Au dos, le côté héroïque d’Adam Jensen semble mis en valeur par des néons qui ressemblent à des ailes d’ange high-tech.

 

Le contenu

On a entre les mains la traduction de Deus Ex Universe Volume 1 : Children Crusade, paru en 2016. C’est donc une sorte de premier volume ou de tome 1, même si ce n’est pas clairement indiqué. En 2029, soit deux ans après l’Incident, on retrouve Adam Jensen, fraîchement recruté au sein de la Task Force 29, une unité spéciale qui lutte contre le terrorisme. Pour sa première mission, Adam Jensen doit faire ses preuves s’il veut réussir son intégration. Ses collègues et lui doivent libérer un groupe d’enfants retenus par des terroristes augmentés qui veulent les transformer en armes vivantes. Mais le sauvetage ne se passe pas comme prévu. Il faut donc que l’équipe poursuive son enquête et découvre qui se cache derrière ces terroristes et quelles sont leurs réelles motivations, tout en évitant de donner des raisons à la presse de faire monter encore plus la haine contre les augmentés.

À la fin de l’ouvrage, on trouve les biographies des personnages et des créateurs, ainsi que des superbes illustrations et couvertures. Les affiches de propagande contre les augmentés rappellent le style des affiches de FallOut en reprenant le thème de l’Amérique des années 1950-60, alors que l’histoire se situe dans un futur proche.

Le comics s’inscrit aussi dans la logique d’ouverture aux autres médias : dès le début, le lecteur est incité à télécharger l’appli mobile et à débloquer du contenu bonus (vidéos, artworks, etc.) en scannant les triangles disséminés dans la bande dessinée.

Verdict

On parcourt les 128 pages d’une traite et avec intérêt. L’histoire prolonge naturellement l’univers de Deus Ex et respecte ses thèmes favoris : le lecteur est amené à réfléchir sur l’utilisation de la science et des implants cybernétiques, sur les relations humaines, la discrimination, la tolérance, le terrorisme et le rôle des médias. Le récit mêle habilement l’action et les pensées de Jensen, ainsi que ses communications secrètes avec Alex Vega. On ne nous épargne pas non plus les commentaires du présentateur TV qui poursuit la Task Force 29 à la recherche d’un scoop pouvant alimenter ses théories radicales. Le lecteur a donc plusieurs visions d’un même événement et peut se faire sa propre opinion, tout en étant amené à réfléchir sur le sens de l’action et les réactions des personnages.

On sent la forte influence d’Alex Irvine (Le Soleil du nouveau Monde, Pacific Rim, Iron Man 2, La Planète des Singes L’Affrontement), auteur de comics américain expérimenté. L’histoire est sombre, parfois violente, mais pas déprimante. Elle se destine néanmoins à un public plutôt mature (à partir de 16 ans). Le côté sombre de la série est souligné par les superbes dessins de John Aggs qui fait ressortir la brutalité des personnages et des situations. On a donc un vrai bon polar cyberpunk à la sauce américaine.

 

Revenons maintenant sur le contenu bonus pour l’appli mobile. Si lier le comics à d’autres supports est une bonne idée, malheureusement le scanner de l’application n’est pas très performant. Il faut vraiment s’acharner pour tenter de débloquer du contenu supplémentaire pas toujours passionnant, comme des vidéos des développeurs en anglais uniquement. Néanmoins, on peut mettre la main sur de superbes artworks. Pour faciliter leur obtention, je conseille fortement de les afficher sur un autre écran (ordinateur, tablette) en consultant cette page.

Deus Ex Dissidence est une bonne mise en bouche aux nouvelles aventures d’Adam Jensen au sein de la Task Force 29 et cette première mission, complète, donne vraiment envie de connaître la suite. Cyberpunk, complot, action et trahison forment un cocktail détonant qui capte l’attention du lecteur qui ne peut se détacher de la bande dessinée avant la fin.

Fiche Technique :
  • Auteurs : Alex Irvine et John Aggs
  • Traduit de l’anglais par Benjamin Viette
  • Format : 165 x 255 mm
  • Album : 128 pages
  • Tranche d’âge : 16 ans et +
  • Éditeur : Mana Books
  • Date de sortie : 4 janvier 2018
  • Prix conseillé : 14 € en format papier – 9,99 € en format numérique

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de