Test : Mario Tennis Ultra Smash (Wii U)

mario_tennis_ultra_smash_01Alors que dans la vraie vie les 4 Fantastiques continuent à s’affronter saison après saison en martyrisant les petites balles jaunes, le Royaume Champignon n’est pas en reste en ce qui concerne les matchs de tennis. Mario Tennis Ultra Smash vient ainsi compléter sur Wii U la série Mario Tennis qui est devenue au fil des temps une licence classique sur les consoles de Nintendo !

Mariokovicth

L’idée des jeux de la gamme Mario Sports est simple : prendre les règles d’un sport populaire et proposer un jeu vidéo à des années-lumière de la simulation en intégrant tout le fun propre à l’univers Nintendo. Mario Tennis, qui propose généralement de jouer jusqu’à 4 en local et a un gameplay très accessible, en est un des fers de lance de cette gamme de jeu depuis une quinzaine d’années et a su trouver son public. Il faut reconnaitre qu’un jeu de sport avec Mario et ses amis est toujours amusant à jouer, surtout à plusieurs.

Dans le cas de ce Mario Tennis Ultra Smash, la règle est bien sûr respectée et, aussitôt la manette dans les mains, le plaisir de défier ses potes est bien là. Plusieurs modes de jeux sont d’ailleurs disponibles pour varier les plaisirs. Le principal, celui qui est en tout cas mis en avant, est le Méga Match. Dans ce mode, deux adversaires (ou quatre, si on joue en double) s’affrontent en utilisant la liste des coups disponibles (rien de révolutionnaire dans le cadre d’un jeu tennis : coup puissant, lift, amorti, lobe, smatch). Après quelques points, deux Toad qui assistent à la rencontre, décident alors d’influer sur le cours du jeu en lançant – généralement au joueur le plus en difficulté – un méga-champi lui permettant de devenir… « méga-grand » ! Il devient alors plutôt simple de pilonner votre opposant avec des coups surpuissants et d’engranger le maximum de points. Jusqu’à ce que celui-ci reçoive à son tour un méga-champi, transformant le match de tennis en quelque chose qui ressemble plus à des échanges de ping-pong ! L’effet de ce pouvoir étant temporaire, le premier à avoir profité de cet avantage a intérêt à se préparer à se retrouver dans la position inverse quelques instants, le temps que les effets du champignon adverse s’estompent eux aussi.

Ce mode Méga Match est bien la seule originalité vraiment notable de Mario Tennis Ultra Smash. Et il n’est pas véritablement convainquant. En effet, le principe des méga-champi, qui semblent avoir été prévus pour équilibrer des matchs qui ne le seraient pas, ne fonctionne pas et est même contre-productif. Lorsqu’un seul joueur en est équipé, cela devient quasi-injouable pour l’opposant. Lorsque les deux joueurs le sont, alors les échanges deviennent complètement inintéressants. Ajoutez à cela le fait que ces bonus arriveront systématiquement à un joueur puis à son opposant, annulant quasiment son intérêt.

mario_tennis_ultra_smash_06 mario_tennis_ultra_smash_04
Entre deux chaises (d’arbitre…)

Si les Méga Match ne sont pas satisfaisants, il est alors possible de participer à des matchs classiques dont la seule différence sera cette fois de désactiver les bonus des méga-champi. Ici, les matchs prennent enfin une dimension plus technique et stratégique, puisqu’il faudra alors jouer avec les différents coups pour prendre l’avantage sur son adversaire.

Évidemment, il ne s’agit toujours pas d’une simulation et d’autres mécanismes de jeux viennent prendre le relais. C’est notamment le cas des « coups chances » qui permettent d’effectuer des coups plus efficaces si réalisés convenablement. Pour en profiter, il faudra surveiller les marques de couleur qui apparaissent au sol sous la balle lorsque celle-ci retombe. Chaque couleur correspond à un coup précis (lobe ; coup droit ; lift ; amortie ; smash) et il faudra alors le réaliser pour profiter de ce bonus chance. Un smash sera ainsi plus puissant, une amortie rebondira à peine laissant très peu de temps à l’adversaire pour renvoyer la balle, et ainsi de suite. Pour les débutants (ou les feignants), Nintendo a pensé à réserver un bouton qui permet d’automatiquement réaliser le coup correct lorsque l’on est sur une marque chance. Utile pour jouer avec des joueurs moins habitués, mais cela peut biaiser un peu les parties, autrement. Si les matchs dans ce mode de jeu deviennent plus intéressants que les Méga Match, ce n’est toujours pas une panacée. Le jeu est vraiment mal dosé : trop réaliste pour être véritablement fun, mais trop simple pour être vraiment intéressant techniquement. Difficile de trouver son public dans ce cas…

mario_tennis_ultra_smash_07 mario_tennis_ultra_smash_02

Balle, set et match, un café et l’addition

On pourrait penser que la diversité des personnages disponibles ayant chacun leur style de jeu, ou les différents types de surfaces de court permettraient de varier les plaisirs. Mais non. L’influence de ces facteurs est finalement très négligeable, et on est bien loin des délires disponibles dans les précédentes versions de Mario Tennis.

Il reste alors bien quelques autres modes de jeux disponibles pour tenter de sauver ce qu’il reste à sauver de ce jeu. Par exemple, le challenge Méga Balle est un simple mini jeu dans lequel il faudra effectuer le plus d’échanges possibles avec une balle géante. Quant à l’ascension des champions, celui-ci consistera à affronter les uns après les autres des adversaires contrôlés par l’intelligence artificielle dans des jeux décisifs et ainsi enchainer le plus possible de victoires. Pourquoi pas, sauf que l’IA est tellement faible que le challenge ne devient vraiment intéressant qu’à partir du quinzième match…

Un mode en ligne est aussi présent. Celui-ci fonctionne bien, mais comme souvent, dépendra de la fréquentation des serveurs. S’il est possible de trouver des adversaires, le fait de recroiser régulièrement les mêmes joueurs n’est pas forcément un bon signe concernant la durée de vie de ce mode…

mario_tennis_ultra_smash_05 mario_tennis_ultra_smash_03

Non, décidément Mario Tennis Ultra Smash n’est pas une réussite. Ce n’est pas un mauvais jeu en soi, et avec 3 amis, cela restera toujours assez fun. Mais cet opus peine à trouver sa place. Trop sérieux pour être vraiment enthousiasmant, trop simple pour être vraiment motivant, difficile de savoir quel est le public visé. Le peu de modes de jeux disponibles sont aussi un signe qu’il n’était pas vraiment une priorité dans le catalogue de Nintendo et le tout sent un peu le jeu bâclé. Il y a trop de bons jeux multijoueurs sur Wii U pour s’attarder sur celui-ci !

cym0ril

Points forts

  • Jouable en local à 4
  • Facile d’accès

Points faibles

  • Modes de jeux pas intéressants
  • Trop sérieux et trop simple en même temps
  • Lassant

[note]La note Gamingway : 12/20[/note]

Développeur : Camelot Games
Éditeur : Nintendo
Genre : Sport
Supports : Wii U
Date de sortie : 20 novembre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *