Kone EMP, le retour en force de la meilleure souris ROCCAT

Il y a deux ans, j’étais tombé sous le charme de la ROCCAT KONE XTD. Cette souris est et restera, pour moi, l’une des meilleures du marché… alors quand j’ai appris l’arrivée de la nouvelle version EMP, je n’ai pas pu m’empêcher de vous proposer ce test ! Vous vous demandez ce qui change entre les deux versions ? Je vous réponds tout de suite.

Caractéristiques
  • Capteur optique OWL-EYE 12000 DPI
  • Molette TITAN 4D
  • ROCCAT EASY-SHIFT[+]
  • Processeur ARM Cortex-Mo (50 MHz)
  • Mémoire intégrée (512 Ko)
  • Éclairage RGB
  • Revêtement soft touch adhérant
  • Câble en nylon 1,8 m
  • Dimensions 77 x 42 x 13 mm
  • Poids 116 g

Déballage

L’emballage de la la KONE EMP est identique à ses semblables, mais reste plus petit que ce que j’ai pu voir auparavant. Le carton est à ouvrir avec délicatesse par la partie supérieure qui se déchire facilement, il contiendra la souris et un manuel d’utilisation.

Visuellement, pas de grande différence avec la kone XTD, on retrouve juste le petit sigle EMP sur le haut de la souris (j’aime assez), ce qui est pour moi une bonne chose, tant le modèle a du charme. Les matériaux sont toujours aussi propres et la finition ultra soignée… pas de doutes, on retrouve la même qualité de fabrication que sa consœur et c’est un excellent point ! Le seul problème, pour moi, c’est l’absence de réglage du poids qui était proposé sur l’ancien modèle… mais bon, on se retrouve tout de même avec un produit 20 € moins cher, ce qui n’est absolument pas négligeable.

Prise en main

On commence le test avec LE point fort de la gamme Kone… l’ergonomie. Cette souris est un véritable chef d’œuvre ! Le revêtement est ultra agréable, la main épouse parfaitement les formes du chassi et les deux gros coussins assurent une glisse irréprochable ! Clairement, on ne peut absolument rien reprocher au constructeur de ce côté là.

On enchaîne avec la véritable différence qu’il peut y avoir avec les autres modèles de la marque… le capteur Owl Eye. Vendu comme un capteur optique puissant et ultra précis, ce petit bijou fait honneur à ses dires en proposant une fluidité de mouvement hors normes sur tous les terrains. Que vous soyez le type de joueur qui aime jouer à 800 ou 12000 DPI, vous retrouverez des performances en adéquation avec vos exigences, ce qui est indispensable quand on investit une grosse somme dans une souris. Testée sur des jeux comme LOL, Overwatch ou Battlefield 1, la Kone EMP s’est révélée être une alliée de choc pour moi et je pense qu’elle le restera pour un long moment.

Bien qu’on ait fait globalement le tour, ROCCAT a encore quelques surprises pour nous avec des fonctions comme ROCCAT Talks (permet de faire des annonces vocales quand on change le DPI de la souris) et Easy Shift[+] (permet de doubler les boutons de la souris et du clavier s’il est compatible). On pourra paramétrer tout cela via ROCCAT Swarm et en profiter pour changer l’éclairage RGB (qui est, soit dit en passant, ultra cool par rapport à d’autres modèles).

 

Si vous avez lu mes éloges jusqu’au bout, vous l’aurez compris, la Kone EMP est un modèle incontournable pour tous les joueurs en quête de confort et de performances ! En plus, il faut quand même admettre qu’elle a de la gueule, même si sur ce point, ça reste relatif… on respecte les goûts et les couleurs.

Dkpsuleurr

Les points forts :

– Ergonomie inégalable
– Revêtement agréable
– Design toujours aussi cool
– Le capteur Owl Eyes

Les points faibles :

– Plus possible de régler le poids…

[note]La note : 18/20[/note]

Constructeur : ROCCAT
Prix conseillé : 79,99 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *