Japan Expo 2016 : Questions à Hisashi Koinuma, producteur d’A.O.T Wings of Freedom

japan_expo_logoHisashi Koinuma, créateur du genre « musô » et des séries comme Samurai Warriors et Kessen (mais aussi Dynasty Warriors : Gundam, Fist of the North Star : Ken’s Rage et Hyrule Warriors), était de passage à Japan Expo en tant que producteur de A.O.T Wings of Freedom, la première adaptation en jeu vidéo de l’Attaque des Titans. L’occasion pour nous de lui poser quelques questions.

Une fois encore, le confort des salles de la « press room » est bien pratique pour discuter tranquillement avec Hisashi Koinuma, secondé par Sean Havouis pour la traduction. Sans plus attendre, la petite interview :

Gamingway : Le jeu est une adaptation fidèle du manga, du bonheur pour les fans, mais en même temps, on ne peut pas créer son propre personnage, ce qui est dommage. Pourquoi ?
Hisashi Koinuma : Ce jeu est surtout censé être une adaptation fidèle de la série. Notre rôle est surtout de bien adapter l’univers. Il y a des personnages originaux, mais on s’est surtout focalisés sur les personnages les plus populaires et sur le fait de pouvoir les contrôler.

Hisashi Koinuma, Producteur
Hisashi Koinuma, Producteur

G : Avez-vous eu des difficultés à gérer les différentes échelles entre les titans immenses, les humains minuscules et les villes ?
H. K : Oui, en effet. Le but était de tout mettre plus ou moins dans une grande boîte et faire en sorte que chacun (humains, titans…) respectent les proportions et cela a été un gros travail.

G : Des nouvelles de Disney, pour votre rêve d’un musô Star Wars ?
H. K : Non, toujours pas.

G : Tenté par un autre style de jeu ? Enquête, stratégie, RPG…
H. K : Évidemment, en dehors de la série des musô, j’ai aussi produit NIOH, Yo-kai Watch et Romance of the Three Kingdoms XIII.

a.o.t wings of freedom

G : Les fans français qui ont acheté ce jeu en import regrettent les nombreux DLC payants. La version européenne va-t-elle les inclure gratuitement ? Une version PC prévue ?
H. K : La version française inclut tous les DLC, c’est vraiment une version complète. Il n’y a pas de projet de rajouter des DLC comme des personnages inédits ou quoi que ce soit. Il y a bien une version PC prévue, mais uniquement numérique en téléchargement sur Steam.

G : Votre plus grand bonheur sur ce jeu ?
H. K : Une fois le jeu terminé, le fait que plusieurs personnes y jouent et y éprouvent du plaisir.

G : Quand on est à court de gaz, le jeu est un peu moins jouable, mais le joueur n’est pas réellement sanctionné. Pourquoi ne pas l’avoir forcé à marcher/aller se ravitailler/être à cheval ?
H. K : On a fait ce jeu pour les fans, mais afin que les non initiés ne soient pas rebutés, on a fait en sorte de rendre le jeu accessible à tous.

Un grand merci à Hisashi Koinuma, Sean Havouis et Lucie Saulnier pour leur disponibilité.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de