Test : Cooking Mama Sweet Shop (3DS)

La licence Cooking Mama est déjà bien connue des fans de cuisine, ou en tout cas des gourmands adeptes des mini-jeux. Quoi qu’il en soit, la cuisine et les recettes originales sont toujours un succès, preuve en est les nombreuses émissions sur ce thème visibles à la télé. Alors, ce nouvel opus de Cooking Mama va-t-il une fois de plus nous régaler ? C’est ce qu’on va voir sans plus attendre.

Pudding Mama

Autrefois jeu de niche, Cooking Mama est maintenant un classique. Cette fois, dans Cooking Mama Sweet Shop, Mama s’attaque à la pâtisserie, mais autre nouveauté, elle devra également vendre ses créations dans son commerce tout mignon et devra donc aussi “gérer” sa boutique.


Tout comme les autres volets, le jeu propose une soixantaine de recettes qui se débloquent au fur et à mesure et qu’il sera bien sûr possible de recommencer plusieurs fois afin de les maîtriser à la perfection. En effet, une médaille vous sera attribuée sur chaque confection de gâteau : bronze, argent ou or et vous aurez tôt fait de vouloir accumuler les “perfect”.

Comme pour les autres épisodes de la saga, les recettes sont en fait une suite d’actions à suivre, et donc de mini-jeux faciles à réaliser. On vous conseille de bien lire les instructions qui sont déterminantes, mais une fois dans le vif du sujet, le tout est souvent très intuitif, simple et clair à réaliser. Par exemple, il faudra rouler la pâte lentement en suivant une flèche à l’aide du stylet, ou encore faire sauter les crêpes !
Il faudra couper, trier, mélanger, malaxer, cuire et j’en passe et l’écran tactile sera très largement mis à contribution… D’ailleurs, le jeu est entièrement jouable au stylet.

Les mini-jeux, bien qu’assez rapidement répétitifs, sont malgré tout agréable à réaliser et utilisent non seulement le stylet, mais aussi le micro ou même parfois la fonction gyroscopique de la console. En réalité, si l’ensemble est largement trop simple et facile (en fait, il est même quasi impossible de vraiment rater quelque chose), il fera la joie des plus jeunes et devrait les amuser, ce qui est le but ! Les graphismes ultra-colorés et très mignons font eux aussi le succès du titre, une fois de plus.

“Woooow ! Mieux que Mama !”

À nous les bonnes truffes en chocolat, les bûches de Noël, les fraisiers, les pommes d’amour et même certaines spécialités japonaises, telles que les Sakura Mochi et bien d’autres. Cette variété est très agréable et les rendus finaux des gâteaux sont vraiment chouettes. On peut d’ailleurs passer un temps fou à la décoration finale, seul moment un peu créatif et non pénalisant de la recette.
Une fois plusieurs pâtisseries réalisées et placées dans votre magasin, il faudra faire un peu de commerce et observer les clients affluer. Pour cela, rien de plus facile : laissez les approcher et sélectionnez les lorsqu’ils auront choisi une friandise. C’est tout.
Bien sûr, il ne vous donneront pas d’argent (ce jeu est pour les enfants), mais des “coupons”… qui vous serviront à acheter de la déco pour votre boutique ou encore un nouveau tablier ou même des accessoires de cuisine différents (de l’argent, quoi ^^).
Les autres modes de jeu : le centre commercial pour se refaire une beauté (à vous ou votre commerce), le studio photo pour prendre vos créations en photo, etc. n’ont que peu d’intérêt et vous n’y passerez en général pas longtemps.

Sweet ! Delicious !

Au bout d’un moment, Sweets Madam débarque dans votre boutique ! Elle vous proposera de réaliser des pâtisseries spécifiques et débloque ainsi le dernier mode de jeu : Défi Mondial.
On aurait aimé de vrais défis en ligne ou peut-être des modes un peu plus novateurs, ce qui n’est malheureusement pas le cas. Pour se consoler, on pourra toujours tenter le mode multijoueur compétitif de deux à quatre joueurs en local (et avec une seule cartouche de jeu, ce qui est bien cool ! On avait déjà cette option dans le précédent).
Malgré plusieurs modes de jeu et quelques nouveautés, le tout reste malgré tout rapidement rébarbatif, surtout que même si l’on rate, Mama nous félicite et nous encourage… Eh oui, je rappelle que le titre s’adresse vraiment aux plus jeunes.

Malgré tout, on retire une certaines fierté et une satisfaction après chaque pâtisserie réussie et le côté tout mignon et ultra-kawaii bien connu du titre, ainsi que le rendu final et appétissant des gâteaux, en fait un jeu divertissant et agréable. Certains y joueront pour se détendre et les enfants adoreront les nombreux mini-jeux et défis.
Cooking Mama Sweet Shop ne propose, certes, rien de bien nouveau dans la recette, mais c’est un classique toujours bon !

Sironimo

Points forts :

– Bonne et riche utilisation du tactile
– Coloré, mignon et joyeux
– Variété des recettes
– Rendu appétissant des gâteaux et déco sympa
– Possibilité de multi en local bien sympa

Points faibles :

– Pas vraiment de challenge
– Redondant
– Les nombreux modes de jeux inutiles

[note] La Note : 14/20 [/note]

Développeur :  Rising Star Games
Éditeur : Office Create
Genres : Cuisine/Mini-jeux
Supports : 3DS/2DS
Date de sortie : 26 mai 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *