Test : Skylanders Giants (PS3)

Avec ce nouveau volet, les Skylanders prennent leur propre envol et se détachent maintenant totalement de Spyro (Skylanders Spyro’s Adventure, le volet de l’année dernière) pour nous offrir une nouvelle aventure inédite : Skylanders Giants. De nouvelles figurines de jeu prennent place dans les magasins et certaines se définissent bien évidement par leur gigantisme.
Retournons donc aux Skylands pour voir ce qui nous attend cette fois.

48 Figurines

Le méchant Kaos qui, dans le précédent épisode se retrouvait projeté sur terre sous la forme de jouet, a trouvé un moyen de retourner aux Skylands afin d’assouvir sa terrible vengeance. En arrivant, il réveille par mégarde le terrible Arkus, robot géant endormi depuis des millénaires qui va semer le chaos grâce à son aide démoniaque. Qui d’autre que les Skylanders pourront l’affronter et ainsi ramener la paix et l’ordre dans leur pays natal flottant dans le ciel ?

Tout comme dans le premier jeu du nom, le système qui a fait la renommée du titre n’a plus à faire ses preuves. En effet, le jeu est livré avec un portail « magique » et des figurines de Skylanders. Il suffit de placer les jouets sur le portail pour les voir prendre vie directement dans l’écran. De plus, la partie, les pièces d’or, ainsi que toutes les améliorations gagnées pendant le jeu sont stockées directement dans le socle de la figurine et elles sont compatibles avec toutes les différentes versions du jeu (PS3, Xbox 360, Wii, 3DS, PC etc).
Cette fois, les figurines sont au nombre de 48 et il faut savoir que chaque élément (vie, terre, mort-vivant, air, eau, feu, tech et magie) possède un Skylander de type Giant (géant). Pour le reste des troupes, on peut compter 8 nouveaux venus inédits, ainsi que 18 anciens Skylanders remis au gout du jour. Notons que ces derniers, ou certains nouveaux, possèdent également une version Lightcore dont les caractéristiques changent légèrement et surtout dont la figurine s’allume une fois posée sur le Portail of Power. Même s’il ne s’agit que d’un détail visuel, c’est un détail plutôt cool qui pourra faire la différence lors d’un choix d’achat par exemple.

Les figurines géantes ont des caractéristiques beaucoup plus puissantes que les figurines normales et s’allument elles aussi. En revanche, revers de la médaille, elles avancent en général beaucoup plus lentement dans le jeu et son souvent moins maniables. Le point fort des Giants, c’est qu’ils peuvent détruire des barrières, soulever des rochers, se plier à des épreuves de force ou encore passer à travers le sol à certains endroits, ce qui permet une meilleure exploration des niveaux et change un brin le gameplay. Soulignons que l’on peut même jouer avec 2 figurines Giants simultanément.
Pour en finir avec les figurines, le pack de démarrage (avec le jeu et un Portail of Power) en contient 3 : Tree Rex (Géant), Cynder (série 2) et Jet Vac (série 2).
Vous retrouverez toute la liste des Skylanders Giants, leur histoire ainsi que leur caractéristiques ici.

Nouvelle histoire

En ce qui concerne le jeu en lui-même, rien n’a vraiment changé depuis la version précédente, on retrouve instantanément ses marques. Visuellement le tout reste très similaire, l’aventure semble se poursuivre aux Skylands, les divers personnages secondaires sont les mêmes que lorsqu’on les a quittés et les dialogues restent égaux à eux-même. Bref, ce n’est pas de ce côté là qu’il faudra chercher les améliorations ni les changements. Mais des différences il y en a pourtant. Notons par exemple l’aspect collection, beaucoup plus développé dans cet épisode, avec énormément de chapeaux à trouver ainsi que d’avantage de lieux cachés dans les niveaux.
Également, au rayon des nouveautés les trésors légendaires qui servent à décorer le vaisseau à bord duquel notre joyeux équipage voyage dans les cieux, car oui, le point de départ des différentes aventures n’est plus un rocher des Skylands mais bien le navire volant de Flynn, le capitaine.

On peut également, pendant la partie, découvrir des jetons d’amélioration qui permettent de rendre vos Skylanders définitivement plus performants vos Skylanders. Ainsi ils trouveront plus de pièces, ils deviendront plus puissants ou gagneront plus d’XP. De nombreux personnages viendront petit à petit rejoindre les rangs de l’équipage et vous proposeront de nombreux magasins, défis, mini-jeux ou pouvoirs pour vos personnages. Pour résumer, le bateau devient un véritable quartier général où il sera indispensable d’explorer toutes les cabines entre chaque mission.
Autre nouveauté, les Skystones. Il s’agit d’un mini-jeu qui, à la manière de certains Final Fantasy,  permet de retrouver une sorte de véritable jeu de carte avec ses propres règles au sein même de l’aventure. Plusieurs PNJ vous proposeront une partie et vous pourrez alors les affronter afin de remporter de nouvelles « pierres »,  les fameuses Skystones.

L’aventure principale se découpe en 16 chapitres et propose de nombreux défis secondaires ainsi qu’une obligation de rejouer plusieurs fois les niveaux afin de pouvoir les terminer à 100%. Sur ce point le jeu ressemble beaucoup aux différents jeux LEGO. On retrouve toujours les zones réservées à un type de Skylander précis qui oblige le joueur à posséder au moins un Skylander de chaque élément s’il veut tout explorer.
Si les nouvelles figurines ne sont malheureusement pas compatibles avec Skylanders Spyro’s Adventure, les anciennes figurines peuvent, elles, être utilisées dans ce nouveau jeu, sans possibilité d’amélioration par contre. Quoiqu’il en soit cela peut toujours aider pour franchir les zones réservées à un seul type de Skylanders.
Malgré tout, le jeu accuse toujours quelques lenteurs, surtout lorsque l’on joue à 2 et il faut bien avouer que manier deux géants simultanément à l’écran peut vite s’avérer chaotique, surtout lorsqu’il faut passer sur des étroits chemins de montagne. L’action en souffre également, surtout au niveau de la clarté et les combats sont parfois difficilement lisibles. Malgré tout, l’aventure reste ludique et surtout accessible à un large public, même si le jeu s’adresse principalement aux plus jeunes.

Avec ce nouvel épisode des Skylanders, Activision tire pleinement parti de sa licence à succès et en profite pour imposer ses Géants. Malgré une aventure inédite et quelques nouveautés bien pensées, le joueur n’est pas dépaysé et les redites sont plutôt nombreuses, notamment aux niveaux des Skylanders presque identiques à la version précédente, mais qu’il faudra malgré tout racheter. Un gouffre financier évident !
Le titre reste agréable et ravira en priorité les enfants grâce à sa collection de jouets et ses niveaux sans difficultés majeures mais malgré tout bien pensés. Skylanders Giants sera, à n’en pas douter, une des stars de ce Noël 2012 !

sironimo

Points forts :

– Le concpet toujours bien
– Les nouveautés
– Les Skylanders Géants
– L’aspect collection soigné

Points faibles :

– Le prix des Skylanders
– Le jeu en lui-même un peu faiblard

La note Gamingway : 16/20

Editeur : Activision
Genre : Aventure
Supports : Ps3, Xbox 360, PC, 3Ds, Wii et WiiU
Date de sortie : 19 octobre 2012

  • azfbnkjhgvhgf njkjh25/02/2013 à 12:02Permalink

    comment on achette des attaque sur skylanders

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *