Gamingday : Preview – Destiny (PS4 – Beta)

Destiny_WallpaperL’un des jeux les plus attendus de cette année, et ce sur deux générations de consoles, pointe plus que le bout de son nez via le lancement de sa Beta sur PS3 et PS4 depuis le 17 juillet à 19 heures. Ce jeu c’est évidemment Destiny et j’ai la chance de pouvoir vous en parler dès à présent, afin de vous faire part de mes premiers émois avec celui-ci.

Premier point important, comme à chaque jeu proposant une création de personnage, celle-ci est assez riche et l’on y passe d’emblée un petit moment. Ce qui est très bon signe, lorsque l’on se dit que l’on va tout regarder et modifier à sa guise, de la couleur de cheveux, à notre visage… Avec bien heureusement la possibilité de choisir entre une héroïne et un héros.

Après ces déjà plusieurs minutes passées à peaufiner son guerrier, l’action va pouvoir démarrer… ou presque. L’explication est simple, plaira à certains et moins à d’autres, tout simplement car Destiny introduit son histoire par une cinématique conséquente et ultra typée cinématographique.

Il y aura donc les ravis de ce choix de mise en abîme, suggérant que le jeu cherchera à impliquer un scénario tout au long de l’aventure.
Mais également ceux et ils sont nombreux, voulant de suite tirer à tout-va et n’ayant que faire de l’histoire dans un FPS.

En tout cas, je radote mais on sent que cela est important pour le soft, l’introduction vous fera ressentir les codes de blockbusters hollywoodiens, tout est là, y compris l’arrivée du titre suite à une introduction. Cela rappelle d’autres jeux inspirés au moins tout autant par le cinéma. On souhaite juste que Destiny ne se résume pas à des cinématiques et des QTE lui…

destiny-01 destiny-02
Justement, le système et sa prise en main on y arrive. Les sensations d’entrée sont celles d’un jeu non punitif au niveau de la visée. Nul besoin d’être un mutant ou de s’entrainer pendant des heures afin d’avancer. Cependant, les habitués des FPS, en particulier ceux s’adonnant aux compétitions de sports électroniques, n’apprécieront pas forcément cela. La pensée qu’un entrainement moins intensif et une nécessité moindre de compétences, pouvant leur faire craindre de ne pas régner en maîtres.
Toutefois, il y aura une marge évidente entre ces types de joueurs, enfin reste à voir la version finale, mais le PvP le prouve déjà.
Pour ma part, je suis ravi que chacun puisse se lancer dedans, sans se dire au bout de deux secondes que c’est trop dur et lâcher l’affaire. N’exagérons tout de même rien, nous ne sommes pas en face d’une visée automatique, mais clairement Bungie ne semble pas se tourner vers une difficulté de gameplay extrême de prime abord.
destiny-03 destiny-04
Graphiquement, le jeu fait plus que tenir la route sur PS4. Même les décors en arrière-plan vides de toute vie, possèdent un certain charme. L’impression de profondeur y étant bien présente. Durant les frags incessants, nous ne sommes pas vraiment concentrés sur cet aspect, hormis lors des premiers effets explosifs qui eux claquent plutôt bien et flattent la rétine, en particulier les violets. Ce sont justement les environnements possédant de multiples effets de couleurs, qui font se dire que, même à ce niveau, il y a du potentiel. D’autres étant vraiment moins prenant, plus ternes, mais cela provient à priori de choix pour des atmosphères variées.
En ce qui me concerne, les passages en vaisseau spatial que l’on peut admirer me plaisent beaucoup. Leurs couleurs dans un style très funky m’accrochent assez. Clairement d’autres préfèreraient des coloris plus froids et cela peut plus que jamais se concevoir. Tout dépend de l’élargissement de ses goûts en matière de science-fiction.
destiny-05 destiny-06
Des premières sensations vraiment bonnes, surtout pour une Beta, bien que le jeu doive tout de même sortir dans moins de deux mois.
Durant la suite de celle-ci, je vais essayer d’analyser les différences et l’évolution en quelques jours entre les joueurs et leurs classes en versus, car cela sera bien sûr très important au final.
Pour l’instant, le solo et le multijoueur tiennent la route et l’on n’a pas l’impression que Destiny penche plus d’un côté, que de l’autre. Ce qui forcément rassure, on ne se dit pas que l’un des deux a été ajouté au dernier moment, afin de dire qu’il possède ce double aspect.
Inod
Développeur : Bungie
Editeur : Activision
Genre : Tir à la première personne (FPS)
Supports : PlayStation 3, PlayStation 4, Xbox 360 et Xbox One
Date de sortie : 09 septembre 2014
  • Rick Dangerous20/07/2014 à 14:27Permalink

    Belle preview !

    Dommage que le jeu ne soit annoncé sur PC qu’entouré de « peut être, ouai, heu, pffffffff », ne serait ce que pour booster l’environnement… même si je possède une PS4 également.

    Mais la création de perso et les scènes d’intro semblent rappeler un certain Defiance (mmotps) issue de la série du même nom (ou l’inverse), mais ca doit être la règle dans cette catégorie là.

  • Inod29/07/2014 à 19:00Permalink

    Merci !

    Oui au bout d’un moment on retrouve des familiarités entre certains types de jeux.
    Ici, selon son pedigree de joueur, je pense que certains y verront du Halo, d’autres du Borderlands, d’autres rien du tout…

  • Rick Dangerous29/07/2014 à 23:02Permalink

    … ou beaucoup de rien.

    Mais j’ai pu tester la beta, et je suis conquis (precommandé aussi), même si je dois avouer, que d’un point de vue gameplay, je trouve la sensibilité camera confuse pour moi. Ayant beaucoup joué à COD sur PS3 et PS4, je trouve la sensibilité … plus … fluide. Sur Destiny, je me sens ralenti. Mais cela n’engage que moi :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *