Interview : Nicolas Pierre-Loti-Viaud, fondateur de NicoplvGames

nicolas-pierre-loti-viaud-portrait-01Ayant déjà abordé Cubot via une news et appréciant en faire découvrir davantage sur les logiciels et leurs créateurs, interviewer l’unique développeur de ce jeu, Nicolas Pierre-Loti-Viaud, coulait de source. A nouveau un de ces artistes évoluant en solo dans sa structure, NicoplvGames.

Gamingway : Salut Nicolas, peux-tu te présenter et nous faire part de ton parcours pour débuter ?Nicolas Pierre-Loti-Viaud : Salut Inod et Gamingway ! Je m’appelle Nicolas Pierre-Loti-Viaud, je développe des jeux en tant qu’indépendant et à coté, je suis aussi graphiste freelance. Et pour ce qui est de mon parcours, depuis très jeune, je m’intéresse à tout ce qui touche à la création de jeu vidéo, programmation mais aussi logiciel 3D. Après des études dans ce domaine, j’ai essayé de lancer ma propre structure et voir comment ça marche.

Gamingway : Et désormais nous évoquer Nicoplv Games. Quand et de quelle manière t’es-tu lancé dedans, avec quelle philosophie, quelles envies… ?

Ça va faire bientôt deux ans, suite au développement d’un autre jeu qui n’est jamais sorti, Celluloid, j’ai eu envie de continuer à développer d’autres jeux alors je me suis lancé en tant qu’indépendant. La principale motivation qui m’a poussé à faire ce choix a été la liberté de faire des jeux sans limites créatives. Pouvoir se lancer sur un projet car il va apporter de la nouveauté, de la diversité… même s’il ne plaira peut-être pas à beaucoup de monde ou ne sera peut-être pas viable économiquement. C’est donc pour une certaine liberté de création que j’ai fait ce choix.

Gamingway : Tu es seul au sein de ta structure. Peux-tu nous expliquer ta façon de travailler et est-ce un choix volontaire ? Car auparavant tu avais déjà développé, par exemple, Celluloid avec une seconde personne.

Oui sur Celluloid, j’ai travaillé avec une autre personne qui a été de plus en plus prise par son travail et le développement avançait de moins en moins vite pour arriver au “point mort”, ce qui m’a laissé pas mal de temps libre. J’en ai profité pour commencer un autre projet plus personnel à côté, Cubot. Le jeu ne demandant pas trop de temps de développement, je l’ai fait seul (sauf la partie sonore), mais par la suite, j’espère pouvoir m’associer.

cubot-01 cubot-02

Gamingway : Ton actualité c’est Cubot. Quel est son univers, son but, son système de jeu… et comment est arrivée l’idée de celui-ci ?

Cubot est un puzzle-game ayant un design minimaliste. Mon choix était d’opposer la simplicité visuelle du jeu à la complexité du level-design qu’il propose. Le but pour le joueur sera d’amener des “cubots”, des petits cubes ayant la particularité de toujours se déplacer simultanément, à leurs points d’arrivée. Mais ce n’est pas si simple que ça car le chemin de chaque cubot sera différent.
Pour l’idée du jeu, c’est parti d’une discussion avec un ami. Le concept du jeu a été posé dès le début, déplacer des “objets” se déplaçant ensemble vers un point défini. Mais l’idée de départ était un peu différente, les “objets” n’étaient pas des cubes mais des personnages. J’ai rapidement réalisé un prototype, que l’on peut trouver ici, mais ce n’était pas du tout concluant. Sur le coup, j’ai abandonné cette idée. Mais quelques mois plus tard, j’avais trouvé le gros défaut de ce prototype et comment le corriger, il fallait tendre au maximum vers la simplicité. Exit le déplacement au pixel près, le déplacement case par case permettait de réfléchir à la solution plus simplement. Et de la même manière, il fallait simplifier au maximum les graphismes pour que le joueur se focalise au maximum sur les puzzles.

Gamingway : Tu ne t’en es pas occupé intégralement car, comme bien d’autres développeurs, pour la musique c’est une personne externe qui s’en charge, Kevin MacLeod. Pourquoi lui ? Et parle-nous de l’atmosphère musicale que vous avez souhaité transmettre ?

Oui, n’ayant aucune connaissance musicale, je ne m’en suis pas occupé. Par contre je savais exactement ce que je souhaitais comme ambiance sonore, quelque chose de très reposant, toujours dans l’optique de ne pas gêner le joueur lors de sa réflexion.
Pour ce qui est de la personne qui l’a composée, je ne le connais pas vraiment, je suis tombé sur cette piste libre de droit par hasard et c’était exactement ce que je souhaitais. Et à l’époque de la création de Cubot, je ne connaissais personne dans le domaine de la composition musicale pour le jeu vidéo, c’était donc parfait.

Gamingway : Peux-tu nous évoquer tes deux autres jeux, en commençant par World Cup Juggles ?

Les deux autres jeux que j’ai réalisé ne sont pas du tout aussi importants que Cubot.
World Cup Juggles est un petit jeu ayant comme univers la Coupe du Monde de football, le but est tout simple, réaliser le plus de jongles possible avec un ballon. Je l’ai fait uniquement pour découvrir une des nouvelles possibilités offertes par le moteur de jeu que j’utilise, rien de plus.

cubot-03 cubot-04

Gamingway : Et maintenant Relink Things ?

Relink Things, lui a été réalisé lors d’un hackathon organisé par Microsoft. Je n’avais pas prévu de sortir le jeu, même de le continuer après le hackathon mais étant donné qu’il a reçu deux prix lors de celui-ci, j’ai décidé de sortir une version sur le Windows Phone Store.
Relink Things est un puzzle-game en vue à la première personne, où le seul objectif est de progresser à travers des pièces formant les niveaux. Durant son aventure, le joueur devra résoudre des énigmes principalement basées sur la rotation de tubes transportant une énergie servant à activer des ascenseurs, des portes…

Gamingway : Tu as sorti des jeux sur iOS, Android, Windows Phone, PC, Mac et Linux. Songes-tu déjà à te pencher sur d’autres machines, en particulier les consoles ?

A vrai dire, j’ai réfléchi à porter Cubot sur Wii U, je pense qu’avec le GamePad ça pourrait être intéressant. J’avais essayé de rentrer en contact avec Nintendo mais cela n’a pas abouti. Pour mes prochains projets cela dépendra surtout du type de jeu que ce sera et si c’est adapté à ce support.

Gamingway : As-tu d’autres projets en cours et/ou à l’esprit ?

Oui, j’ai 2 autres projets à l’esprit, ils sont encore en pré-prod pour le moment. J’essaye de poser toutes les idées, les concepts de gameplay… et voir si l’un des deux sort du lot. Même si cela fait pas mal de temps que j’y réfléchis, je n’ai rien à montrer pour le moment. Le premier projet est une suite spirituelle à Celluloid, mais dans un univers totalement différent et même avec un gameplay qui s’éloigne du jeu original sur certains points. Le deuxième serait un jeu assez dynamique se rapprochant du rogue-like.

Gamingway : Merci Nicolas pour cet entretien, souhaites-tu ajouter quelque chose concernant Nicoplv Games, Cubot et/ou un message pour les lectrices et lecteurs de Gamingway ?

Merci à toi et à Gamingway de m’avoir donné la possibilité de faire cet entretien. La seule chose que je rajouterais, c’est n’hésitez pas à tester le jeu, des démos sont disponibles pour certaines plateformes et si jamais le jeu vous plaît, vous pouvez soutenir Cubot sur Greenlight. Merci.

Interview réalisée par Inod – septembre 2014 (par e-mail)

Site de Nicoplv Games

  • Twinsunnien18/09/2014 à 21:27Permalink

    J’arrive en retard, mais c’est bluffant de voir un si bon jeu, développé que pas une seule personne (certes aidé pour la musique), digne de tetris avec une ambiance à la fois à la Portal et Mirror’s Edge, oui, je m’emballe un peu, mais cette univers tout blanc, avec une musique douce, bah ça me fait penser à ces 2 jeux. Un vrai casse tête brillant, gratos sur Android en plus, tellement bon que je vais l’acheter sur PC, histoire de rémunérer l’auteur. Par contre, je suis peut être un peu stupide, mais j’ai du mal à trouver où l’acheter?
    Ah, et dernier point, dommage qu’une version WiiU ne voie jamais le jour, cela aurait donner quelque chose d’énorme.
    Et pour finir, merci à Inod de m’avoir donner ce nom de jeu, parce que sans lui, je n’aura jamais fait attention à ce petit bijou.

  • Inod18/09/2014 à 21:42Permalink

    Merci & ravi de faire découvrir des jeux qui plaisent & en plus de mettre en avant leurs créateurs.

    Pour acheter Cubot : http://nicoplv.itch.io/cubot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *