Test : Squids Odyssey (3DS – eShop)‏

squids-odyssey-3ds-jaquette-coverTout d’abord dès 2011 avec Squids, puis l’année suivante avec Squids Wild West, The Game Bakers a su conquérir les smartphones, tablettes et autres PC avec ses poulpes. Désormais pour la première fois sur consoles, qu’a donc bien pu nous mitonner le studio français, par la réunion de ces deux jeux et de l’apport de nombreux bonus ?

Il habite Baker Squids

Le royaume sous-marin est menacé par une marée noire, pour le sauver aucun autre choix que de former une équipe de poulpes, devant faire face à des crabes et crevettes corrompus, tout en récupérant diverses perles et étoiles.

Pour les déplacer, il suffira de tirer leurs tentacules directement sur l’écran tactile puis de les relâcher, tout en les tournant de manière à déterminer la direction. Ou bien d’utiliser le joystick déployant également leur tentacules et alors d’appuyer sur A pour les lancer.

Mais en bon jeu de rôle tactique qu’il est, ces déplacements seront limités et entrecoupés par ceux des adversaires. Il sera donc nécessaire d’élaborer au préalable sa stratégie offensive, de repli, se rendre vers un objectif précis…

squids-odyssey-3ds-01 squids-odyssey-3ds-02

G-Squids

Si vous débutez l’aventure avec un trio imposé, il sera possible par la suite de composer sa propre équipe, avec des personnages évoluant dans différentes classes : tireurs, sentinelles, combattants et soigneurs.

Chaque niveau pouvant donc demander plutôt l’utilisation de l’une que de l’autre. Les buts étant eux-mêmes plus ou moins variés : éliminer tous les ennemis, tenir le coup durant un nombre de tours donné, récupérer tel objet…

Suite à l’envoi de son céphalopode, il sera possible de continuer à le secouer, sinon le poulpe il reste en bas, comme dans certaines boissons…
Dans ce cas il sera envisageable de frapper un opposant, puis d’appuyer sur la touche adéquate pour donner un coup de boost à son héros, puis un autre… et ainsi réaliser de jolies combinaisons, voire de s’échapper afin d’éviter les représailles.

squids-odyssey-3ds-03 squids-odyssey-3ds-04

Mon poulpe s’accélère

De loin, on pourrait penser que la stratégie dans un jeu contenant des poulpes rigolos pourrait être légère, mais il n’en est rien.

Premièrement par la qualité de la physique, il sera nécessaire d’être un fin stratège afin de calculer à l’avance quels pourraient être les ricochets de ses troupes. Que ce soit par rapport aux rebords d’un niveau, aux ennemis ou encore aux multiples obstacles, y compris les ancres permettant elles de s’accrocher.

Prendre des risques fait également partie du jeu, mais il faudra faire attention à ne pas tomber dans le vide, sous peine de game over. Cela amène une certaine tension lorsque son poulpe se dirige vers le bord et qu’il se maintient grâce à quelques tentacules dans un coin.

Mais la stratégie est également décuplée de par l’utilisation d’unités aux caractéristiques variées, pouvant elles-mêmes récolter des bonus et être affublées de casques changeant la donne. Il faudra alors employer tel ou tel poulpe boosté d’une certaine manière, à bon escient.

squids-odyssey-3ds-05 squids-odyssey-3ds-06

Stairsquids paradox

Si visuellement Squids Odyssey saute aux yeux de par ses couleurs et ses détails, le tout dans un cadre amusant, l’univers sonore n’est pas en reste. Les musiques composées par Romain Gauthier (voir notre interview) restent bien dans le ton, avec également ce côté mignon correspondant tout à fait au style des personnages.

Un humour que l’on retrouve aussi dans les dialogues et même dans les noms de missions, dont certains s’ancrent bien dans nos esprits : Six Squids Under, Red Squid’s Redemption, Barn to be Alive…

squids-odyssey-3ds-07 squids-odyssey-3ds-08

Avec un univers drôle, aussi bien visuellement de par ses poulpes charismatiques, que dans ses dialogues, lui octroyant une véritable identité et un certain charme, Squids Odyssey se démarque immédiatement. La qualité de son système de jeu et particulièrement celle de la physique des personnages faisant le reste.

Inod

Points forts :
– Jouable indifféremment en tactile ou avec les boutons
– Qualité de la physique et des réactions aux collisions
– Pour l’achat de cette version, celle sur Wii U offerte (Cross buy)
– Humour

Points faibles :
– Le prix par rapport aux précédentes versions, même cumulées
– Pas de Streetpass, ni Spotpass (obtention de casques de personnes croisées… )

[note] La Note Gamingway : 15/20 [/note]

Développeur : The Game Bakers
Editeur : The Game Bakers
Genres : Jeu de Rôle / Stratégie
Supports : 3DS, 2DS et Wii U (eshop)
Date de sortie : 03 juillet 2014 sur 3DS, 2DS et 22 Mai 2014 sur Wii U

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *