Test : Sword Art Online Hollow Realization

sword-art-online-hollow-realization-jaquette-ps4Véritable phénomène, le manga Sword Art Online continue de conquérir de nombreux fans à travers le monde, notamment grâce à un animé de qualité. Plusieurs adaptations sont déjà parues sur consoles et nous allons nous attarder sur la dernière en date, Sword Art Online : Hollow Realization, disponible sur PS4 et PS Vita. Venez donc découvrir ce que réserve le monde de Sword Art Origin à Kirito et sa bande.

À nouveau jeu, nouveau mystère

Sword Art Online : Hollow Realization se passe bien après les incidents survenus dans Sword Art Online. Alors que le scandale lié au massacre des joueurs de Sword Art Online commence à se dissiper, un nouveau jeu basé sur l’immersion totale voit le jour. Pour s’assurer son succès, les développeurs reprennent le monde de Sword Art Online et le baptisent Sword Art : Origin. Cette fois, les joueurs peuvent explorer le monde situé sous l’ancien château flottant dans le ciel de Sword Art Online, qui a maintenant disparu.

Kirito et sa bande (Agil, Leafa, Asuna, Yui, Sinon, Silica, Klein et j’en passe) se précipitent pour voir ce que ce nouveau jeu donne, tout en ayant quelques réticences, car cela leur rappelle de mauvais souvenirs. À peine arrivé dans le jeu, Kirito reçoit un message étrange d’un expéditeur inconnu. En plus de cela, les joueurs rencontrent un PNJ bizarre qui semble mal codé et sans intérêt, ne proposant qu’une quête stupide. Kirito et ses amis découvrent que ce PNJ a été créé sans aucun paramètre de base : il est donc vide, mais semble savoir apprendre et dévoile son histoire au fur et à mesure qu’il évolue. La bande le renomme « Premiere » et souhaite découvrir qui elle est vraiment, tout en cachant bien son existence aux développeurs, sous peine de voir cette pauvre fille effacée.

Que cache le message envoyé à Kirito ? Premiere est-elle un simple PNJ oublié ou bien plus que ça ? Sword Art : Origin est-il plus qu’un simple jeu en immersion totale ? Il va falloir trouver les réponses en explorant les moindres recoins de ce nouveau monde.

SWORD ART ONLINE: HOLLOW REALIZATION_20161117195846 SWORD ART ONLINE: HOLLOW REALIZATION_20161120161708

Un MMORPG PC dans un J-RPG

Dans Sword Art Online, les personnages passent une grande partie de leur temps libre à jouer à des jeux en immersion totale. Ces jeux sont des MMORPG en réalité virtuelle où les sens sont également présents : le toucher, le goût et l’odorat permettent de rendre le jeu réel pour l’utilisateur.

Dans Sword Art Online : Hollow Realization, le joueur incarne l’avatar de Kirito pendant qu’il joue. Même si le jeu est un action-RPG japonais, il a l’apparence d’un MMORPG PC : on y retrouve un menu avec sa liste d’amis, on peut envoyer et recevoir des messages à tout moment, il y a une palette regroupant toutes les attaques spéciales, les potions, les émotions et gestes pour attirer l’attention des autres joueurs… Bref, une interface assez typique d’un MMORPG actuel, sauf que ce n’en est pas un. Le rendu est plutôt réaliste et donne vraiment l’impression qu’on évolue dans un MMORPG bien vivant.

Après un premier combat contre un boss, qui sert surtout de tutoriel pour apprendre les bases du combat, le joueur est amené à explorer Sword Art : Origin.

À nouveau jeu, nouveau gameplay

Si Sword Art Online : Hollow Realization reprend une partie du gameplay de Sword Art Online : Lost Song, il apporte également son lot de nouveauté. Kirito doit toujours partir à l’aventure avec 3 autres personnages, choisis librement parmi les nombreux personnages existants. Les combats deviennent un peu plus tactiques : il faut bien observer les mouvements de l’adversaire pour placer une attaque au bon moment, avant de tenter de l’étourdir. Une fois le monstre étourdi, les dégâts infligés sont énormes ! Les plus impatients peuvent toujours tenter de frapper comme un bourrin, ça fonctionne bien aussi. Pendant les combats, on peut également donner des ordres à ses 3 équipiers et tenter d’enchaîner les attaques pour faire monter le compteur de combos. Cet aspect plus stratégique des combats est une bonne approche qui rend ces derniers plus palpitants, malgré quelques problèmes de caméra qui empêchent parfois de suivre l’action correctement.

Côté équipement, Kirito et ses amis sont bien lotis, avec pas moins de 10 emplacements en tout : pour l’arme principale, l’arme secondaire, l’armure de tête (casque, boucle d’oreille), le charme, l’objet au cou, des jambières, l’armure de torse, etc. Bien entendu, ces objets peuvent être achetés en magasin, mais le mieux est d’en obtenir de puissants en récompenses de quêtes.

En parcourant les niveaux, la carte va parfois afficher des zones colorées qui signalent des quêtes annexes appelées « savoir-faire ». Il s’agit surtout de combattre un certain nombre de monstres spécifiques en un temps donné pour les compléter. Finir un savoir-faire permet de débloquer d’autres quêtes, avec à la clé une récompense intéressante. Ce système rend l’exploration plus intéressante et dynamique, même si on rencontre parfois des ennemis tellement forts qu’il faudra revenir bien plus tard pour les exterminer. Les contrées de Swort Art : Origin regorgent de coffres à ouvrir, dont certains à volonté, pour des objets toujours renouvelés. Le système de téléportation à l’aide de pierres à activer, bien plus nombreuses et réparties uniformément sur toute la carte, permet de se déplacer rapidement dans tous les endroits déjà découverts, ce qui évite des déplacement inutiles et fastidieux. Enfin, Sword Art Online : Hollow Realization introduit aussi un nouveau système reposant sur les liens entre les personnages.

SWORD ART ONLINE: HOLLOW REALIZATION_20161120191135  SWORD ART ONLINE: HOLLOW REALIZATION_20161120194259

Kirito, le bourreau des cœurs

Les fans du manga et de l’animé n’ignorent pas que de nombreux personnages féminins succombent aux charmes de Kirito. Le jeu souhaite également refléter cela grâce à un système basé sur les sentiments des personnages. Pendant les combats, l’humeur d’un personnage influe sur ses caractéristiques, pouvant lui procurer des bonus intéressants. Quand on voit un personnage réaliser une action qui nous arrange, on peut le féliciter. On répétant l’opération plusieurs fois, le personnage va comprendre qu’il doit exécuter plus souvent cette action. On peut donc personnaliser son équipe en apprenant à nos coéquipiers préférés nos attaques favorites, ce qui est une excellente initiative. Cela permet de rendre les alliés encore plus réactifs et utiles en combat, même si leur IA n’est pas à la ramasse, car ils sont capables de soigner et ranimer sans qu’on leur demande.

En combattant avec des personnages ou en les aidant à faire des quêtes, on gagne leur confiance, ce qui permet d’augmenter le niveau d’amitié entre les personnages. Plus on développe leur relation et plus on débloque de nouvelles possibilités. Par exemple, en croisant un personnage dans la ville, on peut lui demander de faire une ballade et tenter de lui prendre la main ou carrément le porter dans ses bras. La ville de départ dispose d’ailleurs de plusieurs endroits romantiques, propices à des conversations plus intimes, sorte de mini-jeu où il faut répondre correctement aux sollicitations de son/sa partenaire afin de faire changer son humeur. C’est également l’occasion d’en apprendre plus sur les personnages, même si Sword Art Online : Hollow Realization regorge de flashback expliquant aux néophytes les événements qui se sont passés avant Sword Art : Origin. Avec de la patience, le joueur va petit à petit augmenter l’affinité entre les personnages et pourra même, à un certain niveau, emmener une fille dans son lit pour lui faire… la conversation ! Vous vous imaginiez quoi ? On est dans un J-RPG, pas dans un hentai ! Ces conversations sur l’oreiller n’ont d’autre but que développer au maximum la relation entre deux personnages pour débloquer des bonus toujours meilleurs, comme la possibilité de changer l’équipement de son allié. Véritable jeu dans le jeu, ce système basé sur les sentiments occupera le joueur pendant de nombreuses heures.

SWORD ART ONLINE: HOLLOW REALIZATION_20161120200338  SWORD ART ONLINE: HOLLOW REALIZATION_20161122185459

Un univers charmant en VO gâché par des erreurs récurrentes

Les premières adaptations de Sword Art Online en jeux vidéo ne témoignaient pas d’un niveau technique à la hauteur de la PS4. Avec Sword Art Online : Hollow Realization, on constate une réelle amélioration graphique : les décors sont beaucoup plus détaillés, les monstres et personnages vraiment très agréables et le jeu regorge d’effets lumineux de toute beauté. On apprécie aussi les halos lumineux qui entourent les coffres pour les rendre visibles de loin afin de ne pas les chercher trop longtemps, c’est pratique ! Néanmoins, certains environnements sont assez fades et peu attrayants. Dans l’ensemble, les graphismes ont été revus à la hausse.

Les fans seront ravis de constater que le jeu, entièrement traduit en français, propose toujours les voix japonaises originales qui sont un véritable régal. Les musiques du jeu sont toujours de qualité, même si certains thèmes sont un peu répétitifs, voire agaçants. Côté fan service, Sword Art Online : Hollow Realization assure même, en proposant des objets bonus aux joueurs possédant des sauvegardes des jeux précédents. Par exemple, ma sauvegarde de Lost Song m’a permis d’obtenir le Chant Perdu, qui renforce de nombreuses résistances. Dommage que l’expérience soit gâchée par des erreurs qui font planter le jeu à tout moment, obligeant le joueur à relancer sa partie pour constater que la sauvegarde automatique ne s’est pas déclenchée régulièrement, lui faisant perdre expérience, quêtes et objets. C’est rageant, surtout quand cela arrive plusieurs fois, même si c’est assez rare malgré tout.

Une nouvelle aventure grandiose

Sword Art Online : Hollow Realization est un J-RPG solide, mêlant petit côté coquin via le système de sentiments et action-RPG pur et dur, le tout enrobé dans un univers de MMORPG. Cela peut paraître déroutant, mais c’est ce qui fait le charme de la série. Le nouveau gameplay divise le jeu en deux phases : des phases d’exploration pendant lesquelles le joueur explore le monde, effectue des quêtes, améliore son matériel et des phases de « drague » pendant lesquelles le joueur va tenter de souder son équipe. On peut jouer ces phases à tout moment, et privilégier l’action au romantisme ou l’inverse. Les nombreux flashbacks viennent à la rescousse de ceux qui ne connaissent pas la série, afin de leur permettre de suivre l’histoire sans souci. Cette dernière est assez attrayante et se suit avec plaisir : comme dans le manga et l’animé, l’histoire banale au premier abord est bien plus complexe qu’on le pense et pousse le joueur à en découvrir toujours plus.

SWORD ART ONLINE: HOLLOW REALIZATION_20161122190736  SWORD ART ONLINE: HOLLOW REALIZATION_20161126101043

La réalisation, très correcte, peut encore s’améliorer, mais on est content de constater que le jeu s’embellit à chaque nouvelle sortie. Les commandes permettent des combats passionnants, sans se compliquer la vie, grâce à une ingénieuse palette, faisant oublier les petits soucis de caméra. La durée de vie du titre est excellente en raison des nombreuses quêtes à effectuer, même si beaucoup ne sont pas passionnantes et demandent simplement d’aller tuer quelques monstres d’un certain type. Explorer toute la carte et affronter tous les boss va nécessiter du temps, tout comme développer au maximum la relation entre deux personnages. Si on a hâte de savoir ce que cachent Premiere et le monde de Sword Art : Orign, il est cependant dommage que des erreurs viennent régulièrement gâcher le plaisir. Sword Art Online : Hollow Realization est une excellente adaptation de la série Sword Art Online qui peut plaire aussi bien aux fans qu’aux autres.

Enguy

 

Points forts :

– Tous les personnages de Sword Art Online sont présents
– Actions et attaques faciles à sortir
– Voix japonaises et textes en français
– Durée de vie énorme
– Système de sentiment original
– Scénario complexe et prenant

Points faibles :

– Petits problèmes de caméra
– Des quêtes souvent peu passionnantes
– Décors inégaux : soit très agréables, soit passables
– Gestion de l’équipement des alliés laborieuse
– La drague, ça prend énormément de temps !

 

 

LA NOTE : 16/20

Éditeur : Bandai Namco
Genre : Action-RPG
Support : PS4, PS Vita
Date de sortie : 8 novembre 2016

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

  • Gecall29/11/2016 à 21:03Permalink

    Merci pour ce test Enguy, je vais tenter l’expérience malgré les quelques petits défauts que tu as souligné.

  • Enguy30/11/2016 à 07:54Permalink

    Gecall > N’hésite pas à nous faire part de ton avis. Pour moi, si le nouveau système de combat et le système de sentiments sont 2 nouveautés intéressantes, elles ne sont pas non plus indispensables et, fort heureusement, le joueur n’est pas grandement pénalisé s’il ne les exploite que très peu. Les fans de Sword Art Online ne peuvent que se jeter dessus, rien que pour l’ambiance propre à la série.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *