Test : Pure Chess (3DS – eShop)

pure-chess-jaquette-coverS’il y a une console qui a su profiter de ses particularités pour relancer certains classiques de jeux de plateau, il s’agit bien de la DS. Sa petite sœur la 3DS n’est pas en reste avec l’arrivée de Pure Chess, jeu d’échecs déjà disponible depuis un moment sur d’autres plateformes, mais qui vient désormais envahir celles de Nintendo. Evidemment les versions peuvent connaitre quelques changements, cet article se consacrera donc à celle 3DS/2DS.

Echecs this out !

Nous n’allons pas vous conter l’histoire des échecs, ni même vous en apprendre les règles ici. Soit vous vous y connaissez déjà, soit vous les apprendrez d’une manière ou d’une autre et peut-être même par le biais de Pure Chess. Le soft se voulant être, fort heureusement d’ailleurs, un professeur, un adversaire et une plateforme d’affrontements.

Tout est présent selon votre niveau actuel, de l’apprentissage de départ, à l’enseignement de techniques pour ceux sachant déjà comment s’y prendre, jusqu’aux stratégies les plus fourbes pour les joueurs confirmés.

De tout pour tout le monde et de manière bien plus ludique que dans un ouvrage de tactiques ou une banale règle de jeu d’échecs.

pure-chess-ds-01 pure-chess-ds-02

Harlem échecs

Il est parfois bien compliqué de trouver dans son entourage quelqu’un et à plus forte raison plusieurs personnes, sachant pratiquer. Voilà pourquoi on se tournait souvent vers un jeu d’échecs électronique, de très bonnes simulations pouvant en être retirées. Les versions vidéoludiques sont petit à petit devenues d’autres alternatives, comme celle intégrée à Windows 95 révolutionnant les habitués du solo, grâce à un ordinateur sachant bouger lui-même ses pièces. Contrairement aux échecs électroniques, où l’on pouvait très bien n’avoir que faire de la demande de notre concurrent virtuel.

On s’attend donc à une intelligence artificielle tenant la route, tout en possédant divers niveaux et cela est bien le cas. Dans des parties simples, en tournois ou encore lors de défis spéciaux, demandant de réaliser telle performance, dans une rencontre où l’on peut débarquer en mauvaise posture.

Déjà complet contre l’I.A., en ce qui concerne le plus intéressant des affrontements, à savoir humain contre humain ou autre origine qui sera tout à fait bienvenue, Pure Chess ne fait pas dans la demi-mesure. Celui-ci proposant de s’affronter en ligne, ce qui est déjà très bien mais pas inédit. Là où il va plus loin, c’est dans la possibilité de se mesurer à quiconque en cross-platforms entre les versions Wii U, 2DS, 3DS, iPad, iPhone, iPod et Android. Une excellente initiative, multipliant la variété des rencontres et donc forcément des stratégies et du niveau de vos adversaires.

Il sera envisageable de jouer à six parties simultanément, tout en prenant son temps ou non pour chacune, comme dans de célèbres parties d’échecs qui ont pu durer encore et encore. Mais également à l’instar de grands champions, qui ont battu des records de participations simultanées et en les gagnant !

Afin d’ajouter un peu de piment, des classements en ligne sont à disposition et permettent d’évoluer dans le classement ELO, méthode officielle de calcul de son niveau aux échecs. De quoi susciter l’intérêt des mordus de la première place, peu importe le sujet, et de quoi créer un engouement pour ce titre.

pure-chess-ds-03 pure-chess-ds-04

Echecs en bois !

Afin d’éviter une certaine lassitude, que l’on ne ressent pas avec son unique jeu d’échecs physique, mais qui par habitude pourrait apparaitre dans un jeu vidéo, VooFoo Studios propose un sympathique attirail.

Tout d’abord avec les pièces, plusieurs sortes étant mises à disposition. Entre les classiques Staunton, les classieuses Williams et les jetons habituellement dévolus aux dames, il y en a pour tous les goûts et cela permet de renouveler la donne avec plaisir.

Moins marquants de base, mais dont on ne peut que souligner l’effort, la présence de quelques décors. On pourra s’adonner aux échecs dans un salon, une bibliothèque ou encore au musée. Des endroits réputés calmes, sauf peut-être votre propre salon, collant avec le côté posé et classe de ce mythique jeu.

Il en va de même pour les musiques proposées, allant du classique à l’ambiant, en passant par le jazz. En jouant régulièrement, on trouvera que l’on en aura fait le tour. Mais en attendant et même à chaque moment où l’on s’y replongera, on se retrouvera porté par leur enchantement. Malheureusement, cela manque un peu de grind et de pop shoegaze, dommage que l’on ne puisse pas y intégrer ses musiques ou autre bruitages créés avec la 3DS.

Si l’on espère de prime abord gagner de nouveaux sets et lieux, on retombe bien vite sur Terre en découvrant les DLC. Qu’il en existe quelques-uns, pourquoi pas, le jeu étant à un prix raisonnable. Mais chaque DLC coûtant de 1.19 à 1.99 €, l’addition peut vite grimper. Ceux-ci sont actuellement six, mais ce chiffre devrait augmenter. On espère qu’au moins quelques-uns seront offerts, quitte à se débloquer après l’obtention d’un certain niveau ou suite à de nombreux tournois remportés. En somme, comme dans ce que se doit d’être un jeu vidéo.

pure-chess-01 pure-chess-02

Rien à redire, Pure Chess semble tout simplement idéal en tant que jeu d’échecs. Enseignement de base, perfection tactique, affrontements sérieux et défis face à la machine, ainsi qu’un service en ligne costaud, que demander de plus ? Juste une plus grande variété de pièces.

Inod

Points forts :
– Les échecs de A à Z, peu importe votre niveau
– Intelligence artificielle de qualité
– Déplacer les pièces avec l’écran tactile
– Indémodable
– Multijoueur cross-platforms

Points faibles :
– DLC
– Premier niveau d’intelligence artificielle trop fort pour les novices

La Note Gamingway : 16/20

Développeur : VooFoo Studios
Editeur : Ripstone
Genre : Casse-tête / Echecs / Jeu de plateau
Supports : 3DS, 2DS, Android, iOS, PlayStation 3, PlayStation 4, PlayStation Vita et Wii U (uniquement en téléchargement pour toutes les plateformes)
Dates de sortie : 11 avril 2012 sur PlayStation 3 et PlayStation Vita, 13 août 2013 sur Android et iOS, 20 mars 2014 sur 3DS, 2DS et Wii U, 16 avril 2014 sur PlayStation 4

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de