Test : Game & Watch Gallery 3 (3DS – eShop)‏

game-and-watch-gallery-3-3ds-jaquette-cover-01Si la Console Virtuelle a pour habitude de raviver les souvenirs en portant un jeu connu sur une précédente machine, cette fois-ci nous avons droit à une double dose de revival. Game & Watch Gallery 3 étant disponible en Europe depuis 2000 sur Game Boy Color et reprenant quelques-uns des jeux électroniques cultes de Nintendo, sortis lorsque certains d’entre nous démarraient leur histoire avec l’amusement virtuel, tandis que d’autres étaient encore loin d’être nés.

Galerie des games

Les deux premiers Game & Watch Gallery, portés respectivement en 2011 et 2012 sur l’eShop de la 3DS, possédant déjà certaines licences, celles auxquelles vous pourriez penser ne seront peut-être pas au programme de cet ultime volet.
Nous allons donc énumérer les forces en présence :
Egg
Turtle Bridge
Greenhouse
Donkey Kong Jr.
Mario Bros.

Si leur nouvel habillage est celui mis en avant, l’éditeur a tout de même eu le bon sens de conserver les versions originelles, le choix étant laissé au début de chaque jeu.
Cette dualité devrait d’un côté attirer le public découvrant ce pan de l’histoire vidéo-ludique, mais avec des graphismes colorés et où les vedettes de Nintendo (Luigi, Yoshi, Donkey Kong, un certain Mario… ) sont de la partie.
Tandis que de l’autre bord, on ne pourra qu’être nostalgique par la présence des petits bonshommes noirs connus sur nos écrans à cristaux liquides, tout en notant la qualité des nouvelles versions, ainsi que ses changements et pas uniquement sur le plan visuel et sonore. La mise en place de ce nouvel enrobage ne bouleverse pas fondamentalement les diverses manières de jouer, mais quelques détails dans le gameplay évoluent tout de même, entre autres car le level design connait de menues différences, mais que l’on ressent tout de même.

game-and-watch-gallery-3-3ds-01 game-and-watch-gallery-3-3ds-02

Nintendo Double Screen

Si dans la version d’époque un loup devait rattraper les œufs couvés par des poules, d’où le nom Egg, celle des années 2000 change radicalement. Celle-ci mettant en scène Yoshi, devant saisir avec sa langue des cookies et autres sucreries venant de quatre voies : à gauche en bas et en haut, ainsi qu’à droite en bas et en haut également. En plus de la rapidité d’exécution demandée, tout en appuyant sur la touche adéquate afin de se diriger vers le bon endroit, des pièges sous la forme de Bo-omb se glisseront entre les gâteaux et il faudra bien sûr ne pas les avaler.

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser croire, on ne contrôle point une tortue dans Turtle Bridge, non, son titre l’indique bien il s’agit d’un pont de tortues. Du moins dans le soft de base, le remake proposant lui des oiseaux, probablement des mouettes. Toujours dans cette version alternative, on se glisse sous la peau d’un autre personnage star, enfin plus champignon qu’étoilé, Toad ! Ce dernier y transportant des paquets d’un point A à un point B, en sautant de volatile en volatile. Mais attention, il n’est possible de rester qu’un bref instant sur chacun, sans quoi vous tomberez et plus dure sera la chute.

Fans de Yoshi réjouissez-vous, la mise à jour de Greenhouse permettant de jouer à nouveau la mascotte se servant le mieux de sa langue. Cette fois-ci il faudra protéger des plantes, en prenant soin d’éviter que les Maskass et les singes n’aillent s’en emparer. Dans la version originale il s’agit d’insectes, d’où une meilleure compréhension du rapport avec les fleurs. L’action se déroulant sur deux niveaux, il faudra penser à jeter un regard sur ce qui se trame en haut ou en bas et traverser un tuyau ou une échelle, selon le mode, pour passer d’un côté ou de l’autre.

Certainement le plus célèbre de cette compilation, Donkey Kong Jr. vous fera incarner DK Junior devant éviter des oiseaux et autres crocodiles, en sautant et en passant de liane en liane, afin de récupérer une clé servant à libérer Donkey Kong. Evidemment, entre la clé et DK un « nouveau » parcours s’offre à vous, celle-ci étant rarement proche de la cage.

Cela dépend évidemment des goûts, mais Mario Bros. est certainement le plus accrocheur. D’un côté Mario, de l’autre Luigi, faisant tourner leur usine à plein régime. Des tartes arrivant par un tuyau doivent être envoyées par le frère « force rouge » via un tapis roulant, tandis que le « force verte » les récupèrera de l’autre côté pour les placer sur un autre tapis et ainsi de suite, jusqu’en haut de la machine où Luigi balancera chaque tarte empaquetée directement dans un camion livreur.
Au fur et à mesure, le rythme s’accélère et il sera nécessaire d’être attentif afin de ne pas entarter le sol, sans quoi vous perdrez un de vos trois essais. Ces derniers pouvant être remis à niveau en récoltant des bonus jaillissant au sein de leur petite entreprise.
Afin de ne pas être dépassé, il sera possible d’actionner des leviers faisant tourner les tapis dans le sens inverse. Ajoutant ainsi un côté stratégique élevé et avec lequel il faudra savoir jongler, en plus de l’action frénétique.

game-and-watch-gallery-3-game-boy-color-01 game-and-watch-gallery-3-game-boy-color-02

Bonus à l’ancienne

En tant que jeu datant d’une certaine époque, ce sont également les saveurs d’un contenu à débloquer par sa qualité de joueur que l’on retrouve. Et non par celle de son porte-monnaie avec des DLC à outrance, prévus avant même la fin du développement et bien souvent dont les premiers sont disponibles dès la sortie du logiciel. Les éditeurs actuels devraient en prendre de la graine, c’est dans les vieux Nintendo qu’on fait les meilleurs softs !

Parmi ces bonus on retrouve des classiques supplémentaires, ce qui est tout bonnement excellent ! Mais pour les débloquer il s’agira d’être performant en scorant un maximum dans les jeux disponibles de base. Le culte du high score, qui était l’unique but des joueurs à l’époque du Game & Watch, est donc toujours présent et récompensé par davantage que le titre honorifique de roi de la cour de récré.

Il est également possible d’aller écouter les musiques dans le menu Gallery et de découvrir quelques informations sur les jeux présents.

game-and-watch-gallery-3-3ds-03 game-and-watch-gallery-3-3ds-04

Si une compilation de G&W en conservant les premières versions aurait pu plaire au public les connaissant depuis leur tendre enfance, l’idée d’en recréer l’enrobage devrait permettre à Game & Watch Gallery 3 de plaire à tous les genres de joueurs. Cela comprenant les habitués à une prise en main rapide par les logiciels sur téléphones et tablettes, dont les phases de jeu sont assez rapides. Hormis pour les meilleurs gamers, qui feront eux exploser le score et là une partie peut durer très longtemps et tant mieux.

Inod

Points forts :
– Jouabilité non rigide
– Fibre nostalgique
– Les deux versions de chaque jeu
– Du contenu à débloquer

Points faibles :
– Manque d’un historique conséquent sur les G&W
– Pas de localisation française

[note] La Note Gamingway : 15/20 [/note]

Développeur : Nintendo
Editeur : Nintendo
Genres : Action/Casse-tête
Supports : 3DS/2DS (eShop) et Game Boy Color
Dates de sortie : En Europe, 25 septembre 2014
sur 3DS/2DS et en 2000 sur Game Boy Color

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *