E3 2016 : la Conférence E3 Ubisoft en direct !

ubisoftPlus que quelques heures avant le début des conférences de l’E3 et les gros éditeurs comptent bien vous les faire vivre en direct de chez vous. Pour Ubisoft, c’est par ici que ça se passe.

Pour suivre la conférence Ubisoft en direct et commentée en français dès lundi 13 juin à 21h30, il suffit d’aller sur Twitch :

https://www.twitch.tv/ubisoftfr

Suivez aussi les lives depuis Paris et Los Angeles toute la semaine.

Et aussi…

… Ne manquez pas Ubisoft Lounge Masterclass le 14 juin à 21h, pour tout savoir des prochains hits d’Ubisoft.

Comme on est super sympa à Gamingway, on vous a déniché le planning des événements à voir absolument avec les heures françaises :

e3 2016 planning ubisoft

Si vous avez un souci, toute l’équipe se mobilise pour vous faire vivre les conférences en quasi direct sur le site et pour vous faire un résumé le plus tôt possible, afin de ne rien manquer. Retrouvez tous les articles sur l’E3 2016 à cette adresse.

 

————————————————————————-

21h30 : Début du pré-show. Beaucoup de blabla pour rien, comme d’habitude. Une petite vidéo spécialement conçue pour les 30 ans d’Ubisoft, expliquant que 30 ans, c’est le plus bel âge ! « Turning 30 is great ! » Une petite discussion sur For Honor commence : il est unique, immersif, plein de combats. Ce n’est pas juste un Hack’n Slash. For Honor est développé à Montréal, on nous montre le studio en direct live. Petit instant d’émotion.

 

21h40 : Quelques mots sur Watch_Dogs 2 qui se transforment en débat sur la prononciation « Ubisoft » : « Oubisoft » ou « Ioubisoft » ? Apparemment, cela passionne les médias. Faut vraiment être de langue anglaise pour se prendre la tête avec ça et le résultat est : Ioubisoft pour les Anglais, Ubisoft pour les autres. En voilà de l’info ! Il y a une petite coquine chez Ubisoft ! Après, on nous annonce un nouveau Ghost Recon en Bolivie. Quelques images en live du studio parisien, l’occasion de chambrer les Français, bon esprit ! On nous promet du lourd, des déclarations énormes, on verra ça après ! En tout cas, le personnel semble impatient. Le public peut twitter et voir les commentaires s’afficher à l’écran, histoire de récolter quelques avis à chaud. Petit détour par la Suède où a été développé The Division.

 

21h48 : Un bêtisier des vidéos des fans sur différents jeux Ubisoft, de jolis mouvements techniques, des gamins, bref, du fan service. N’hésitez pas à utiliser #UBIE3, comme on nous le martèle. Maintenant, on chauffe la salle déjà pleine : plus que 5 minutes avant la conférence. Côté ambiance, on a connu mieux ! Une annonce sympa tombe : le Ubisoft Club va faire gagner des jeux PC : allez sur ubisoftclub.com. Une petite vidéo genre de best of vient de passer, avec un superbe Rayman à la fin ! Ubisoft n’oublie pas sa mascotte et ça fait plaisir ! On se remet à chambrer les Français, franchement, on leur a fait quoi ? Heureusement, une des filles de la vidéo de fans attire l’attention et on laisse les Français en paix.

 

22h : C’est parti pour la conférence avec un show à la Just Dance. C’est du délire sur scène : ça danse dans des costumes ridicules dignes d’une mauvaise comédie musicale, mais que c’est bon ! Un lion, une girafe, un panda, des éclairs, une guitare papillon et plus encore pour un départ en fanfare. Aisha Tyler entre en scène, soulignant le caractère décalé des danseurs, typiquement Ubisoft selon elle. Une pensée pour le massacre dans le club gay, je me disais aussi que c’était assez gay-friendly comme entrée en scène, et voilà l’explication. C’est aussi une façon habile d’introduire le prochain Just Dance 2017 en octobre sur PC et consoles et l’année prochaine sur NX.

 

22h07 : C’est une petite marrante la Miss Tyler, mais elle chambre aussi la France en expliquant qu’elle présente ce show depuis 5 ans par pure passion et non pour l’argent : « C’est bien connu c’est un Studio Français, Ubisoft me paye en bouteille de vin et en sarcasmes »
Passons aux jeux : Ghost Recon WildLands s’offre un trailer. C’est beau la Bolivie, ses forêts, son commerce illégal. Et une superbe brune au décolleté avantageux. Un trailer comme on les aime avec de l’action, des beaux paysages, presque un film ! On a envie de lutter contre les trafiquants de drogue. D’ailleurs, la conférence continue sur la cocaïne. Pourquoi la Bolivie est un narco-pays. En tant que Ghost, on doit créer le chaos pour changer la donne. Jouable en solo ou à 4 en coop. Le plus grand monde ouvert jamais créé par Ubisoft. On a le choix de faire ce qu’on veut quand on veut. S’ensuit une vidéo de gameplay montrant les Ghosts devant extraire un prisonnier. Au menu : piratage de PC pour récupérer des informations vitales, ballade en hélicoptère, course dans le désert à bord d’un buggy, assaut d’un camp de prisonniers. C’est beau, c’est fluide, c’est varié. En plus, le jeu paraît vivant et immersif. Niveau équipement, un dispose même d’un drone de reconnaissance pour vérifier les emplacements des gardes avant de les abattre. L’extraction tourne mal : il faut poursuivre les criminels en moto. C’est l’occasion de montrer qu’on peut tirer sur les autres depuis une voiture en étant passager, c’est du plus bel effet avec la caméra dans le dos. Ça explose de tous les côtés. Applaudissements énormes du public à la fin de cette démonstration de gameplay vraiment intéressante. Sortie du jeu le 27 mars 2017.

 

22h22 : La foule est en délire pour South Park The Fractured but Whole ou l’Annale du Destin chez nous (par ici pour le site officiel). Normal, c’est le « Coon ». De nouveaux gamins débarquent à South Park. Le jeu tourne autour de qui on est. Les enfants jouent aux Super Héros et imaginent une sorte de « Civil War » (comme le Comic opposant 2 camps de super-héros ou une simple guerre civile ?). Une vidéo passe et on retrouve avec bonheur les voix originales de South Park dans des scènes proches des épisodes du « Coon ». Pourtant, on nous montre juste le début : la création du personnage et le choix des classes. Petit clin d’œil au « gay fish » qui aime les « fish sticks » (en français, on parlait des batonnets de poisson). La vidéo reprend. L’humour est toujours présent et la mise en scène impeccable sauf que je préfère ne pas traduire ce qui est dit car ce n’est pas pour les enfants :) ! Du South Park comme on l’aime. Le système de combat a été repensé et le placement des personnages est devenu très important car on peut faire rebondir les ennemis comme des ballons. L’espace est important, le temps aussi. Les attaques sont vraiment impressionnantes. Si on précommande le jeu tout de suite, on aura South Park The Stick of Truth gratuitement (bon, j’ai déjà fini ce jeu, moi, dommage) ! Rendez-vous le 6 décembre. Le trailer est excellent, on vous le mettra dès que possible.

 

22h37 : Parlons de The Division et son extension Underground. des skins à l’effigie de Ghost Recon, Rainbox Siege et Splinter Cell font partis des récompenses pour les 30 ans d’Ubisoft. Ensuite, le trailer The Survival, une autre extension (XBOX ONE / PC) est diffusé : il faut survivre dans les conditions les plus brutales.

 

22h44 : La réalité virtuelle entre en scène avec EagleflightVR pour l’Oculus Rift. 2 équipes de 3 personnes et une règle simple : capturer la proie (un pauvre petit lapin). C’est plutôt coloré. La chasse s’effectue au-dessus de Paris, un Paris imaginaire et envahis par la végétation. Le livestream alterne entre les vues des casques et la vue générale. Ça va vite. On reconnait bien la Tour Eiffel et le Champ de Mars. La profondeur de champ du jeu est excellente : on voit vraiment très loin.

 

22h50 : Petite surprise : Star Trek Bridge Crew en réalité virtuelle. On se retrouve dans le vaisseau l’Entreprise comme si c’était réel. Les anciens comédiens des différentes séries sont sous le charme. Levar Burton, vu dans la vidéo, vient parler un peu du jeu. Il insiste sur le fait qu’on est vraiment dans le vaisseau, sur le pont, avec tout l’équipage joué par ses amis. Il faut vraiment jouer ensemble pour réussir la mission : chacun a un rôle important à jouer pour triompher. Pour Levar Burton, les graphismes sont magnifiques, mais c’est surtout le gameplay qui est intéressant. Il part sous les acclamations du public. Ce jeu sera disponible sur tous les appareils de réalité virtuelle. Sans attendre, le trailer :

 

23h : Superbe trailer de For Honor vraiment très apprécié. L’année dernière, on nous montrait le nouveau système de combat de mêlée, au cœur des batailles. Cette année, on nous montre For Honor. Une flotte de Vikings se dirige vers le pays des Samouraïs, en quête de gloire. C’est le thème de la nouvelle vidéo. Des images superbes, des combats épiques. Les bateaux se brisent sur les pièges. Les ennemis déferlent pour un énorme massacre. Ce n’est pas un trailer mais bien une vidéo de gameplay. Le jeu semble un peu mou. Peut-être que c’est le personnage – un gros gabarit – qui est un peu lent. En tout cas, c’est d’un très bon niveau technique. On escalade les murs, on massacre les soldats, on détruit tout. J’apprécie les petits détails comme empaler les adversaires sur les planches à clous ou les jeter du haut des remparts, c’est toujours rigolo. En plus, les Samouraïs parlent anglais ! Un combat contre ce qui semble un boss commence. Bizarrement, le jeu semble moins lent.
Sortie le 14 février 2017, le jour de la Saint-Valentin, comme c’est romantique. C’est un jeu vraiment très applaudi.

 

23h12 : À Ubisoft, on aime raconter un tas d’histoires différentes. Comme celle d’un robot rouge dans un jeu expérimental. Grow is back ! Le trailer est mignon, rigolo, avec une musique électronique bien rythmée. Dans Grow Up, on peut utiliser les plantes pour rebondir et autre jusqu’à la lune. Disponible sur PS4 et XBOX ONE.

grow up 4 grow up 5
23h17 : Trailer de Trials of the Blood Dragon. Encore un jeu très apprécié. Disponible maintenant sur PC, PS4 et XBOX ONE.

 

23h19 : Passons au film Assassin’s Creed avec son producteur. Il fallait une bonne histoire et l’univers d’Assassin’s Creed fait un bon film. Il faut aussi apporter quelque chose de nouveau à la franchise : une nouvelle histoire et un nouveau héros. Le tournage a été effectué dans 3 pays. L’équipe a été incroyable pour créer un mode à partir du monde réel et les cascadeurs ont su recréer les mouvements du jeu, en s’appuyant sur cet univers. Une vidéo exclusive, jamais montrée auparavant, est diffusée. Sortie toujours prévue le 21 décembre 2016. Encore plein d’applaudissements.

 

23h27 : La conférence se fait pirater pour le plus grand plaisir des fans de Watch_Dogs 2. La baie se San Francisco est un nouveau terrain de jeu où le joueur intègre DedSec. Sa mission : reprendre le contrôle. Dans Watch_Dgs 2, tout peut être piraté. On peut aussi croiser d’autres hackers de DedSec. On retrouve le look si particulier des hackers de Watch_Dogs mais pas de déclaration fracassante. On peut utiliser le même drone que dans Ghost Recon. La vidéo de gameplay montre les mêmes éléments que dans le premier jeu. Il faut toujours s’infiltrer discrètement en piratant l’environnement pour créer des diversions, ouvrir des portes, neutraliser les gardes, etc. À la fin de la vidéo, le public se déchaîne. Disponible sur PC, PS4 et XBOX ONE. Le grand Yves Guillemot vient parler du jeu ! Il rappelle que Watch_Dogs a été un gros succès grâce à Sony. Ainsi, il veut continuer à faire le jeu avec Sony. Il invite donc Jim Ryan à monter sur scène. Sony a signé pour un film Watch Dogs ! Les possesseurs de PS4 auront accès à tous les DLC du jeu bien avant leur sortie (13 jours avant ?).
Diffusion du trailer de Watch_Dogs 2 :


Ensuite, petit rappel des différentes éditions (dont on vous a déjà parlé sur Gamingway dans cet article). Retour d’Yves Guillemot qui est très excité de présenter une nouvelle licence : un jeu de sport extrême combiné à un vaste monde ouvert. La vidéo montre des décors sublimes de montagnes enneigées à dévaler en surf, à ski ou simplement pour du base jump.
C’est Steep et c’est le jeu le plus acclamé car une véritable surprise venant d’Ubisoft Annecy.


Steep est aussi sur facebook : https://www.facebook.com/steepgame/

Le Mont Blanc a été recréé pour le jeu. Place à une séance de gameplay qui débute en parapente. Mountain View a été développé spécialement pour zoomer et regarder tout autour de soi, mais aussi pour rejoindre rapidement la destination voulue. Il y a aussi des « drop zones » qui, dès qu’on s’élance, déclenchent des défis. Dans cet exemple, les réflexes sont mis à contribution car ça va très vite. Attention à ne pas percuter la montagne ! On peut jouer en ligne avec ses amis ou n’importe quel autre joueur de la communauté. Les traces qu’on fait dans la neige peuvent être visualisées grâce à Mountain View afin d’analyser sa trajectoire, faire un replay. On peut aussi créer des défis selon nos propres règles et les envoyer à nos amis. Les tenues permettent des looks délirants : yéti, clown et certainement plus mais on ne voit rien d’autre dans la vidéo.
Dans Steep, on peut aussi simplement admirer la vue. Sortie en décembre et beta prévue pour quelques chanceux. Steep est prévu pour durer : on peut s’attendre à de nombreuses mises à jour selon Yves Guillemot. Il insiste sur la notion de liberté qui permet d’aller de l’avant, comme dans la vidéo finale montrant tous les personnages des différents jeux à travers le temps.

L’essentiel des présentations est terminé. Il reste une discussion sur les différents jeux, mais honnêtement là je n’écoute même plus car la fatigue se fait sentir. En revanche on reviendra en détail sur plusieurs jeux, alors suivez bien nos articles ! Bonne nuit à tous !

La vidéo de la conférence commentée en français se trouve juste là.

Enregistrer

Enregistrer

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de