Test : Zombie Army Trilogy (Xbox One)

xbox_one_zombie_army_trilogy_gamingway (1)

« Braiiinnnnnnnnn » … mon dieu, ils sont partout ! Oh vous êtes là ? Vous aussi vous avez survécu à une armée de Zombies Nazi ? Comment ? Vous n’êtes pas au courant ?! C’est que vous n’avez pas joué à Zombie Army Trilogy alors. Si la mort ne vous fait pas peur, laissez-moi vous emmener dans un univers sombre où nous serons les derniers rescapés.

Historiquement incorrect

ZAT est un jeu de tir à la troisième personne qui nous emmène à Berlin en 1945. Alors que la défaite semble évidente pour l’Allemagne, Hitler lance son ultime plan D… C’est alors qu’une étrange magie noire ramène tous les soldats Allemand à la vie. Ca parait cool non ? Mais si vous aimez les histoires d’horreur façon Contes de la Cryptes, passez votre chemin car c’est le seul point scénaristique que l’on nous propose. En effet, le reste de la progression se fait sans narration. On aura droit qu’à une phrase d’accroche et une micro-cinématique (qui ne raconte rien) à chaque mission et c’est bien dommage car, potentiellement, l’univers qui gravite autour de ce jeu pouvait nous emmener bien plus loin.

Afin de parcourir les rues Berlinoises et de progresser jusqu’au Führer, on pourra sélectionner 8 personnages, chacun ayant son histoire propre, enfin, elle est encore une fois limitée à un simple paragraphe. On aurait aimé en apprendre plus tout au long du jeu (peut-être via des discutions, des flash-back, ou autre)… Dommage.

xbox_one_zombie_army_trilogy_gamingway (7) xbox_one_zombie_army_trilogy_gamingway (8)

Une balle un re-mort

Avant tout mettons les choses au point : ZAT n’est pour moi pas totalement un TPS, car, si il est vrai que lors des déplacements ou de l’utilisation des armes secondaires on sera à la troisième personne, on passera la majorité du temps à regarder au travers de la lunette de notre fusil de précision, ne nous braquons donc pas trop vite sur le coté bridé des TPS qui peut en bloquer certain.

Maintenant que l’on peut entrer dans le vif du sujet, le premier point à noter est la diversité que nous offre le jeu : dès le début on pourra choisir un personnage (parmi les 8 héros, 4 hommes et 4 femmes, il y en pour tous les goûts), un fusil de précision, une arme secondaire et une arme de poings. Comme on s’en doutera chacun de ces éléments propose un gameplay différent, il faudra donc adapter son choix en fonction de son style de jeu. Par exemple certains personnages sont plus robustes alors que d’autres sont plus précis. Les armes elles seront plus ou moins puissantes, auront des chargeurs plus ou moins importants etc… On est donc confronté à un large panel de personnalisation où y chacun trouvera son compte.

Une fois prêt à en découdre, deux modes de jeux s’offrent à nous : le mode histoire dans lequel on devra découvrir les origines de ce mal sombre afin d’y mettre un terme, et un mode Horde dans lequel on sera confiné sur une carte dans le seul but de survivre à une invasion de zombies aux travers de manches de plus en plus intenses. Bien que le principe reste le même dans les deux cas, le gameplay est très différent.
Le mode histoire nous fera progresser par bloc, chaque nouveau lieu devant être vidé ou défendu. Pour accomplir cette tache, on pourra ramasser des munitions sur les « cadavres » ou arriver jusqu’aux chambres fortes qui sont truffées d’armes en tout genre et qui font office de transition entre deux parties de la campagne.
Le mode horde, quant-à-lui, correspond plus ou moins au mode zombie qu’on a pu voir dans les précédents Call Of Duty, il faudra survivre à un flot incessant d’assaillants toujours plus nombreux et puissants. D’ailleurs on se régalera du nombre d’ennemis proposé dans le jeu : simples zombies, zombies armés, zombies en armures, zombies kamikaze, squelettes, unités d’élites et j’en passe car ils sont nombreux et apportent tous leurs difficultés. En fait, leur seul point commun c’est la façon unique d’en venir à bout : un tir bien placé en pleine tête.

Bien évidemment le jeu nous offre la possibilité de jouer à plusieurs, mais malheureusement il n’y a pas de multijoueur local ! C’est tellement dommage car le mode en ligne est tellement prenant et intense qu’on a qu’une envie c’est de s’éclater à pulvériser du zombies entre amis, d’autant que les serveurs du jeu lag au point ou parfois les ennemis meurent plus d’une seconde après un tir. Heureusement, notre déception sera vite effacée car le jeu ne requiert pas d’abonnement Xbox Live pour jouer en ligne ! C’est toujours ça !

On se retrouve donc devant un jeu qui, malgré une campagne relativement courte ,nous propose une longue durée de vie grâce à une bonne re-jouabilité, un mode en ligne gratuit et des bonus à collecter pour frimer devant les potes, pas mal non ?

xbox_one_zombie_army_trilogy_gamingway (5) xbox_one_zombie_army_trilogy_gamingway (6)

Laideur mortuaire

Pour moi, une bonne immersion dans un univers post-apocalyptique est le point capital pour faire un bon jeu de Zombie, et pour ZAT le pari est réussi. On découvrira des graphismes corrects (il faut dire que la Xbox One peut nous proposer bien mieux) et des décors assez bien travaillés en parcourant les rues d’un Berlin en ruines. Les modèles de zombies sont divers et variés et la démarche de ses derniers est plutôt « réaliste », on a donc tout ce qu’il nous faut pour une immersion totale. Attention tout de même car il y un hic et pas des moindres !

En effet les voix des zombies ont un gros défaut de conception (ou alors c’est un choix des développeurs que je ne comprend pas) car on les entend comme si ils étaient juste à coté de nous, même si ils sont à des kilomètres, c’est peu pratique dans un jeu où l’on passe la plupart de son temps à regarder à travers une lunette de sniper. Heureusement il y a une compensation,  ZAT nous offre la plus grosse innovation qu’avait apporté Sniper Elite : Les tirs en slow-motion. Quelle classe de voir ses meilleurs tirs pulvériser des corps au ralenti, le tout avec une vision au rayon x. Un vrai carnage !

xbox_one_zombie_army_trilogy_gamingway (2) xbox_one_zombie_army_trilogy_gamingway (3)

Un tir précis

Si on part du principe que Zombie Army Trilogy n’était à la base qu’un ensemble de « mod » de Sniper Elite II, (d’où le titre du soft, car un troisième mode de jeu à été ajouté à cette version « Trilogy ») on peu se dire que le titre a fait un long chemin pour sortir sa propre aventure bien à part, le tout avec une nouvelle campagne inédite. Si on enlève le soucis sonore pour les voix des zombies, l’immersion est totale et le multijoueur est vraiment prenant. On regrettera, en revanche, l’absence d’un multi-local, quel dommage !

Dkpsuleurr

Points forts :

– Un bon multijoueur en ligne (qui ne nécessite pas d’abonnement Xbox Live !)
– Rien à envier aux modes zombies de CoD
– Bonne difficulté
– Longue durée de vie grâce à la re-jouabilité
– 8 personnages jouables avec une large configuration d’équipements

Points faibles :

– Scénario très limité malgré un bon potentiel
– Pas de multijoueur local !
– Les lags en ligne !
– Bug ? avec les voix des zombies qui nuit gravement au gameplay

[note] La Note Gamingway : 16/20 [/note]

Développeur : Rebellion
Editeur : Rebellion
Genre : TPS
Support : PC, PS4, XBOX One
Date de sortie  : 06 mars 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *