Test : Sayonara Umihara Kawase (3DS – eShop)‏

sayonara-umihara-kawase-3ds-jaquette-coverNous sommes chanceux actuellement grâce à l’eShop de la 3DS. En effet, celui-ci permet la sortie de licences jusqu’ici réservées au Japon. Après Senran Kagura Burst et Nintendo Pocket Football Club, connu sous le nom Calcio Bit sur le marché nippon, c’est au tour de Sayonara Umihara Kawase de débarquer.

Sayonara my friend

Sorti en juin 2013 au Japon, Sayonara Umihara Kawase a mis certes un peu de temps pour voir le jour en Occident, à savoir mars 2014 aux Etats-Unis et un mois plus tard en Europe. Mais ce qu’il faut savoir, c’est qu’en réalité il s’agit là d’une série de jeux débutée en 1994 sur Super Famicom et sous le simple nom Umihara Kawase, soit celui de l’héroïne.

L’Europe bénéficie d’ailleurs de la conservation du titre originel du dernier soft en date de cette licence, contrairement aux U.S.A. où le nom a été transformé en Yumi’s Odd Odyssey.

Maintenant que l’historique a été mis en place, découvrons ce que le Vieux Continent a raté jusqu’ici.

sayonara-umihara-kawase-3ds-03 sayonara-umihara-kawase-3ds-04

Idolmaster

Suite à notre introduction, vous connaissez déjà la principale protagoniste, Umihara Kawase. Mais le plus très sympathique, est la possibilité d’incarner plusieurs personnages. Le jeu comprenant un côté spatio-temporel, on y retrouvera Yokoyama sa future descendante, ainsi que son amie d’enfance Emiko. Chacune possède sa fiche d’identité typée idol, où l’on découvrira des aspects assez curieux, comme la capacité de pouvoir avaler des médicaments sans boire d’eau. Information qui risque de bouleverser nos vies, au même titre que les précisions de ce genre à propos d’idols. Cela offre une bonne dose d’humour et un thème décalé, ce qui s’avère rare pour un jeu de casse-tête.

sayonara-umihara-kawase-3ds-01 sayonara-umihara-kawase-3ds-02

On ne se fish pas de nous

Le système de jeu de toujours de Sayonara Umihara Kawase mêle puzzle, plateforme et action dans un tableau en 2D, à l’instar d’un Toki Tori, arrivé quelques années plus tard et sorti lui en Europe.

La partie puzzle consistant à trouver le moyen d’aller de son point de départ, jusqu’à l’arrivée d’un niveau symbolisée par une porte à franchir.

Pour y arriver, il sera nécessaire de franchir des obstacles dans un univers plateforme 2D en écran fixe, en sautant, se hissant, mais également en utilisant une canne à pêche en tant que grappin. Celle-ci servant pour atteindre des lieux sinon inaccessibles, en la lançant dans diverses directions, le hameçon s’accrochant aux parois. Ce détail apporte justement une richesse supplémentaire au gameplay, puisqu’il ne sera pas possible de le fixer n’importe où, comme sur celles de glace par exemple.

Mais le chemin qui vous attend ne sera pas de tout repos, des ennemis jonchant celui-ci. En l’occurrence des poissons avec de jolies gambettes, à l’instar d’un Xever / Fishface dans Les Tortues Ninja. Pour les affronter, là encore il faudra user de la canne en lançant son fil, de la même manière que pour l’accroche à une plateforme. Tandis que les boss seront eux sensibles à un aspect du niveau dans lequel vous les affronterez.

sayonara-umihara-kawase-3ds-07 sayonara-umihara-kawase-3ds-08

A l’ancienne

S’il est envisageable d’évoluer à son rythme, Sayonara Umihara Kawase propose un classement en ligne propre à notre territoire, suscitant l’envie des joueurs adeptes de scoring. Chacun peut également choisir sa manière de jouer, par sa volonté ou non de découvrir toutes les portes cachées, amenant son lot de révélations finales vraiment intéressantes.

Les graphismes pourraient aussi être considérés comme à l’ancienne, bien qu’ils ne soient ni odieux, ni merveilleux. Non, le problème viendrait plus précisément de la non utilisation du très joli style manga employé pour les illustrations des héroïnes, genre que l’on découvre même dès la jaquette. Il aurait été de bon goût de le retrouver pour celles-ci durant les phases de jeu, le tout pourquoi pas en restant dans l’univers graphique finalement choisi. Un mélange des genres qui aurait pu détonner, au lieu d’étonner comme c’est le cas ici, par cette fameuse absence graphique de ce qui attire dès la vision de la pochette.

sayonara-umihara-kawase-3ds-05 sayonara-umihara-kawase-3ds-06

Avec son mélange des genres, une prise en main simple, mais avec un nombre de défis imposants et une incitation à la performance, Sayonara Umihara Kawase a de quoi amuser n’importe quel joueur. Ceci tout en ayant la capacité de se créer une communauté cherchant à obtenir le meilleur score, grâce aux classements en ligne. Manque juste de la compétition par Streetpass.

Inod

Points forts :
– Un univers autour du casse-tête
– Mélange des genres
– Accessible et rempli de défis
– Plusieurs protagonistes
– Classement en ligne

Points faibles :
– Classement en ligne non mondial
– Pas de localisation française
– Le design manga des personnages zappé en phase de jeu

[note] La Note Gamingway : 15/20 [/note]

Développeur : Agatsuma Entertainment
Editeur : Agatsuma Entertainment
Genre : Action / Casse-tête / Plateforme
Supports : 3DS et 2DS (eShop)
Date de sortie : 24 avril 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *