Test : Stick it to the man (Xbox One)

stick_it_to_the_man_logoDéjà sorti sur PS3, Stick it to the Man a rencontré un franc succès. C’est donc sans surprise qu’il s’offre un portage sur consoles next-gen. Si vous n’avez pas eu l’occasion de découvrir ce jeu de plate-forme /aventure au design très particulier, c’est ici que ça se passe.

Trash it, zoom it, fix it, STICK IT…

Dans SITTM on incarne Ray, un simple ouvrier qui teste l’efficacité de casques de chantier et qui possède une particularité. En effet, il vit dans un monde créer entièrement à base de papier et d’autocollants. Alors qu’il rentre du boulot, un étrange objet tombe du ciel et vient l’assommer. A son réveil il se retrouve avec une sorte de bras rose en gelé qui lui sort du crâne… Ce dernier lui donne d’étrange pouvoir : il pourra donc changer le monde qui l’entour, pliant, déchirant, décollant les éléments du décor, ou encore même lire les pensées de ses semblables. Mais malheureusement les festivités seront de courtes durées car il sera pourchassé par une organisation qui compte bien récupérer son expérience.

stick_it_to_the_man (2) stick_it_to_the_man (1)

Un jeu qui se joue avec la tête

Loin de nécessiter un skill hors du commun, SITTM propose une progression linéaire en 2D somme toute classique avec quelques nouveautés tout de même.

Le bras supplémentaire de notre héros représentera l’élément clé du gameplay. Ce dernier permettra à Ray de s’attacher à des punaises afin d’atteindre des endroits inaccessible, modifier le décor en pliant, arrachant ou décollant des parties, mais surtout lire dans les pensées des gens afin de transformer ces dernières en autocollant qui serviront à la résolutions d’énigmes.

Bien que la progression physique soit très linéaire, celle de l’histoire l’est beaucoup moins ! En effet, on enchaînera les missions sans aucune logique, les quêtes sont totalement loufoques et incohérentes ajoutant plus de délire à un monde déjà bien déjanté !
Coté durée de vie, le jeu est correct grâce à de nombreuses énigmes qui demanderont parfois un peu de jugeote mais malheureusement la re-jouabilité est pour ainsi dire sans intérêt.

stick_it_to_the_man (7) stick_it_to_the_man (4)

Décors en papier maché

Le monde de SITTM donne vie à une multitude de dessins sans pour autant ressembler à un dessin animé et ça colle parfaitement à l’univers totalement barge du jeu. Les personnages sont caricaturés à souhait les décors profitent eux aussi de leur couche excentricité, et les couleurs sont très variées.

stick_it_to_the_man (6) stick_it_to_the_man (5)

Un titre qui va faire un carton

Pour conclure Stick it to the Man est un jeu qui a beaucoup d’atouts pour séduire. On pourra s’amuser et rire, qu’on aime les jeux de plateformes ou non. Le seul reproche que l’on pourrait lui faire, c’est son usage unique à cause du manque de re-jouabilité.

Points forts :

– Univers décalé
– Level Design très soigné
– Gameplay simple mais efficace
– Humour

Points faibles :

– Peu (pas) de re-jouabilité

[note] La note Gamingway : 17/20 [/note]

Editeur : Riptide Games
Développeur : Zoink Games
Genre :  Aventure / Plates-formes

Support : Xbox One (Xbla)
Date de sortie : Juin 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *