On a testé le clavier The G-Lab KEYZ Carbon 2, un nouveau modèle… ou pas ?

Après le pari risqué de lancer un clavier mécanique abordable sans éclairage, THE G-Lab revient sur son modèle avec une petite mise à jour haute en couleur, sous les traits du KEYZ Carbon 2. N’ayant pas eu l’occasion de tester le premier modèle, je vous propose aujourd’hui de découvrir ce nouveau clavier sous toutes ses formes.

Caractéristiques
  • Switchs mécaniques bleus
  • Vitesse de retour 0,1 millisecondes
  • Rétroéclairage Rainbow fixe
  • Dimensions : 452 x 185 x 42 mm
  • Poids : 1 060 g
  • Câble USB en nylon tressé 1,8 m
  • Anti-Ghosting N-Key rollover

Déballage

L’emballage du Keyz Carbon 2 est plutôt propre et met bien en avant les caractéristiques du produit. Le carton contient un guide de configuration, une pince pour retirer les touches et le clavier.

 

À une époque où les claviers compacts sont légion, le KC2 essaye d’apporter un petit plus avec une surface en métal brossé et une police made in THE G-Lab. Malheureusement, cette pointe d’originalité lui dessert, car si la police collait très bien au Keyz Meca, elle donne au Carbon 2 un aspect bouffi et c’est bien dommage. On se consolera tout de même avec le câble en nylon tressé robuste qui profite, en plus, d’un système de câble management permettant de choisir d’où il sortira.

  

Prise en main

Malgré l’absence de repose-poignets, le Keyz Carbon 2 est vraiment confortable. Son poids permet de le scotcher au bureau et l’inclinaison proposée par les pieds est idéale. Côté touches, on se retrouve avec des switchs bleus très tendres et très réactifs, c’est un vrai régal pour la frappe et ça offre une très bonne réactivité pour les jeux qui nécessitent un spam important (MOBA pour les compétences, FPS pour les déplacements, constructions sur Fortnite, etc.). Seul bémol ? Les touches sont vraiment bruyantes et peuvent très vite déranger votre entourage.

 

Assez content jusqu’ici, le clavier n’a pourtant pas encore montré de différence avec le Keyz Carbon premier du nom… et on y vient. La grosse différence entre les deux modèles, c’est l’apparition d’un système d’éclairage RGB identique à celui de Keyz Meca… du moins en apparence. En effet, si on retrouve le même éclairage arc-en-ciel fixe, on dispose de moins d’options de configuration et d’une animation moins fluide… On aurait franchement préféré une version du Keyz Carbon avec juste un éclairage blanc fixe, car au final, le vrai atout de ce clavier, c’est la qualité de ses switchs.

Vous l’aurez compris, je ne suis pas totalement convaincu par ce modèle… Bien que les performances soient au rendez-vous, on paye 10 € de plus juste pour un éclairage bâclé… et franchement, pour à peine 10 € supplémentaires, je vous conseillerais plutôt le Keyz Meca qui apporte un vrai plus par rapport au Key Carbon.

Dkpsuleurr

Les points forts :

  • Robuste et bien conçu
  • Switchs mécaniques bleus très performants
  • Confort de frappe

Les points faibles :

  • Éclairage
  • Bruyant

La note Gamingway : 16/20

Constructeur : THE G-Lab
Prix conseillé : 59,99 €
  • Léon28/06/2018 à 11:07Permalink

    Je ne connais pas cette marque pour moi logitech reste les meilleurs et d’ailleurs c’est ce qui disent aussi plusieurs sites comme ici https://www.ordithorynque.com/clavier-azerty/

    Sinon pour ce qui est du gaming, je pense que la marque Klim est pas encore la meilleure des meilleure mais elle offre un rapport qualité prix vraiment intéressant.

    J’avais acheté un casque le Impact et franchement on est loin de la qualité de SteelSeries mais on a quand même un bien meilleur rapport qualité prix que avez Razer

  • Dkpsuleurr28/06/2018 à 11:15Permalink

    Hello,

    effectivement Logitech fait partie du classement de tête mais ce n’est pas du tout le même prix ;)

    The G Lab se focus sur des produits abordable et peut se permettre de faire ces prix grâces à des « modèles d’usines » qui demandent beaucoup moins de travail qu’un produit propre à la marque.

    Le soucis de Klim est qu’ils suivent le même schéma, et même si les prix sont intéressant le produit pêchera toujours dans un domaine, la fragilité, la durabilité, le design, les matériaux etc… Quand à Razer… il n’y a rien à ajouter, ce sont des bons produits à des prix excessivement cher… c’est un peu l’Iphone du gaming ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *