Test : Stella Glow (3DS – Eshop)

test_stella_glow_3ds_eshop_nintendo_sega_altus (4)

Cela fait un moment que les RPG Tactiques brillent par leur absence, c’est donc avec enthousiasme qu’on abordera leur retour sur la portable de Nintendo avec Stella Glow. Portant le lourd fardeau de perpétrer le genre, ce jeu saura-t-il nous convaincre ? Il n’y a qu’un moyen de le découvrir.

Poussons la chansonnette façon manga

Stella Glow nous emmène dans un univers fantaisiste où dieu a privé l’humanité du chant. Certaines femmes ont tout de même réussi à conjurer le sort, ce qui leur apporta de puissants pouvoirs, ce sont les sorcières. Le jeu débute lorsque notre héros Alto découvre par mégarde Hilda, la sorcière de la destruction, avant qu’elle ne détruise son village. Avec son amie Lisette, il est sauvé de justesse par un artefact en sa possession qui transforma sa partenaire en sorcière de l’eau. Ils joindront ensuite le 9e régiment qui partira à la recherche des autres sorcières dans le but de stopper Hilda.

Avec un scénario plutôt accrocheur, SEGA et Altus nous proposent ici un véritable manga interactif. En effet, la majorité du jeu se passera dans les dialogues ou cinématiques 2D qui nous permettront de découvrir l’histoire plus en détail. Si cela peut sembler mou et rébarbatif pour certains, les fans de manga et de JRPG seront, quant à eux, ravis. On notera également que si le jeu n’est proposé qu’en anglais, il offre tout de même un doublage intégral des personnages et ça, c’est un plus, quand on passe sa vie sur les « cinématiques ».

test_stella_glow_3ds_eshop_nintendo_sega_altus (2) test_stella_glow_3ds_eshop_nintendo_sega_altus (3)

RPG à la sauve tactique

Ce qui nous intéresse maintenant, c’est le côté RPG du jeu et donc… les combats ! Dans Stella Glow, on se battra au tour par tour dans des arènes quadrillées (à la façon des FF tactics ou de Dofus). Les décors auront une importance, car les éléments comme l’eau, la hauteur ou encore les obstacles auront une influence sur nos mouvements. L’ordre d’attaque des personnages se fait en fonction de leur vitesse, comme dans tout RPG, et chacun d’entre eux possédera des techniques uniques requérant du mana. Si la dimension tactique est peu poussée, ici on devra tout de même jouer avec ses méninges, afin de planifier ses déplacements, gérer ses réserves de mana ou encore prévoir les actions à exécuter en fonction de l’ordre d’attaque, car on ne pourra pas se rattraper avec l’équipement qui est quasi inexistant dans le jeu.

Peu d’équipement ? Mais comment bien progresser me direz-vous ? Eh bien, chaque personnage gagnera de l’expérience en fonction de ses performances en combat. De plus, le jeu dispose d’un système de phases « Temps libre » ou « Mission ». Le temps libre nous permettra d’acheter des objets, découvrir la carte ou plus important, tisser des liens ! Le jeu repose essentiellement sur les liens qui unissent les héros et plus ces derniers sont puissants, plus les personnages débloquent des capacités intéressantes. On passera donc énormément de temps dans les dialogues.

test_stella_glow_3ds_eshop_nintendo_sega_altus (1) test_stella_glow_3ds_eshop_nintendo_sega_altus (7)

Bonheur auditif

Il faut l’avouer, les artistes de chez Altus ont du goût. La direction artistique pour la partie 3D est vraiment cool et les passages en 2D sont dignes d’un bon animé. On regrettera juste les animations de combat : chaque action déclenchera une sorte de mini-cinématique zoomée et même si c’est cool au début, ça devient vite barbant, en plus de rallonger la durée des combats. Heureusement, c’est une fonction qu’on pourra désactiver et on se contentera très vite des simples animations de base cool, mais trop peu variées.

Au final, la véritable force artistique de Stella Glow, c’est la bande sonore. Pas étonnant pour un jeu dont l’univers repose sur le chant, mais le rendu est bien au-dessus de nos espérances. On disposera de plus de 20 chansons en jeu et d’une BO composée par Yasunori Mitsuda (Chrono Trigger, Xenogears), et ça, on aime beaucoup.

test_stella_glow_3ds_eshop_nintendo_sega_altus (5) test_stella_glow_3ds_eshop_nintendo_sega_altus (6)

Conclusion

Stella Glow est loin d’être un excellent RPG tactique, mais il propose tout de même de bonnes choses et sa bande son est un chef d’œuvre. Un jeu qu’on conseillera facilement à tout fan de manga, mais peut-être un peu moins au fan de RPG Tactique qui cherche un système complexe à la FF tactics.

Dkpsuleurr

Points forts :

– BO tout simplement sublime
– La création de liens entre les personnages
– Doublage intégral des textes
– Durée de vie

Points faibles :

– Animations de combat
– Un peu simple
– Beaucoup trop de dialogues

[note]LA NOTE : 14/20[/note]

Développeurs : Altus
Éditeur: SEGA
Genre : RPG Tactique
Supports : 3Ds – Eshop
Date de sortie : 11 mars 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *