Nintendo : Zelda : Skyward Sword (Wii) – Démo jouable

Comme annoncé depuis hier, on continue les previews des différents jeux Nintendo qui sortiront prochainement et qu’on a eu la chance de tester en version jouable. Aujourd’hui le très attendu The Legend of Zelda  : Skyward Sword sur Wii.
On nous annonce déjà une expérience et une prise en main unique, ainsi qu’une aventure longue et haletante. Premières impressions !

The Legend of Zelda  : Skyward Sword (Wii)

Ce Zelda, qui reprend plus ou moins la façon de jouer de son prédécesseur sur la même console (Zelda : Twilight Princess sur Wii) se voit rehaussé du Wii MotionPlus et propose une expérience de jeu plus poussée ainsi qu’un toute nouvelle façon d’appréhender le contrôle de Link, d’ouvrir les menus et d’utiliser les nombreux items du jeu.

Si la prise en main s’avère plutôt complexe au vu de la multitude d’options qui allient les commandes classiques (avec les boutons), aux mouvements que le joueur pourra effectuer à l’aide de la Wiimote et du nunchuk, elle propose, une fois l’ensemble bien maitrisé, un gameplay unique, innovant et évolué. Il faudra donc agiter la manette pour donner des coups d’épée, de droite à gauche, de haut en bas et inversement, pointer la télé pour faire un coup d’estoc ou encore brandir son bouclier face à un adversaire coriace d’un coup sec de la main gauche. Le joueur peut également sortir son arc et décocher une flèche comme s’il tenait réellement l’arme. Comment ne pas se sentir l’âme d’un guerrier avec tout ça ?!

Le jeu a bien entendu gardé les « bases classiques » de la série des Zelda, c’est-à-dire les donjons, les nombreux équipements qui viennent agrémenter le sac de Link, les coffres, les cœurs, les fées et j’en passe, mais quelques nouveautés non négligeables font leur apparition, telle qu’un scarabée volant qu’il faudra diriger indépendamment et à l’aide de la Wiimote pour accéder à des zones jusqu’alors inaccessibles afin d’y  trouver des trésors ou des interrupteurs qui contrôlent des portes.

Graphiquement, on trouve ici un juste compromis entre un jeu mignon en cel-shading et une image plus mûre de la série. Link est en effet adulte et le character design ainsi que l’ambiance générale du titre ont été repensés dans ce sens.

Durant notre test, outre un donjon et un boss, on a pu se frotter également à une course assez singulière. En effet, notre héros se retrouve à chevaucher un oiseau géant afin d’attraper une statuette accrochée à la patte d’un oiseau jaune qui mène la course. On se dirige à l’aide de la wiimote toujours, en pointant l’écran et le bouton A servira à effectuer un « dash », sorte de turbo, et secouer la manette de bas en haut fera donner de grands coup d’ailes à votre volatile, le propulsant un peu plus haut dans les cieux. On ne sait pas vraiment si cette course sera un mode de jeu à part ou bien une sorte de mini-jeux qui viendra se greffer à l’histoire principale mais on penche plus pour le deuxième cas de figure, surtout lorsqu’on sait que la majeure partie du jeu se passera sur des iles qui flottent dans le ciel et que les oiseaux seront un très bon moyen de locomotion.

La série Zelda fête encore et toujours son 25ème anniversaire et elle entend bien terminer la fête en cette fin d’année 2011 avec la sortie du très attendu The Legend of Zelda  : Skyward Sword sur Wii (jouable avec le Wii MotionPlus).

.

[ad#Ban gros bloc ]

  • J.B03/07/2011 à 20:43Permalink

    Encore un super reportage…ça donne envie d’être à la fin de l’année pour ENFIN y jouer !

  • Sironimo04/07/2011 à 11:43Permalink

    J.B. > Je suis bien d’accord, l’attente est longue!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *