Test : Tower Of Guns (Xbox One)

Tower-of-Guns

Tower Of Guns est un nouveau FPS basé sur un concept Rogue-like. Développé par Terrible Posture Games, le jeu est sorti sans faire de vague, mais grâce à un concept assez sympathique il vaut tout de même la peine qu’on s’intéresse à lui. Retrouvez donc notre avis sur ce nouveau projet indépendant. 

Tour de flingues infernale

Tout comme l’indique le titre, le but du jeu sera de pénétrer et d’évoluer dans une tour possédant un important arsenal de défense. Chaque étage symbolise un environnement bien particulier qui sera agencé de façon aléatoire à chaque partie, et, autant vous dire, que cela arrivera souvent car chaque mort vous ramènera au rez-de-chaussé. Malheureusement on regrettera un petit manque de background, à part quelques dialogues assez peu lisibles, puisqu’en plein milieu de l’interface, on ne sait pas vraiment ce qu’on fait là ou ce qui nous pousse à poursuivre cette ascension.

tower_of_guns_xbox_one_gamingway (6) tower_of_guns_xbox_one_gamingway (1)

En joue … Feu !

Afin de pénétrer dans la place et dézinguer tout ce qui bouge, on disposera d’un panel de 10 armes. Ces dernières seront déblocables en fonction de la progression et des actions accomplies, et disposeront chacune d’une fonction unique (Pistolet laser, fusil à pompe, lance-scie, bref il y en a pour tous les goûts !). Alors qu’on ne pourra choisir qu’une arme par partie (dommage pour un FPS) on disposera d’un système d’expérience qui permettra d’améliorer celle-ci afin de faciliter la progression dans les étages qui proposent des défis de plus en plus élevés. Notez bien que la mort et les dégâts subis font descendre l’expérience, il faudra donc faire preuve d’agilité pour braver la tour.

Coté « bestiaire » la tour dispose d’un bon nombre de machines qu’elle mettra en travers de notre route.  Seul petit hic, c’est que bien qu’elles soient différentes leurs capacités sont vite redondantes et il s’agira bien souvent d’être attentif et éviter les projectiles. Ce qui pose vraiment un problème c’est que la difficulté en pâtit et les premiers niveaux sont bien souvent une formalité dont on se passerait bien. Notons tout de même qu’il existe des petits robots dans le sas d’entrée qui nous permettent d’augmenter la difficulté en mourant. Heureusement derrière tout cela il y a les boss qui proposent un réel défi et qui nous feront très vite tomber au rez de chaussé si on perd notre attention.

Pour finir on parlera des « perks » : on disposera d’un objet qui pourra booster une capacité bien particulière, saut, vitesse, etc. On tombera parfois même sur des bonus farfelus, comme l’apparition de dessins de chatons.

tower_of_guns_xbox_one_gamingway (5) tower_of_guns_xbox_one_gamingway (2)

BorderTower

Petit par la taille, grand par le goût, c’est un peu la première phrase qui me vient en tête quand je pense à Tower Of Guns, avec un aspect fait main à la Borderlands on est vite séduit par le coté artistique, même s’il trouvera ses limites dans la répétition de certaines textures. La BO du jeu est loin d’un chef d’oeuvre mais elle colle bien à l’univers et se diversifie, on ne se lassera donc pas d’écouter les mêmes morceaux à toutes les parties.

tower_of_guns_xbox_one_gamingway (3) tower_of_guns_xbox_one_gamingway (4)

Le dernier étage…

En conclusion ce petit jeu sorti de nul part vaut la peine qu’on s’y intéresse. Avec une très bonne jouabilité, un concept très sympa et des graphismes attachants on ne regrettera finalement que quelques détails, comme un multi-joueurs inexistant ou un background pas assez poussé.

Dkpsuleurr

Points forts :
– Concept sympa
– Les combats de boss
– Les graphismes
– Re-jouabilité

Points faibles :
– Lassant
– Pas vraiment de Background
– Pas de multi-joueurs

[note] La Note Gamingway : 15/20 [/note]

Développeur : Terrible Posture games
Editeur :Terrible Posture games
Genres : FPS
Supports : PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC

Date de sortie : 10
 avril 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *