Test : Steam World Dig A Fistfull of Dirt (eShop Wii U)

steam_world_dig_logoExclusivité de l’eShop 3DS l’année dernière, Steam World Dig arrive sur l’eShop de la Wii U au doux prix de 8,99 €. Allez-vous succomber à l’appel de la mine et vous ruer vers l’or dans ce jeu d’action/exploration rafraîchissant ? A vous de voir…

La robot-ruée vers l’or

Le courageux robot Rusty est invité par son oncle à venir travailler dans sa mine, située dans la petite ville très isolée de Tumbleton. Malheureusement, son oncle est mort de vieillesse avant l’arrivée de Rusty et ce dernier se voit contraint d’explorer l’immense mine de son oncle pour en tirer de nombreuses pierres précieuses mais aussi découvrir tous ses secrets.

La mine se révèle immense et le joueur doit se frayer un chemin à travers les différentes couches de roches coups de pioche, en évitant les ennemis et en essayant de dénicher des trésors et des orbes. Ces ressources peuvent ensuite être échangées au magasin contre de l’argent et servent à monter en niveau. Chaque niveau gagné permet de débloquer des améliorations pour Rusty : plus de points de vie, chaudière plus performante, pioche plus résistante, sacs supplémentaires etc. Tout ce qu’il faut pour dépenser une fortune !

steam_world_dig_4  steam_world_dig_1

Une liberté d’exploration totale

Le joueur est totalement libre d’explorer la mine comme il l’entend, même si les rares habitants de la ville lui demandent d’aller explorer des zones particulières, rien imposé. On est juste limité par quelques contraintes : quand le sac de Rusty est plein, il faut remonter vendre les objets ou bien les jeter, ce qui serait dommage ! Rusty nécessite aussi de la lumière pour voir les ennemis et les pierres précieuses, mais cette dernière s’affaiblit avec le temps et ne se recharge que quand on remonte à la surface. Malgré cela, on peut quand même se déplacer dans la mine sans lumière être dans le noir total, ce qui évite de se retrouver piégé. Il faut donc faire des allers-retours réguliers entre les profondeurs de la mine et la surface pour avancer dans le jeu et améliorer Rusty afin de lui permettre d’atteindre les endroits les plus reculés.

Des ennemis sont disséminés un peu partout : si, au début, ils sont relativement faibles, ils deviennent assez rapidement gênants et coriaces, certains pouvant même creuser la roche ! La mine recèle également des zones plus ou moins secrètes, organisées comme des puzzles, et qui cachent des pouvoirs pour Rusty : course, saut vapeur etc. Des aptitudes bien utiles pour accéder aux zones les plus inaccessibles en résolvant quelques énigmes et en évitant ennemis et pièges vicieux.

Les développeurs ont eu la bonne idée, afin de faciliter la progression, de placer des télé-porteurs (qu’on peut également acheter). Si on a creusé des tunnels n’importe comment et qu’on a du mal à remonter, on peut également acheter et placer des échelles, ce qui est très pratique. Enfin, toutes les informations utiles (barres de vie, jauge d’eau, de lumière, inventaire, carte) sont clairement affichées à l’écran et le gamepad est judicieusement exploité pour gérer rapidement l’inventaire de façon tactile. On apprécie l’initiative.

steam_world_dig_2  steam_world_dig_3

Un pure joyau

Image & Form a parfaitement su porté sa révélation 3DS de l’année dernière : sur Wii U, Steam World Dig est très agréable pour les yeux comme pour les oreilles. On est sous le charme de l’univers très western, avec des robots. On aime les musiques et les bruitages du Far West. La mine est immense et promet des heures de jeu pour explorer tous ses recoins et percer les mystères des expériences de l’oncle de Rusty. Il y a de nombreuses aptitudes à découvrir et améliorations à débloquer. La mine se renouvelle régulièrement du point de vue graphique : au début on traverse de la roche mais ensuite on tombe  sur des univers plus futuristes en passant par des cavernes lugubres.

Steam World Dig sur Wii U est donc une aussi belle surprise que sur 3DS et bénéficie de la puissance et du gamepad de la Wii U, ce qui est un gros avantage. On progresse comme on veut, on peut faire des parties courtes ou longues, bref ce « metroidvania » qui fait parfois penser à Boulder Dash s’adapte à tous les joueurs. Le seul reproche : il s’avère de temps en temps un peu répétitif !

Enguy

Points forts :

– Liberté d’exploration
– Difficulté progressive et level design bien pensé
– Mélange d’action/exploration/puzzle
– Univers attachant
– Prix réduit

Points faibless :

– Un peu répétitif
– Graphiquement agréable mais sans plus

[note] La Note Gamingway : 15/20 [/note]

Développeurs : Image & Form
Genre : Action / Exploration
Support : eShop Wii U
Date de sortie : 28 août 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *