Test : Sonic Colours: Ultimate (Switch)

Aaah Sonic… cette saga qui a bercé mon enfance, à l’époque où tout le monde prônait Nintendo ! Game Gear, Saturn, Dreamcast… j’ai suivi les aventures du hérisson bleu sur bien des consoles de SEGA et j’ai par la suite loupé bien plus d’opus par manque de temps ou non possession de console. C’est pourquoi aujourd’hui, je suis ravi de pouvoir mettre la main sur Sonic Colours, mais cette fois sur une console Nintendo, et autant vous dire que le format portable gagne déjà un bon nombre de points à mes yeux.

Toutes les couleurs de l’arc-en-ciel

Cet opus nous enverra dans l’espace, dans un cadre assez particulier. En effet, Eggman a décidé de créer un parc d’attractions afin de se racheter une bonne conscience et on est d’accord, cela semble trop beau pour être vrai. Assez sceptique, notre duo de héros va se rendre sur les lieux et découvrir que ce parc est une couverture pour faire des expériences sur une espèce d’extraterrestres assez colorés : les Whisps.

Avec ce scénario, la saga nous offre un petit vent de frais et un cadre très sympathique. L’ambiance générale que dégage le jeu permet au héros de se distinguer durant des cinématiques bien pensées, entièrement doublées en français, et comme toujours, bourrées d’humour. Petits, grands, fans, casuals, speedrunners, tout le monde peut trouver son compte dans cette campagne, et c’est parfait pour une console comme la Switch qui propose un format pour toute la famille.

Vitesse supersonic

Avant-gardiste ou non, un jeu Sonic reste un jeu Sonic. On enchainera donc des phases de plateformes 2D et 3D à une vitesse vertigineuse… un peu trop vertigineuse, même. En effet, bien que la sensation de vitesse soit grisante, elle nous confronte souvent à des problèmes qui pourraient être facilement évités. On notera par exemple l’hyper sensibilité du joystick dans les phases 3D, ce qui rend le contrôle du hérisson quasiment impossible à pleine vitesse, ou encore des mécaniques de jeu qui sont là pour nous ralentir et qui semblent vraiment mal pensées (plateformes amovibles trop lentes, mur trop haut, etc.). On n’imagine pas un monde ou Sonic pourrait être arrêté net dans sa course, et pourtant…

Ces détails, quelque peu dérangeants, portent préjudice à cet opus qui semble mal gérer ce qui fait de la licence un succès, mais heureusement, il apporte tout de même son lot d’innovations grâce aux Whisps. Vous savez, ces aliens dont je vous a parlé plus tôt ? Eh bien, leur libération apportera de nouveaux pouvoirs à Sonic, mettant à disposition du joueur un tas de nouvelles mécaniques, offrant donc plus de possibilités de finir les niveaux différemment et donc un plus grand défi pour jouer contre la montre.

Couleur café

On ne va pas se mentir, côté artistique, le jeu est une réussite. Grâce à ces 6 mondes (divisés en sous-niveaux, plus les boss), le jeu offre une véritable diversité visuelle et une durée de vie plus qu’acceptable pour ce genre de jeu. C’est un régal de parcourir les différentes branches du parc et de voir le mélange de styles et de couleurs, le tout en se laissant porter par une BO au rythme endiablé, je valide totalement.

Pour récompenser les joueurs les plus hardis, le jeu dispose également d’un système de personnalisation de Sonic qui s’étoffera au fur et à mesure du contenu débloqué. Vous aurez également accès à une série de mini-jeux qui vous proposeront un défi supplémentaire ou qui vous offriront simplement une pause entre deux tentatives de record sur un niveau.

Conclusion

Sonic Colors: Ultimate est donc un très bon jeu Sonic, qui souffre tout de même de quelques problèmes techniques. Le format Switch est un véritable bonus pour moi et permettra de consommer et reconsommer le jeu à l’envie, tant on ne peut se lasser de la direction artistique.

Dkpsuleurr

Points forts :

  • La direction artistique et la bande-son
  • Les capacités des Whips
  • La transition 2D/3D
  • La personnalisation de Sonic

Points faibles :

  • Quelques petits loupés sur le Gameplay

La note : 16/20

Développeur/Éditeur : SEGA
Genre : Plateforme, arcade
Support :
PC, PlayStation 5, XBox Series, Switch, PlayStation 4, Xbox One
Date de sortie :
07 septembre 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *