On a testé le Vigor GK40 le dernier clavier de chez MSI

Après le test de l’excellent casque IMMERSE GH70, on continue la découverte des nouveaux produits MSI avec le clavier VIGOR GK40. Faisant partie d’une gamme bien moins avancée, on se demande si ce clavier saura nous séduire aussi et le meilleur moyen de le savoir, c’est en jouant !

Caractéristiques
  • Membrane avec switch pour un ressenti mécanique
  • 6 zones d’éclairage RGB
  • 8 effets d’éclairage
  • Fonction anti-ghosting
  • Résiste aux éclaboussures
  • Repose poignet intégré
  • Mode gaming qui empêche les retours Windows accidentels
  • Dimensions : 472 x 207 x 39 mm
  • Poids : 1 056 g

Déballage

Simple, propre, efficace, l’emballage du Vigor GK40 protège bien le clavier et met ses caractéristiques en valeur. La boîte contient le clavier ainsi qu’un guide de démarrage rapide.

Avec son design futuriste et ses matériaux branchés, le Vigor GK40 arbore fièrement les couleurs MSI… Un peu trop d’ailleurs et c’est dommage, car cet excès casse un peu le design qui est très propre dans l’ensemble. Du côté des finitions, rien à redire, le choix et la qualité des matériaux offrent au clavier une solidité à toute épreuve et un aspect irréprochable. Petit bonus pour la police MSI qui donne aux touches un aspect original, c’est pas grand-chose, mais c’est avec des petits détails qu’on crée des grands produits.

Prise en main

Avec des dimensions correctes et un petit repose poignet, le Vigor GK40 offre un support confortable durant les longues parties en ligne. Son revêtement est plutôt agréable dans l’ensemble, bien que la gravure de quelques touches laisse une tout petite sensation de gêne par moments. Malheureusement pour certains, le clavier ne propose qu’un niveau d’inclinaison (assez élevé), ce qui ne conviendra peut-être pas à quelques personnes ayant des besoins spécifiques de ce côté.

Je ne vais pas vous mentir, cela faisait un moment que je n’avais pas touché à un clavier à membrane et c’est assez dur, pour moi, d’en voir tous les bénéfices (à part le bruit haha !), mais au final le Vigor GK40 se défend pas trop mal et fait tout ce qu’on lui demande. Les touches à sensation « mécanique » offrent une frappe assez réactive (mais forcement moins précise) et permettent aux joueurs d’exploiter leurs réflexes et leur rapidité d’écriture sans soucis ! Que vous soyez leader d’un groupe sur WOW ou rageux de première sur LOL, vous pourrez dominer les games et le chat sans soucis.

Grâce à sa membrane et ses 6 zones d’éclairage RGB, le GK40 offre un joli halo de couleurs tamisées vraiment agréable à regarder. En plus d’avoir le côté pratique de l’éclairage pour les joueurs nocturnes, le clavier propose des fonctions à la volée afin de gérer les playlists, le volume ou encore les paramètres de l’éclairage. Bien sûr, vous aurez également la possibilité de tout configurer sur Mystic Light, mais ce dernier est vraiment loin d’être optimisé… C’est moche, pas ergonomique et surtout assez mal codé, l’éclairage saccade dès que vous diminuez un peu la vitesse des effets, c’est dommage.

Si on retire le codage de l’éclairage (du logiciel aussi), et le design qui pourrait être légèrement amélioré, le Vigor GK40 est vraiment pas mal. Les matériaux sont très propres, les performances sont présentes, reste à se décider si c’est LE modèle qu’il vous faut, dans un marché saturé par des gammes toujours plus remplies.

Performant, robuste et bien fini, le Vigor GK40 offre aux joueurs tout ce qu’il faut pour vaincre leurs adversaires. Malheureusement, tout n’est pas si rose et le clavier est proposé au prix de 59,99 €… C’est pas si cher pour un produit de qualité, mais à ce prix, on commence à trouver de bons claviers mécaniques d’entrée de gamme.

Dkpsuleurr

Points forts :

  • Touches réactives
  • Repose poignet
  • Finitions
  • La police MSI qui change de d’habitude

Point faibles :

  • Le prix
  • Certains choix au niveau du design

[note] La note : 17/20 [/note]

Constructeur : MSI
Prix:
59,99 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *