Test : Aliens : Colonial Marines (PC)

Aliens_cm_jaquetteAyant toujours été un grand fan de la série Alien, j’étais très impatient de mettre la main sur ce nouvel épisode d’Alien. Après un temps d’installation troooop long, me voila à double-cliquer sur l’icône d’Alien Colonial Marines pour une aventure que j’espère inoubliable et jouissive ! Alors, est-ce que Gearbox a réussi là où beaucoup de studios ont échoué ? Ont-ils rendu leur vraies lettres de noblesses à cette licence ? réponse maintenant !

L’histoire…

Le jeu commence quelque temps après le film Alien 2 alors qu’Ellen Ripley et le Caporal Hicks ont diffusé un signal de détresse à bord de l’USS Sulaco. Toujours prêt à sauver la veuve et l’orphelin, les marines des Etats-Unis débarquent avec l’USS Sephora pour retrouver les rescapés et comprendre ce qui est arrivé sur la planète LV-426. Après quelques péripéties, que je ne vous détaillerai pas pour ne pas vous spoiler, le Sephora et le Sulaco se détruisent mutuellement et notre héros se retrouve avec quelques marines sur la fameuse planète.
Ils n’ont donc pas le choix et doivent essayer de fuir par tous les moyens cette planète et ce n’est ni les Aliens, ni les mercenaires de la Weyland qui les aideront. Et nous revoilà dans les ruines de la colonie Hadley’s Hope qui ont l’air en plutôt bon état alors que Ripley était partie en ayant « théoriquement » complètement rasée cette base ?! Les fans retrouveront les lieux familiers qui les ont fait frissonner dans le film ainsi que de nombreuses références, comme les jambes de Bishop, dans le hangar du Sulaco ou encore le Space Jockey…

 Aliens_cm_alien_attaque Aliens_cm_assailli

Le premier choc

Une fois n’est pas coutume, je vais vous parler de la technique dès maintenant, car c’est malheureusement la première chose qui saute aux yeux. En effet, les graphismes sont dignes des débuts de la PS3. C’est laid !
les reliefs sont presque inexistants et les textures sont peu détaillées. En plus, quelques ralentissements apparaissent lors de la campagne solo, même sur une config de compétition boostée aux hormones : core i7 / carte graphique Radeon 7970 / 8Go de DDR3. Quelle déception! Néanmoins, un très gros effort a été fait sur l’ambiance sonore, quel bonheur de reconnaître les crépitements de la mitraillette d’Alien, le bip bip du détecteur de mouvements, et je vous conseille vraiment de mettre le son assez fort pour vous plonger dans l’atmosphère « Alien ».
Quel bonheur également de retrouver les thèmes musicaux de la saga. Bon, par contre, passez assez vite les dialogues qui sont peu inspirés.

Aliens_cm_rempart_pc

L’ambiance de jeu

Une fois cette déception technique passée, j’étais impatient de me plonger dans la campagne. Je m’imaginais déjà une atmosphère stressante à la Dead Space 1, avec des couloirs peu éclairés, avec des lumières qui clignotent…Quand soudain, le détecteur de présence s’affole et plein de point apparaissent à l’écran et … Je vous arrête tout de suite, on y est pas du tout !! C’est dommage, car le jeu commence bien en instaurant dès le début une atmosphère inquiétante avec un groupe de marines qui s’est fait décimer, des bruits et des éclairages inquiétants et le stresse monte jusqu’à arriver à son paroxysme lorsque l’on se retrouve à devoir évacuer le hangar avec son groupe de marines et qu’une énorme vague d’Alien débarque de partout! Là, je me suis vraiment dit , « Coool!!!, c’est ce que je cherchais, trooop bon !! »

Malheureusement, cette joie s’arrête là. En effet, très vite, on se rend compte que le level design n’est pas très bien pensé, on ne comprend pas bien pourquoi on prend un si long chemin et si tordu, même si c’est le seul disponible. Un autre aspect pas très malin : le joueur se retrouve souvent dans de grands espaces où on peut voir les Aliens débarquer à 10km ! Pour l’effet de surprise et le stress, c’est loupé. On a carrément le temps de les voir approcher, et au cas où l’on aurait pas fait attention, vos alliés vous gâchent la surprise en fonçant à découvert et en servant d’appât. D’ailleurs, vos alliés vous tapent très vite sur les nerfs, car on est présumé être entouré de monstres et essayer de survivre et, au lieu de ça, les marines ne pensent qu’à désobéir ou à se séparer du groupe car « on ne laisse pas un marine » (phrase que vous entendrez à peu près 200 fois ! et qui réprésente 80% des missions de sauvetage…).
Alors pour ce qui est de l’immersion, il faudra repasser.

Aliens_cm_ambiance_glauque Aliens_cm_chestbreaker

Une IA de lemmings!

Dans les films, les Aliens sont des monstres vraiment intelligents qui vous traquent et déciment votre groupe même s’ils sont en sous-nombre. Les attaques sont aussi violentes que coordonnées. Mais dans « colonial marines », vous n’avez aucune crainte à avoir. En effet, ils viendront se faire dégommer les uns derrière les autres. Vous n’avez même pas à regarder tous les plafonds, sonder les ouvertures ou autres grilles d’aération, les Xenos viendront de toute façon au sol et vous fonceront dessus. Résultat, on a pas peur du tout !

Mais les Aliens ne sont pas les seuls à avoir une intelligence frôlant le zéro absolu, vos alliés font bien pire. Ça commence par le fait qu’ils foncent à travers les niveaux sans prudence, alors que vous, vous êtes encore en train de jouer le jeu en avançant lentement et en scrutant tout les plafonds et recoin. Du coup, on a aucune attaque surprise car les Aliens attaquent vos alliés et vous n’avez plus qu’à ajuster et tirer. Mais, quant tout a coup, il faut entrer dans une pièce exposée et qu’il faut de la puissance de feu, votre allié reste en arrière alors que vous vous payez seul la dizaine de Xénos qui vous foncent dessus!!! Mais, là, où ça devient risible, c’est lorsqu’ils se mettent devant une tourelle qui canarde, et qu’on les voit encaisser des centaines de balles sans broncher le temps que vous fassiez tout le tour pour désactiver la tourelle. On les admire en train de tirer sur la caisse derrière laquelle ils sont cachés afin de tuer l’ennemi qui est à l’autre bout de la map. Et je ne vous parle même pas du fait qu’ils passent leur temps à traverser votre ligne de mire.

Aliens_cm_marines&alien_pc

Un gameplay à revoir

En ce qui concerne le gameplay, là encore, on est déçu : la précision des tirs est très approximative, on tire peu près dans la direction de l’ennemi en espérant qu’on va le toucher. De plus, tirer sur les mercenaires de la Weyland revient souvent à chercher un petit point rouge venant de leur casque et tirer dessus car leur combinaison se fond avec l’environnement. Et finalement, on réalise très souvent, que l’on peut arrêter de perdre son temps à viser les ennemis, se cacher dans un coin pour limiter le nombre de point mort, etc… et tout simplement courir jusqu’au prochain checkpoint. Une fois arrivé, pas de risque de se faire attaquer par derrière par les ennemis qu’on aurait pas tué, ils ont disparu. Et hop, tout a été réinitialisé comme si vous aviez tout nettoyé avant d’arriver au checkpoint. Et je ne vous parlerais même pas du niveau où l’on se retrouve désarmé, et où le but est de marcher dans le noir pour éviter les Xénos et , de temps en temps, démarrer une machine pour faire du bruit et que les Xenos foncent dessus avant d’exploser ?! Incompréhensible !! Comment les game designer ont pu supposer que ça allait nous plaire ?

Aliens_cm_facehugger Aliens_cm_dialogue

Le multiplayer

Bien sûr, comme dans tout FPS, il fallait un mode multijoueur. Il y a tout d’abord le mode coopératif qui vous permet de rejouer la campagne avec des amis sur internet. Bon, je vous conseille de configurer le niveau à « expert » car déjà que le jeu n’est pas bien difficile tout seul, à plusieurs ça devient une promenade de santé. Nous avons aussi affaire à 4 modes de jeux compétitifs où vous aurez l’occasion de jouer des marines ou entrer dans un la peau d’un Alien. Ces modes sont plutôt réussis même s’ils se ressemblent tous un petit peu. Mais, je vous avoue que j’ai passé plusieurs heures de plaisir à jouer en ligne en tant que marines et à résister aux Aliens en coopération. Bon, par contre, j’ai trouvé que jouer avec les Xenos n’était vraiment pas marrant car contrairement à ce qu’on pourrait penser, on a un peu l’impression d’être peu puissant face aux marines armés de fusil à pompe dévastateur.

Alien_cm_Alien_multi_pc Alien_multi_pc

Pour finir quand même sur une bonne note

Malgré l’ensemble de ses tares, quand on est un vrai fan du monde d’Alien et qu’on est pas trop regardant sur la qualité, on peut prendre un certain plaisir avec ce titre. Et oui, si vous jouez un peu le jeu de vous sentir assailli, d’avancer prudemment  de ne pas utiliser le fusil à pompe, vous arriverez à entrer dans le jeu. On reconnaît les décors, les bruitages ainsi que certains personnages et du coup, le vrai fan efface les problèmes et se prend au jeu.

Aliens_cm_space_jockey

Bonne Nouvelle de dernière minute

A l’heure où j’écris cet article, un énorme patch de 4Go vient de sortir sur Steam. Même s’il ne corrige pas tous les points mentionnés plus hauts, quel plaisir de voir enfin de belles textures ! l’IA a été également améliorée et la sensation d’être assailli est plus intense. Donc, c’est une bonne nouvelle pour les fans car clairement gearbox a compris qu’il avait fait une erreur et essaie de la corriger. Coool !!!

Conclusion

Aïe, la conclusion devient difficile, car le jeu est vraiment très limite en terme de qualité et seuls les vrais fans trouveront un peu de plaisir à revivre l’ambiance des films. Mais, avec le nouveau patch de ce 18 mars, il y a une nouvelle donne. Donc, j’irais pas jusqu’à vous dire que le jeu est incontournable, mais si vous êtes fan du monde d’Alien et que vous hésitez, je vous confirme qu’il remplit le fan service. Mais surtout, n’oubliez pas de télécharger le dernier patch !

Acerico

 

Points forts :

– Les sons des armes, troooop bon !
– Plein de références du monde Alien
– Ouf ! Gearbox a sorti un patch qui sauve le jeu.

Points faibles :

– C’est moche
– IA frôlant le zéro absolu
– De grands espaces non propices aux effets de surprises.

La note Gamingway : 8/20

La note Gamingway avec le patch: 12/20

Editeur : Sega
Développeurs : Gearbox
Genre : FPS / Action
Plateformes : Xbox 360, PS3 et PC
Date de sortie : 12 février 2013

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de