Événement Nintendo Post E3 2015 – StarFox Zero

Après une présentation mi-figue mi-raisin mi-chou-fleur lors du Digital Event de l’E3 dernier, StarFox Zero s’est dévoilé un peu plus lors de l’événement Nintendo et rassure un peu sur son potentiel fun et nerveux (mais confirme malheureusement sa faiblesse technique).

event-nintendo-post-e3-2015-starfox-zero-1

Donc, oui, StarFox est officiellement moche. Pas autant que dans la vidéo de l’E3, tout juste un cran au-dessus, mais toujours en-deçà de ce qu’on est en droit d’attendre de la WiiU. Toutefois, le credo de cette console (et de toute la politique Nintendo de ces dernières années) n’a jamais été de proposer des blockbusters aux graphismes impressionnants mais de se focaliser sur un gameplay solide, original ou innovant.

EVENT_Nintendo_post_E3_2015_starfox_0 EVENT_Nintendo_post_E3_2015_starfox_01

Et force est de constater que ce credo a été respecté à la lettre, au moins pour le niveau testé lors de l’événement. Aux commandes de l’Arwing de Fox, la mission se passe sur la surface de Corneria et enchaîne diverses phases de gameplay. On commence pépère avec des anneaux à traverser pour se familiariser avec les commandes : à noter que le gamepad affiche une vue cockpit parfaite pour viser avec précision les ennemis qui traversent le niveau, et l’écran de télévision, une vue « cinématique », élargissant le champ de vision et donnant un point de vue sympa pour celui qui ne jouerait pas.

Les premiers ennemis arrivent et l’on retrouve des sensations familières, datant du premier StarFox sur SuperNes : il est aisé de manœuvrer le vaisseau une fois que l’on a compris que la vue cockpit (combinée au détecteur de mouvement de la mablette) est indispensable pour les combats, et les quelques phases de shoot présentes ont un feeling à la fois oldschool et très nerveux.

 event-nintendo-post-e3-2015-starfox-zero-2 event-nintendo-post-e3-2015-starfox-zero-3

Le stage se termine avec un incontournable combat de boss, pas bien compliqué mais avec plusieurs phases nous obligeant à aller dégommer des canons un peu partout, tout en repoussant l’arrivée de certains ennemis.

Difficile de se prononcer sur cette courte démo (pas plus de 10 minutes pour terminer ce niveau) mais on reste confiant quant au savoir-faire de Nintendo pour proposer des mécaniques de jeu intelligentes et solides. On n’est cependant toujours pas convaincu par l’aspect visuel du jeu et l’on espère que les quelques mois de développement restants serviront à améliorer les décors : cette première map était en effet un peu trop vide et manquait singulièrement d’âme. On attend d’en savoir plus et de découvrir l’utilité des transformations du vaisseau de Fox, encore obscures pour le moment.

Go-Ichi

  • Enguy03/07/2015 à 20:05Permalink

    D’après les dernières informations, il faut finir le jeu 1 fois pour avoir accès au « walker ». Le walker est une autruche, pas un raptor comme beaucoup le pensaient. On peut le voir battre de ses petites ailes quand il tombe. Il sert, comme tous les autres véhicules, à finir le jeu à 100% en accédant à des zones spécifiques. Il y a aussi le tank qui peut maintenant voler et un hélicoptère qui peut envoyer un robot téléguidé (cousin de R.O.B.) pirater des ordinateurs etc. Bref, c’est du tout bon !

  • Twinsunnien04/07/2015 à 10:40Permalink

    Aaaaah, un futur StarFox, j’avais adoré StarWing sur SNES, un des premiers jeux terminés de ma vie. Autant vous dire que je l’attends, en espérant une meilleurs jouablité que la version DS. Après un remake sur 3DS, Nintendo relance le renard étoilé, et ça c’est bon. Maintenant j’attends StarFox Adventure 2 ^^.
    Et pour les graphismes, il est évident qu’un jeu ayant un gameplay accrocheur n’a pas besoin de graphismes ouf. Plus qu’à attendre le test sur Gamingway ^^.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *