Test : Spirit Camera : Le Mémoire Maudit (3DS)

Ce jeu est une sorte de spin-off de Project Zero 2: Wii edition dont vous pouvez aussi trouver le test sur notre site et je serai votre sombre guide pour vous présenter les méandres de ce survival-horror. Exploitant la RA comme aucun jeu 3DS jusqu’à présent, ce titre commence après la réception d’un énigmatique colis. C’est alors que vous aurez la lourde tâche d’aider Maya, un esprit enfermé dans un ancien carnet violet, tout en évitant de vous faire attraper par la mystérieuse femme en noir.

Le carnet violet

Le jeu débute avec un étrange colis qui vous attend sur le pas de votre porte, aucune adresse d’expéditeur, seulement votre nom qui apparait sur l’emballage de ce pli. En ouvrant ce paquet, vous tombez nez à nez avec un mystérieux carnet violet (carnet que l’on trouve dans la boite du jeu, d’ailleurs pensez à bien vérifier qu’il s’y trouve, si c’est un jeu d’occasion), ainsi qu’un étrange appareil photo appelé Camera Obscura (qui est simplement la 3DS rebaptisée).

François Mauriac disait « La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté ». Je ne suis pas tout à fait d’accord avec ce monsieur, car le carnet violet est une porte ouverte sur l’enfer. En feuilletant les premières pages grâce à votre Camera Obscura (3DS), vous faites la connaissance de Maya qui s’invitera littéralement dans votre salon, car il faut bien le dire, les points forts de ce jeu sont l’interaction et l’immersion dans votre environnement. Chacune des pages de ce livre maudit cache son lot d’horreur, mais également son lot d’énigmes : à vous de vous déplacer et de chercher dans les pages afin d’aider Maya et de sauver votre peau.

Une ambiance horrifique

Les personnages rencontrés durant votre aventure bénéficient d’un doublage de qualité et le rendu sonore général est également de bonne qualité. Le bémol se trouve essentiellement dans l’obligation de jouer dans une pièce très éclairée (pour utiliser le livret RA), ce qui ne permet pas une vraie immersion dans ce monde à l’ambiance si particulière. L’aspect visuel est très beau, les déplacements des personnages sont fluides et on croirait presque que des spectres se sont invités chez vous. Bien que la petite Maya soit fort sympathique, tous ne sont pas comme elle, alors ne vous étonnez pas si vous tournez dans votre salon comme une souris sous amphétamine afin de chasser les esprits aussi envahissants que maléfiques. En parlant d’esprit, ne vous étonnez pas d’en trouver tout droit sortis de vos films d’horreur asiatiques préférés, comme des petits garçons aux yeux sombres et au teint pale ou encore de vieilles sorcières recouvertes de bric et de broc.

Un gameplay poussé et intelligent

Que Dieu bénisse l’inventeur de la RA ! Cette révolution nous offre un gameplay magnifique et intuitif, n’utilisant pas du tout l’écran tactile et malheureusement, ne permettant pas l’utilisation de la 3D, car en bougeant dans tous les sens, il est impossible de bien fixer son regard. La chasse aux fantômes devient vite une seconde nature : en effet, pour chasser les esprits il faudra vous transformer en paparazzi de l’au-delà.
Un léger problème subsiste malgré tout dans ce jeu : la durée de vie qui reste assez courte (entre 5 et 6 heures) ! Oui le titre possède quelques minis jeux assez amusants, comme combattre les esprits possédant vos proches ou encore de résoudre des séries d’énigmes, ainsi qu’un mode « New Game + » apportant quelques documents supplémentaires et des costumes alternatifs, mais cela ne vous tiendra pas en haleine des heures durant, car les phases de dialogues restent strictement les mêmes.
Pour une mise en bouche avant de se lancer dans une aventure Project Zero, ce jeu est parfait, car il a pour avantage de rester dans ce monde très particulier sans pour autant vous obliger à connaitre par cœur la série.

Spirit camera : Le Mémoire Maudit est un titre de bonne qualité à l’ambiance particulière et angoissante. Il est également doté d’une histoire passionnante, bien qu’un peu courte. On regrettera le fait de devoir jouer en plein jour, ce qui ne permet pas une immersion totale, mais nous pouvons saluer cet excellent spin-off de Project Zero, utilisant au maximum la capacité Réalité Augmentée. Enfin un titre vraiment innovant, car utilisant un support physique original qui n’est autre que le fameux carnet violet. Petit rappel : si vous achetez ce jeu en occasion, vérifiez bien que le carnet violet se trouve dedans, sinon il ne sera pas possible pour vous d’y jouer, ce qui serait dommage.
Une expérience troublante qui vous fera frissonner, dans laquelle on vous conseille de vous lancer!

Guiz

Les points forts :

– Graphismes de qualités

– Histoire prenante

– Gameplay bien pensé

– La RA très bien exploitée

Les points faibles :

– Devoir jouer dans une pièce très éclairée

– Un peu court malgré tout

 

La Note Le Mag Jeux Vidéo : 15/20

Éditeur : Nintendo
Genre : Aventure / Survival-horror
Support : 3DS
Date de sortie : 29 juin 2012


.
[ad#Ban gros bloc ]

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de