Test : Air Conflicts : Vietnam Ultimate Edition (PS4)‏

air-conflicts-vietnam-ultimate-edition-ps4-jaquette-cover-01Les habitués de simulations aériennes connaissent très bien la série Air Conflicts et notamment sa version Vietnam sortie l’an dernier sur PS3, Xbox 360 et PC. Plutôt que de lui inclure un banal DLC, c’est directement une version ultime qui a été débarquée cet été et ce sur une autre console, la PlayStation 4.

G.I. Jong

Entrons dans le vif du sujet en traitant de la principale nouveauté, à savoir une histoire supplémentaire pour le mode solo. Celle-ci permet de prendre place de l’autre côté de la frontière, en contrôlant un pilote nord-coréen et non uniquement l’américain Joe Thompson.

La grande force de ces campagnes est la mise en abime par des cinématiques vraiment prenantes, nous rappelant alors le contexte d’époque ou dans le pire des cas pour certains, les films traitant ce sujet de manière plus ou moins respectueuse. D’ailleurs, le jeu possède une identité cinématographique, où l’émotion et la « spectaculaire » violence sont omniprésentes.

Pour ces différentes histoires, des avions et hélicoptères seront à disposition. On ne peut qu’apprécier avoir le choix entre ces deux types de véhicules et non juste l’un, avec en tout une vingtaine de machines. Ces dernières étant des reproductions de véritables engins, faisant ainsi perdurer le côté réaliste, même si nous ne sommes pas forcément toutes et tous capables de confirmer la ressemblance avec la version réelle.

Même sans en être des esthètes, on apprécie sans mal leur réalisation et leurs divers styles. Les peintures y jouent un grand rôle et nous font souvent pencher d’un côté ou d’un autre lors de la sélection, au lieu de choisir son appareil pour ses capacités.

air-conflicts-vietnam-ultimate-edition-ps4-01 air-conflicts-vietnam-ultimate-edition-ps4-02

Pas ma guerre

Si les véritables appareils sont là, la jouabilité sera néanmoins arcade.
L’auteur de cette critique étant une catastrophe ambulante dans les jeux de vol, l’apprentissage pourtant bien assimilé ne le rendit tout de même pas aussi adroit que Maverick. Celui dans Top Gun et non dans Mega Man ou l’équipe de basket-ball de Dallas…

Le tutoriel apprend tout de même comme il faut tout ce dont on a besoin, à savoir :
– se diriger
– tirer
– larguer une bombe
– gérer la postcombustion et les aérofreins

A partir de là, on peut légitimement réussir à évoluer dans Air Conflicts: Vietnam Ultimate Edition, l’empreinte arcade aidant bien, mais de là à se débarrasser facilement de ses opposants, il n’en est rien. Celle-ci donnant du fil à retordre et heureusement d’ailleurs.

Et pour encore plus de défis, les modes multijoueur sont présents. Nous n’avons malheureusement que peu eu l’occasion de les pratiquer, mais ceux-ci furent convaincants.
Avec le temps et notamment la future sortie américaine dans quelques jours, le nombre de joueurs devrait grimper et ainsi simplifier l’organisation de parties en ligne.

air-conflicts-vietnam-ultimate-edition-ps4-03 air-conflicts-vietnam-ultimate-edition-ps4-04

Good morning Vietnam

Obtenir un semblant de réalisme passe grandement par le son. Imaginez que le moteur de l’hélico fasse un peu trop penser à la honteuse tondeuse électrique du voisin ou encore que les mitrailleuses rappellent les pressions de CO2 d’une machine à soda.
Heureusement cela n’est point le cas, la bande-son, avec une importance particulière en ce qui concerne le sound design et les divers bruitages pour ce type de jeu, nous plonge littéralement dans le champ de bataille aérien.

Le gros plus sonore de cette version PS4 étant l’apport du haut-parleur dans la manette. On se croirait vraiment dans son cockpit, avec les petits sons typiques arrivant juste devant soi.

Tandis que pour accroître l’intensité de la situation, ainsi que le côté arcade, des musiques bien rock saupoudreront l’aventure, donnant un coup de fouet par la même occasion.

On soulignera les graphismes améliorés de cette version ultime, qui ne cherchent pas à époustoufler tout en étant une coquille vide, ne s’agissant pas là d’un jeu à 500 millions de dollars. Ceux-ci sont réussis et nous suffisent amplement pour passer à l’action, comme tout jeu vidéo se doit de l’être, la beauté intérieure avant tout.

air-conflicts-vietnam-ultimate-edition-ps4-05 air-conflicts-vietnam-ultimate-edition-ps4-06

Sans aucune prétention, Air Conflicts: Vietnam Ultimate Edition s’impose comme un bon divertissement, varié dans ses missions, intéressant en solo et à plusieurs. La cruelle absence de simulations aériennes l’aide en plus à vite se faire une place.

Inod

Points forts :
– Nouvelle campagne
– Avions et hélicoptères
– Apport du haut-parleur manette
– Solo ET multijoueur solides

Points faibles :
– Pas de campagnes multijoueur
– Les cartes pourraient être plus grandes

[note] La Note Gamingway : 13/20 [/note]

Développeur : Games Farm
Editeur : bitComposer
Genre : Simulation aérienne
Support : PlayStation 4
Date de sortie : 27 juin 2014 en Europe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *