Test : Shiny the Firefly (eShop Wii U)

shiny_the_firefly_uneL’eShop de la Wii U continue à se remplir en jeux en tout genre et cette fois c’est la bien-nommée luciole Shiny qui vient y déposer ses aventures. Cette charmante bestiole va-t-elle faire briller les yeux des joueurs ? Des éléments de réponse un peu plus bas.


La dure loi de la nature

Même si Shiny the Firefly est un petit jeu indépendant, il possède néanmoins une petite histoire narrée dès qu’on lance le jeu. Heureuse et insouciante dans son beau jardin, Shiny s’amuse avec ses milliers de petits. Tout va pour le mieux jusqu’à ce qu’un tremblement de terre, annonciateur du démarrage de l’arrosage automatique, vienne affoler les bébés lucioles qui s’enfuient dans toutes les directions, totalement affolés. Shiny doit alors parcourir le jardin à la recherche de sa progéniture.

Mais le jardin est aussi beau que dangereux : pour ramener les petits à la maison, il va falloir déjouer de nombreux pièges et éviter un tas d’ennemis plus ou moins agressifs comme des araignées, des moustiques, des guêpes ou des crapauds.

shiny_the_firefly_1 shiny_the_firefly_2

Faites luire vos méninges !

Shiny the Firefly est un puzzle-game un peu comme Lemmings : il faut ramener à bon port un nombre déterminé de petits pour finir le niveau, en effectuant un chemin parsemé d’embûches. Si on ignore où sont cachés les bébés, des indications s’affichent à l’écran pour savoir si on se rapproche d’eux ou si on les a dépassés. Il faut aussi garder à l’esprit que les petits ne suivront Shiny que si cette dernière brille, ce qui permet de les laisser à l’abri pour aller tranquillement dégager le chemin.

Une luciole n’est pas dotée d’atouts offensifs ou défensifs et chaque collision avec un adversaire ou un piège va faire perdre à Shiny l’un de ses précieux cœurs. Shiny meurt quand tous ses cœurs sont épuisés et il faut alors recommencer le niveau depuis le début. Sa progéniture a encore moins de chance car la moindre mauvaise rencontre leur sera fatale, obligeant à refaire le niveau si on a perdu trop de petits !

Heureusement, Shiny peut foncer pendant quelques instants, ce qui lui permet de démolir certaines parois ou de déplacer des rochers, se cacher derrière des fleurs et devenir invisible aux ennemis ou encore transporter des graines et s’en servir de projectiles pour éliminer les petits ennemis ou fertiliser le sol et faire apparaître un chemin. Ainsi, Shiny the Firefly propose une panoplie d’actions suffisamment garnie pour résoudre un tas d’énigmes.

Mignon et intelligent

On apprécie beaucoup le charme un peu naïf des graphismes, vraiment très réussis, colorés, mignons et variés. Les animations sont très réussies, même si, honnêtement, on ne prend pas trop le temps de regarder si Shiny est joyeuse, fatiguée ou en colère ! Les bruitages collent bien à l’ambiance et donnent vie au jardin avec des bruits d’insectes et de bestioles mais aussi d’eau qui coule ou autre ! On s’y croirait ! La bande-son est dans un esprit assez cartoon, agréable mais un peu répétitive.

shiny_the_firefly_3 shiny_the_firefly_4

Concernant le gameplay, la prise en main est facile et seuls quelques boutons sont utiles. Le Wii U gamepad n’est pas vraiment mis à contribution, malgré quelques efforts pour l’exploiter. La difficulté est progressive, d’ailleurs il faut compter environ 20-25 minutes pour rencontrer le premier boss du jeu, au niveau 11. Les niveaux sont à explorer de fond en comble pour dénicher toutes les pièces et trouver tous les petits. D’ailleurs, à la fin, on a un score en fonction de nos performances : on peut gagner jusqu’à 3 étoiles ! Une pour les pièces, une pour les petits et une pour le temps : on peut ainsi refaire les niveaux à volonté pour décrocher les 3 étoiles partout !

Les combats contre les boss sont intéressants et constituent un challenge différent : de taille démesurée, Shiny paraît bien incapable de les combattre. il faut donc prendre le temps d’observer, d’éviter leurs attaques en attendant que leur point faible apparaisse puis vite contre-attaquer !

shiny_the_firefly_6 Shiny-The-Firefly-05

Ainsi, Shiny the Firefly est un puzzle-game très réussi, accessible à tous et qui propose un challenge de bon niveau, surtout si on veut toutes les étoiles du jeu. Mignon, agréable et à petit prix, n’hésitez pas à craquer pour ce titre qui vous fera briller en société !

Enguy

Points forts :

  • Facile à prendre en main
  • Mignon et attachant
  • Enigmes bien trouvées
  • Bonne rejouabilité

Points faibles :

  • Bande-son répétitive
  • Pas de version française
  • Wii U gamepad peu exploitée

[note]La note Gamingway : 15/20[/note]

Editeur : Padaone Game
Genre : Réflexion / Plateforme
Support : eShop Wii U

Date de sortie : 27 novembre 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *