Test : Another World 20th Anniversary Edition (3DS – eShop)‏

another-world-20th-anniversary-edition-3ds-jaquette-coverAyant marqué toute une génération, la version originelle d’Another World d’Eric Chahi, sortie en 1991, a connu une version célébrant ses 20 ans intitulée Another World 20th Anniversary Edition. Évidemment, celle-ci fut disponible dès 2011 sur certains supports, avant de voir désormais le jour sur plusieurs consoles, avec le soutien acharné du développeur Martial Hesse Dreville. Et c’est de son adaptation 3DS dont nous allons parler ici.

Out Of This World

Vous ne contrôlez pas Lester Knight Chaykin, vous l’incarnez ! La cinématique d’introduction, assez longue mais dans le bon sens du terme, vous met sans mal dans sa peau.

Plus de vingt ans après, l’ordinateur dans le jeu, lui-même un véritable personnage, reste aussi impressionnant et avant-gardiste. Son « Bonjour Professeur. Je vois que vous êtes venu avec votre Ferrari », percute toujours autant et, dès cet instant, vous êtes plongé dans l’aventure, comme s’il s’agissait de la votre.

Grand classique de la science-fiction, un éclair s’abat sur l’expérience testée et provoque l’inattendu. Ici, un envoi immédiat vers un lieu inconnu, dans lequel il faudra être réactif d’emblée sous peine de couler. Mais n’en dévoilons pas davantage, l’intérêt étant dans la découverte.

another-world-20th-anniversary-edition-3ds-01 another-world-20th-anniversary-edition-3ds-02

Une autre époque

Si l’on pense trop souvent, à tort, que les logiciels de cette époque proposaient peu de combinaisons d’actions, alors qu’aujourd’hui elles sont en nombre, Another World fait partie de ceux le prouvant. Alors que tout un tas de AAA sortent sur les nouvelles machines, avec simplement un bouton d’action contextuelle pour tout faire et donc au final n’être qu’un spectateur, ne réalisant aucun enchainement demandant de l’expérience dans un jeu précis, ici les associations sont multiples.

Multiples, mais en n’utilisant que deux boutons, plus la croix directionnelle ou le joystick. Il est possible de marcher en se guidant vers la gauche ou la droite, de courir en appuyant en plus sur le A, de donner des coups de pied en pressant Bas + A, mais aussi de sauter en choisissant une direction + B.

Lorsque vous disposerez d’une arme, ressemblant curieusement au Light Phaser de la Master System, vous pourrez tirer avec A, en conservant votre doigt plus ou moins longtemps sur la touche. Cela permettra de choisir entre trois puissances de feu ou plutôt de laser. Celles-ci servant aussi bien à désintégrer la menace ennemie, qu’à vous frayer un chemin en explosant certains décors. Il sera aussi nécessaire de se baisser pour éviter les tirs de vos assaillants, tout en les pulvérisant, toujours dans le respect d’autrui, bien sûr.

Mais cette aventure en solitaire et apparemment loin de chez vous, ne se fera finalement pas totalement en solo. Vous y rencontrerez un autochtone lors de votre emprisonnement, avec lequel vous vivrez pleinement ce voyage jamais tranquille, sans pour autant pouvoir communiquer par la parole. Cette relation n’a pu qu’inspirer des œuvres du type d’Ico, mais également un The Last Of Us, où le duo parle la même langue, mais leurs différences aussi frappantes que dans celui d’Another World créent un échange particulier et une entraide forte.

another-world-20th-anniversary-edition-3ds-03 another-world-20th-anniversary-edition-3ds-04

21th century boys

En une vingtaine d’années et surtout par l’annonce dans son titre d’édition du vingtième anniversaire, nous ne pouvions qu’attendre au moins quelques ajouts.

Tout d’abord niveau sonore, le choix est laissé dans les options d’évoluer avec les sonorités originelles, celle de la bande-son CD ou bien encore en remasterisées. Nous n’en attendions pas moins, cela est donc très plaisant qu’il y en ait pour tous les goûts et surtout que les sons de base n’aient pas été retirés.

Graphiquement, là encore fort heureusement on peut jouer « à l’ancienne », mais également avec une refonte HD. Le très bon point, que l’on préfère l’un, l’autre ou bien peu importe, étant la facilité avec laquelle on peut alterner entre les deux. Il suffit d’appuyer sur le bouton Y pour qu’en un instant tout change. Car oui, tout change, particulièrement en phase souterraine, où les décors se transforment littéralement, sans que l’un ne prenne le pas sur l’autre. Sauf peut-être pour les joueurs non habitués aux graphismes d’il y a plus de vingt ans. À ce propos, le style des cinématiques n’a pas pris une ride et l’on s’en délecte à chaque instant.

Malheureusement, rien de plus, le jeu en lui-même n’en nécessitant point, mais des bonus présents d’emblée auraient pu faire plaisir aux nostalgiques et permettre aux autres d’en découvrir davantage sur cette œuvre.

another-world-20th-anniversary-edition-3ds-05 another-world-20th-anniversary-edition-3ds-06

Aussi immersif que son aîné, tout en bénéficiant de quelques ajouts sympathiques aux niveaux sonore et visuel, Another World 20th Anniversary Edition ravira ceux ayant adoré les versions des années 90. Pour les autres, tout dépendra de leurs affinités avec les jeux d’antan. En tout cas, franchir le pas offrirait à cette nouvelle génération une expérience unique et prenante.

Inod

Points forts :
– L’univers fonctionne toujours
– Choix pour la bande-son
– Le changement de graphismes en une pression
– Trois niveaux pour la difficulté
– Patte graphique

Points faibles :
– Sûrement trop rigide pour ceux n’ayant pas connu ou ne s’intéressant pas aux jeux de l’époque
– Divers bonus n’auraient pas été de trop
– L’écran tactile en black out

[note] La Note Gamingway : 16/20 [/note]

Développeurs : Eric Chahi et Martial Hesse Dreville
Éditeur : The Digital Lounge
Genres : Action / Aventure
Supports : 3DS, 2DS, Wii U, PS3, PS4, PS Vita et Xbox One, uniquement en dématérialisé
Dates de sortie : 19 juin 2014 sur 3DS, 2DS et Wii U et 25 juin 2014 sur PS3, PS4, PS Vita et Xbox One

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *