Test : SteelSeries Siberia RAW PRISM (PC – Matériel)

steelseries_casque_siberia_raw_prism (1)Dévoilée dans le courant de l’année la nouvelle gamme de casques SteelSeries nous propose trois modèles que nous avions testé lors de la GameConnection. Il y a peu de temps nous vous proposions un test plus approfondi du Siberia V3 (PRISM) et aujourd’hui nous dévoilons un peu plus la gamme avec le test du petit dernier : le Siberia RAW PRISM.

Caractéristiques :
  • Compatible PlayStation
  • Led 16.8 millions de couleurs
  • Ajustable
  • filaire
  • Micro intégré
  • Interrupteur micro
  • Câble USB 1.5 m
  • Stéréo
  • Réponse en fréquence écouteurs : 20 – 20000 Hz
  • Impédance écouteurs : 32 Ohms
  • Sensibilité écouteurs: 94 dB
  • Réponse en fréquence microphone :  50 – 16000 Hz
  • Sensibilité microphone : -38 dB

steelseries_casque_siberia_raw_prism_caracteristique steelseries_casque_siberia_raw_prism (2)

Déballage :

Comme d’habitude, nous commencerons ce test par l’une des phases les plus excitantes : le déballage ! Chaque fois que je reçois un nouveau produit je redeviens comme un enfant, impatient de voir ce que ce super emballage contient. Comme toujours SteelSeries sait y faire en matière de communication visuelle : il suffit de poser les yeux sur le carton pour se laisser tenter !

Plus simple que ce qu’on a pu voir chez la marque jusque ici, (entrée de gamme oblige), le carton propose un conditionnement très simple et peu robuste. On aura tout de même droit à un petit sticker SteelSeries et une micro-notice qui donne les indications pour télécharger le logiciel du casque.

steelseries_casque_siberia_raw_prism (1) steelseries_casque_siberia_raw_prism (3)

Bien loin des autres Siberia, ce RAW PRISM créé une scission avec la gamme proposant un design complément nouveau, avec un micro intégré et des matériaux de moyenne facture. Ses couleurs blanches et grises nous séduiront au premier regard et viendront mettre en avant l’éclairage à LED des oreillettes.

A première vue, les plastiques semblent solides et, bien que la finissions soit sans reproche, on ne peut s’empêcher d’y voir un petit coté « bas de gamme » (surtout au niveau de l’ajusteur de taille). Les coussins des écouteurs et de l’arceau sont en mousse et recouverts d’un tissu tressé, et, encore une fois, bien qu’ils soient irréprochables, on peut craindre une usure due aux frottements à long termes.

NB : Bien entendu ces remarques sur l’usure ne sont que des suspicions, c’est un ressenti qui ne sera validé qu’après une utilisation prolongée du produit.

steelseries_casque_siberia_raw_prism (7) steelseries_casque_siberia_raw_prism (5) steelseries_casque_siberia_raw_prism (15)

Prise en main :

Regarder avec les yeux c’est bien, mais dans notre cas nous allons aller plus loin : il est temps de tester la bête. Une fois le RAW branché sur notre machine (via USB) les LED s’illuminent diffusant une lumière assez sympathique qui sera accentuée par un filtre opaque.

steelseries_casque_siberia_raw_prism (12)
Le casque est très léger et le contact avec les écouteurs est plutôt agréable (les tissus utilisés sont très doux). En revanche, le mélange mousse/tissu a tendance à vite nous donner chaud aux oreilles. Coté son, le rendu est plus que correct. En effet, les basses sont bonnes, la puissance est largement suffisante et il n’y a pas de saturation. On regrettera seulement qu’il n’y ai pas de coupure des sons extérieurs.

steelseries_casque_siberia_raw_prism (14) steelseries_casque_siberia_raw_prism (11)

Le micro est de loin l’aspect du casque qui m’a le plus interpellé la première fois que je l’ai vu. Très discret et intégré directement dans l’oreille gauche, j’étais curieux, voire septique à propos de ses performances. Et bien qu’une fois n’est pas coutume, j’avais tort ! Le son de la voix est très propre et on est pas obligé d’hurler pour être entendu.
Petit bémol tout de même les sons parasites sont assez facilement captés (clavier, portes, on m’a même affirmé entendre le son de mes écouteurs sur Skype (avec un volume convenable)), il faudra donc farfouiller les réglages et trouver le juste milieu.

steelseries_casque_siberia_raw_prism (6) steelseries_casque_siberia_raw_prism (13)

Qui dit « réglages », dit forcement « SteelSeries Engine 3″, cette bibliothèque pour périphérique de la marque nous permettra, comme à son habitude, de régler notre casque : son, voix, lumière tout y passe avec une simplicité déconcertante.

steelseries_casque_siberia_raw_prism_engine_3 (2) steelseries_casque_siberia_raw_prism_engine_3 (1)

Je me posais énormément de questions à propos de ce produit, je trouve que SteelSeries a pris de gros risques en lançant un produit d’entrée de gamme qui est totalement différent de ce que la marque nous a proposé jusqu’ici, mais je dois avouer que je suis agréablement surpris. Bien qu’on soit loin d’un Sibéria V3 les performances sont présentes et, il ne faut pas perdre de vue qu’on trouvera rarement un casque à LED configurable dans cette gamme de prix. Le SteelSeries Siberia RAW PRISM nous apporte un rapport qualité prix imbattable !

Dkpsuleurr 

Les points forts :

– Un prix très attractif
– Un rapport qualité/prix imbattable
– Poids
– Interrupteur du micro intelligemment placé
– Peu de casque à LED dans cette gamme
– Réglages simples et pratiques

Les points faibles :

– Le micro qui laisse passer trop de sons externes
– Matériaux loin des autres produits de la marque
– On peut avoir des craintes à propos de l’usure

[note]La note Gamingway : 16/20[/note]

Constructeur: SteelSeries
Siteweb : http://steelseries.com/fr/products/audio/steelseries-siberia-raw-prism/
Prix conseillé : 59,99 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *