Preview : Northgard (PC)

Le Viking est à la mode depuis quelques temps et ce n’est pas Northgard qui vous démontrera le contraire. En attendant, voyons si le jeu de stratégie de Shiro Games a les faveurs d’Odin.

Voilà environ deux ans que les Vikings envahissent nos médias et c’est loin d’être fini avec le God of War IV à venir, explorant lui aussi les contes et légendes nordiques. Toujours est-il que cet univers se marie à merveille avec le genre qui nous intéresse aujourd’hui.
Après les très remarqués Evoland 1 & 2, le studio bordelais nous revient donc avec un 4X (explore, expand, exploit, exterminate) dédié aux barbus scandinaves. En accès anticipé depuis le 22 février 2017, Northgard offre déjà un contenu solide, intéressant et surtout très stable, chose de plus en plus rare pour être remarquée.

On ira tous au Valhalla

Le titre nous projette aux commandes d’une petite peuplade Viking qu’il nous faudra faire évoluer dans un environnement particulièrement hostile, que ce soit à cause des saisons, des bêtes féroces ou tout simplement des autres clans. Northgard se base à la fois sur un contexte « historique » en choisissant une ethnie ayant existé, mais intègre dans l’environnement une dimension Fantasy en ajoutant des créatures mythologiques, comme les Draugr ou les Wyverns.
À partir d’ici, la recette est classique, partant d’un bâtiment principal (la maison commune) et de trois clampins, il vous faudra développer votre société. Le titre de Shiro Games rappelle beaucoup The Settlers, même si vient s’ajouter au concept de base des conditions de victoire assez proches de ce que nous pouvons retrouver dans un Civilization. Il est ainsi possible d’obtenir la victoire de quatre façons différentes : la domination, la renommée, le commerce et la sagesse. Ces victoires sont évidemment liées aux clans adverses qui tentent également de se développer.

 

Le Jarl ayant chanté tout l’été…

Ce qui différencie Northgard de la concurrence est son principe de saisons. La Scandinavie n’étant pas connue pour ses sympathiques hivers ensoleillés, il faudra intégrer le principe de réserves. En effet, durant la période hivernale vous ne récolterez plus de nourriture et sa consommation ainsi que celle du bois seront accélérées. Ne pas être prévoyant peut rapidement entraîner la colère et/ou le décès des villageois.
Certains éléments climatiques ou magiques pourront également mettre à mal la colonie, comme des tremblements de terre ou des invasions de Draugr. Bien entendu, il sera toujours possible d’acheter denrées et matériaux si vous disposez d’un comptoir commercial et d’un marché, une solution intéressante lorsque les ressources viennent à manquer en fin de saison.
Une dynamique de gameplay qui devra être maîtrisée pour espérer obtenir la victoire dans les niveaux de difficulté un peu avancés. Le système est simple à comprendre, mais le prix à payer en est d’autant plus élevé et la colère des villageois peut survenir rapidement.

 

Anticipé mais pas précipité

Si le jeu est actuellement en early access, il n’en n’est pas moins déjà très avancé. À l’heure où j’écris ces lignes, il manque encore le mode scénario, le multijoueur et seuls trois clans sur cinq sont proposés, mais il est néanmoins possible d’y passer de longues heures. Cet accès anticipé me rappelle beaucoup celui de Armello, très abouti également à l’époque et offrant déjà une belle qualité de jeu. Northgard est vraiment un beau représentant du genre, très abordable pour le novice en jeu de gestion, évitant les parties marathon et offrant son lot de nouveautés.

Je ne vous cache pas qu’il me tarde de découvrir les ajouts à venir jusqu’à la sortie définitive. En attendant, si vous souhaitez enfiler le costume de Ragnar Lodbrok et aimez les 4X qui ne demandent pas un diplôme de haut fonctionnaire pour être maîtrisés, Northgard est fait pour vous.

Ominae

Développeur : Shiro Games
Éditeur : Shiro Games
Genre : Stratégie 4x
Date de sortie : en early access depuis le 22 février 2017
Supports : PC

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de