Test : Sonic Generations (PS3)

Sega fête cette année les 20 ans de sa mascotte Sonic, et pour l’occasion, après une multitude de  jeux plus ou moins réussis, c’est, finalement Sonic Generations qui sort sur nos consoles. Sonic Generations ce n’est pas seulement le symbole de plusieurs générations de Sonic, mais aussi de toute une génération de fans qui a grandi avec le « blue hedgehog » et qui est heureuse de le retrouver. Une commémoration telle que celle-là, c’est également l’opportunité de s’offrir un beau coffret collector qui retrace toute l’histoire du hérisson bleu ! Une bien belle cerise sur un gâteau déjà très appétissant.
Mais cerise ou pas, intéressons-nous avant tout au gâteau au jeu et voyons ce qu’il a dans le ventre.

Joyeux anniversaire !

Lorsque Sonic fête son anniversaire (ses 20 ans en l’occurrence) il fait les choses en grand et tous ses amis sont présents à la fête, avec, en tête, Tails, Amy, Knuckles et même Vector le crocodile.
Mais un invité indésirable vient alors gâcher la cérémonie, un infâme détraqueur du temps qui sème la pagaille dans les différentes époques et qui, au passage, kidnappe et emprisonne tous les amis de notre héros !
A cause de l’apparition de ce paradoxe temporel, le Sonic du passé (de 1991) rencontre le Sonic de 2011 et, ensemble, ils vont devoir visiter plusieurs mondes afin de libérer leurs compagnons. Pour les différencier, c’est très simple : notre héros actuel et l’archétype du jeune, rebelle et branché, alors que le Sonic ancien est plus petit, avec des couleurs pastel et surtout, il ne parle même pas.
Les cinématiques, très dessins animés, ainsi que le design global du jeu, un parfait mélange de rétro et de moderne, collent parfaitement à l’ambiance du titre. Les couleurs sont chatoyantes et l’ensemble plutôt détaillé. Le tout en qualité HD, plonge très vite le joueur dans un univers familier et pourtant tout nouveau. La musique n’est pas en reste, elle non plus, et permet de retrouver les morceaux qui ont fait la renommée de nombreux jeux. Différents titres sont d’ailleurs déblocables dans le jeu et on pourra ensuite les retrouver, ainsi que des illustrations, fiches personnages et plein d’autres objets collectionnables dans une pièce spéciale qui permet de consulter ces « archives ».

New versus Old School

Ici, le scénario simple, mais efficace, permet de retrouver les anciens niveaux bien connus des fans du hérisson véloce, ainsi qu’une version plus moderne de ces mêmes niveaux. Le gameplay diffère aussi selon le personnage que vous interprétez (ancien ou nouveau Sonic) : alors que ce dernier parcourt les environnements tout en 3D avec parfois une vue arrière pour une sensation de vitesse accrue et surtout qu’il utilise des attaques puissantes, le Sonic ancienne génération se déplacera dans les niveaux  presque exclusivement de gauche à droite, à la manière des jeux de plateforme rétro, et c’est bien normal pour un jeu estampillé Sonic. Les sensations de jeu sont d’ailleurs au rendez-vous et l’on enchaine facilement les phases à toute vitesse avec les passages un peu plus techniques où le moindre faux pas fera tomber votre personnage dans un précipice sans fond. Certains passages sous l’eau seront également de la partie et il faudra utiliser les bumpers ou encore les bulles d’air pour s’en sortir indemne. Sans oublier les niveaux en skate ou les rues à dévaler, les obstacles à éviter et même le fameux moment dans City Escape où un énorme camion poursuit inlassablement notre héros. Les niveaux diffèrent pas mal entre la 2D et la 3D, seule l’ambiance générale perdure. Un bon mélange des genres !
En revanche, et on ne peut que regretter les temps de chargements, jolis certes, mais plutôt longs, notamment lorsque le joueur passe d’un Sonic à un autre ce qui s’avère désagréable.

Ultra son et Supersonique

Le monde central, sorte de menu interactif, d’où toutes les couleurs ont disparu et  qui est alors plongé dans un blanc neutre et immaculé, est le point de départ des différents niveaux. Le premier du genre est notamment le très célèbre Green Hill que l’on ne présente plus. Il faudra ainsi redonner vie et couleur à chaque niveau en les parcourant dans l’ordre. Le jeu est lancé !
Sonic version 1 et 2 devront réussir chaque niveau afin de débloquer le suivant, mais également réussir un des 5 défis de niveau afin de récupérer 3 clés qui leur permettront d’affronter un boss de zone. D’ailleurs, ces ennemis ne vous seront sûrement pas inconnus puisqu’il s’agit d’anciens adversaires rencontrés au fil des aventures du hérisson. Des Chaos Emeralds, toujours au nombre de 7 devront aussi être trouvés afin de terminer le jeu.
Les défis de niveau proposent des modes de jeu un peu différents tels que des courses contre un Sonic fantôme, une collecte de Ring ou encore refaire le niveau avec l’aide du personnage que l’on vient de libérer. Ces nombreux défis peuvent surtout permettre de considérablement augmenter la durée de vie du titre qui ne fait que 6-7 heures si on fonce tête baissée sans s’arrêter. Il ne faut pas oublier le vieil adage qui dit qu’il ne faut jamais confondre vitesse et précipitation !

Si les classiques niveaux en 2D se rapprochent presque du fanservice en satisfaisant facilement les fans, les environnements revus à la sauce 3D diffèrent et avec eux resurgissent malheureusement quelques petits problèmes de maniement ou encore d’angle de caméra qui peuvent parfois pénaliser le joueur. Les phases 3D souffrent également de quelques ralentissements un peu malvenus. Heureusement que pour ce mode de jeu là, le Sonic actuel a plus d’un tour dans son sac : entre le boost, les attaques rebondissantes et les gâchettes qui lui permettent de se déplacer à vitesse grand V, de gauche à droite, en vue arrière, font de lui une vraie bombe lâchée à travers les différents niveaux.
Pour les fans de la première heure et les grands nostalgiques, on peut acquérir une Megadrive dans le jeu et, si tant est que l’on ait la manette qui va avec, on peut revivre la toute première aventure de Sonic en intégralité et encore dans son jus d’origine. Certes ce n’est qu’un bonus de plus, mais c’est sans conteste un must !

Sonic Generations est une sorte de Best-of des jeux Sonic : on y retrouve tous les niveaux cultes des différents titres et surtout leur version moderne et souvent inédite en 3D. Un agréable melting pot agrémenté de nombreux bonus et références aux vingt années de règne du hérisson bleu. Même si le jeu campe un peu sur ses acquis, il reste néanmoins le titre qui réconcilie anciens et nouveaux fans et il s’agit sans conteste d’une bible de référence à acquérir d’urgence.

Sironimo

Les points forts :

– Les deux Sonic avec deux gameplay

– Les nombreux bonus et défis

– La bande son au top

– Les niveaux mythiques

Les points faibles :

– Temps de chargements trop nombreux et longs

– Quelques ralentissements

– Petits problèmes de perceptive et de jouabilité

La Note Le Mag Jeux Vidéo : 16,5/20

Éditeur : Sega
Genre : Plateforme
Support : Xbox 360, PS3, PC, 3DS
Date de sortie : 4 novembre 2011

Acheter Sonic Generations sur PS3


.
[ad#Ban gros bloc ]

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de