Japan Expo 2018 : Les dédicaces

Seules les plus grandes stars voient leurs séances de dédicaces faire le plein en quelques minutes. Les autres sont souvent boudées par le public, alors que c’est un exercice presque incontournable pour tout fan qui se respecte et tout collectionneur/chasseur de goodies digne de ce nom.

Pour rappel, il faut tenter sa chance au point dédicaces du salon pour pouvoir retirer un bon afin de participer aux dédicaces. Certains invités ne sont pas accessibles ainsi : il faut alors voir avec le stand qui les fait venir.
Souvent, c’est également l’occasion de repartir avec une superbe photo souvenir qui fait vraiment plaisir.

Yasuyuki Oda :

Le producteur des jeux de combat SNK répondait présent pour dédicacer un article qu’on avait amené ou un ex-libris (SNK Heroines ou la compilation SNK). On oublie également souvent les traducteurs (merci Laurent), toujours là, et qui font un super boulot, ainsi que les membres du staff, sans qui ces séances ne seraient pas possibles.

Daisuke Sato et Takaya Kuroda :

Si Daisuke Sato était là depuis le jeudi, Takaya Kuroda s’est fait beaucoup plus rare.
Il fallait donc avoir de la chance pour obtenir leurs 2 signatures. Bon, cette année, cela n’a pas été possible pour moi, mais si vous les avez eus en dédicace tous les 2, n’hésitez pas à laisser un commentaire ! De quoi repartir avec un splendide ex-libris Yakuza.

Quand on vous dit que c’est fatigant, la photo de droite le prouve : la pauvre Célia n’en pouvait déjà plus ! Bise à toutes et encore une fois, merci les filles pour les interviews !

 

(Falcon : J’ai eu la chance de voir les deux bonshommes en dédicace, en me pointant au tirage au sort du samedi matin. Je dois avouer que voir le doubleur de Kiryu en vrai, c’est assez impressionnant, surtout lorsqu’il se met à jouer des lignes de dialogue cultes à la demande des fans ^^).

Itsuki Kameya :

La dessinatrice du manga Final Fantasy Lost Stranger était disponible en dédicace, histoire de récupérer un ex-libris signé sur papier plutôt gaufré :

Sinon, on pouvait aussi se faire dédicacer son propre tome du manga.

Third Editions : 

Cette année, la maison d’édition Third spécialisée en ouvrages sur le jeu vidéo et la pop culture, n’a pas fait les choses à moitié et a invité 9 de ses auteurs et illustrateurs en dédicace.
(Nicolas Courcier, Mehdi El Kanafi et Damien Mecheri de Third qui tenaient le stand pendant les 4 jours étaient également disponibles pour signer leurs propres ouvrages).

On pouvait ainsi retrouver sur le stand Nicolas Turcev (L’œuvre étrange de Taro Yoko), Jean-Christophe « Faskil » Detrain (Dans les coulisses du Marvel Cinematic Universe), Reno Lemaire (Dreamland, couverture de La Légende Kingdom Hearts), Georges « Jay » Grouard (La Légende Kingdom Hearts), Gael Berton (L’œuvre de Hayao Miyazaki), Daniel « Kamui » Andreyev (La Légende Dragon Quest), Benoît « ExServ » Reinier (Diablo, Genèse et rédemption d’un Titan), Fred « Asroth » Tomé (Illustrateur pour les livres Cowboy Bebop Deep Space Blues, Bienvenue à Silent Hill et Persona – Derrière le masque), et Nicolas Deneschau (Uncharted : journal d’un explorateur).

On pouvait même repartir avec de nombreux goodies pour l’achat de leurs nouveautés présentées en avant-première sur le salon (Cowboy Bebop, Hayao Miyazaki et Kingdom Hearts), dont des posters, lithographies, marques-pages, badges, autocollants, ou encore des tote bags.

Un stand bien sympa, des ouvrages de qualité et une équipe ainsi que des auteurs dispo et souriants !

Yoko Takahashi :

La chanteuse d’un des plus célèbres opening d’anime de tous les temps, Zankoku na tenshi no These issu d’Evangelion (ainsi que Fly me to the moon et Tamashii no Rufuran de Death and Rebirth of Evangelion), avait fait le déplacement à Japan Expo pour deux showcases et des séances de dédicaces.

Sôhei Niikawa :

Attention, énorme coup de cœur ! Le créateur de Disgaea déguisé en Prinny, également présent pour son prochain jeu Labyrinth of Refrain Coven of Dusk, est vraiment génial ! L’occasion de récupérer un ex-libris Disgaea 1 Complete ou Labyrinth of Refrain, mais aussi un masque de Prinny.

Sur les réseaux sociaux, Koch Media avait également lancé un appel aux fans pour venir déguisés afin de remporter une figurine assez difficile à trouver, mais malheureusement, cet appel n’a pas été entendu. Non mais, vous faites quoi les fans ? Vous étiez où ? Tant pis pour vous, vous avez manqué ça :D :

 

Vous remarquez l’effort consenti par Sôhei Niikawa : le traditionnel « Dude ! » des Prinnies a été traduit en « Mec ! » pour les dédicaces.
On a bien hâte de le croiser à nouveau ! Encore merci à Célia et Océane (Koch Media) !

Izu, Kalon et Madd :

Autre gros coup de cœur (français, cette fois), Versus Fighting Story Tome 2 était en vente pile pour Japan Expo, comme on vous l’avait annoncé. Izu, Kalon et Madd étaient accessibles le samedi après-midi pour les dédicaces. Quel plaisir de les retrouver, toujours aussi sympathiques et accueillants, malgré la chaleur du hall 5 ! On donnera aussi notre avis sur ce tome 2 dès que possible (quand je serai rentré de vacances ;D).

Madd et Kalon en plein travail !

 

Bien entendu, il y avait plein d’autres séances de dédicaces, mais il faut faire des choix, car on en peut pas toutes les faire !
On espère que vous aussi vous avez eu de belles dédicaces. L’essentiel, c’est de se faire plaisir, alors tentez d’y participer autant que possible. C’est important pour les organisateurs, qui se rendent ainsi compte de la popularité des licences engagées, mais aussi pour les invités qui font un long voyage afin de rencontrer les fans européens. Les dédicaces, c’est avant tout la possibilité de se rencontrer, de parler, d’échanger…

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de