Gamingday : une salve d’indés, le retour de la vengeance

flip-pc-cover-01Pour le troisième Gamingday vous proposant une salve d’indés, on va un peu se casser la tête, en plus de se trifouiller le cerveau, de par un projet au scénario assez fort, émotionnellement parlant.

Flip

On connaissait le casse-tête Flipper, voici désormais Flip, un logiciel qui lui aussi au premier regard ne fait pas peur. De son aspect simpliste et assez coloré, il en résulte une accessibilité certaine, mais comme toujours, on monte progressivement en niveau et ceci Perro Electrico l’a bien réussi, tant on apprend avec le jeu, qui devient de plus en plus riche en contenu et donc relevé.

flip-pc-01

Le but étant généralement de reproduire l’exemple montré tout en haut de l’écran, avec ses propres bâtonnets que l’on peut intervertir. Mais attention, on ne peut pas faire n’importe quoi n’importe comment et surtout, l’objectif doit être atteint en un minimum de mouvements, le chiffre « parfait » vous étant d’ailleurs donné.
Avancer dans le logiciel permet de découvrir divers bâtons ou pansements (parfois, ça y ressemble, quand même), tout d’abord affublés de dominos, puis de fils à délier et enfin de morceaux d’une image à reconstituer.

Flip est téléchargeable sur Windows via Steam.

Vidéo de lancement :

***

Volvox

volvox-pc-cover-01

Derrière ce nom de voiture suédoise pour adultes se cache un puzzle triangulaire formé par Neotenia. Il s’agit plus précisément de Trimoebas, des créatures unicellulaires capables de rouler. Leur rêve est de créer les premières créatures multicellulaires. Afin d’accomplir leur objectif, ils devront creuser des tunnels, ainsi que construire des tours et des ponts, ceci par le biais de leurs propres corps et de leurs capacités spéciales.

volvox-pc-01

Là encore, la difficulté est progressive, mais on peut davantage prendre son temps et surtout, tenter un maximum de combinaisons.
La touche graphique est, elle, très attractive, avec son style de peinture à l’eau et l’atmosphère organique se dégageant du jeu. Cette dernière faisant d’ailleurs penser à Botanicula, avec tous ses petits détails attirant l’œil.
Gros problème tout de même : toutes ces formes géométriques à trois côtés… Brrr, ça me donne des frissons !

Volvox est disponible sur Windows, Mac et Linux ici.

Bande-annonce :

***

Ninja Pizza Girl

ninja-pizza-girl-pc-cover-01

Deux des mamelles de la vie réunies en un seul titre de jeu ? C’est possible et cela s’appelle Ninja Pizza Girl ! Avec son nom direct et son game system amusant que vous comprendrez aisément, NPG n’en est pas pour autant dénué d’un scénario. C’est même tout l’inverse, tant Disparity Games a voulu y inclure une histoire, celle de Gemma, une fille en-dessous de seventeen qui s’efforce de préserver ses rêves face aux ennemis les plus implacables pour une personne de cet âge : d’autres adolescentes. La majorité étant employée par d’immenses sociétés fabriquant des pizzas et affublée d’uniformes de ninjas officiels, tandis que notre héroïne travaille pour la pizzeria de son père et porte une tenue qu’elle a elle-même confectionnée. Le duo de créateurs (bien que d’autres personnes ont également travaillé dessus) s’est inspiré d’expériences vécues par ses deux filles aînées quand elles étaient lycéennes, afin d’aborder cette période forte de la vie, si peu évoquée dans le milieu vidéo-ludique.

ninja-pizza-girl-pc-01

Au milieu de tout ça, l’aventure en elle-même sera une simulation de livraison de pizzas où l’on se jettera d’une plateforme à une autre à toute berzingue, passera par-dessus ou sous des obstacles, se réceptionnera grâce à des glissades… Ce dernier point est justement primordial, car subir une blessure en face de ses camarades ninjas vous vaudra des moqueries, les ombres s’allongeant alors et le monde se vidant de ses couleurs. Tandis que si l’on enchaine les cascades et glissades comme il se doit, Gemma entrera dans un état second, la rendant plus rapide et faisant apparaître une myriade de couleurs vives dans cet univers.
L’aventure propose divers chemins afin d’arriver au client pour livrer sa commande en moins de 30 minutes (fictives) et de nombreux bonus sont à débloquer grâce à des objets à récolter tout au long de vos courses.

Ninja Pizza Girl est à retrouver sur Windows, Mac et Linux par.

Trailer :

Inod

  • Twinsunnien06/05/2016 à 21:08Permalink

    Woooh, un voiture cochonne, une chanson culte (Under seventeen) et un jeu qui me fait penser à Cubot pour le nombre de mouvement limité, c’est une sacrée Salve d’indé…. Jean Pierre Foucault toussa…. oki je sors.

  • Inod06/05/2016 à 21:26Permalink

    Jean-Pierre Faucul & Patrick Savachier tu veux dire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *