Test : Ratchet & Clank : QForce (PS3)

Ratchet&Clank_Qforce_logoAprès une absence qui semble toujours interminable, Ratchet et Clank sont de retour pour notre plus grand bonheur. Et cette fois-ci, ils forment la Q-force avec l’ex-président galactique Qwark pour encore et toujours… sauver le monde. Alors, que vaut ce retour, une réussite ou une déception ? Réponse tout de suite.

Commençons par une brin d’histoire

Après avoir perdu les élections intergalactiques, le capitaine Qwark décide de reformer la Qforce avec Ratchet et Clank afin d’accomplir quelques exploits et regagner un peu d’estime de soi. Malheureusement, il n’y a rien à se mettre sous la dent et ce pauvre Qwark déprime totalement. Heureusement, un méchant mystérieux commence à semer la terreur dans la galaxie et coup de bol (enfin, c’est une question de point de vue…), ce méchant lui en veut particulièrement. Et c’est parti, l’action commence pour nos 3 héros !!!
Et oui, le but est de réactiver le système de défense des différentes planètes que l’on doit traverser… et…l’histoire s’arrête presque là car on se rend vite compte que ce n’est pas la partie le plus aboutie du jeu. Par contre, on retrouve bien l’humour qui a fait le succès de la série et c’est un bonheur de retrouver les vannes et blagues qui fusent dans tous les sens.

ratchet_clank_qforce_ps3_team       ratchet_clank_qforce_ps3_boost

Alors, toujours un jeu d’action/aventure ?

Comme énoncé plus haut, le but est de réactiver le système de défense des planète que l’on visite. Pour ça, les héros atterrissent avec 6 générateurs qui réalimenteront le système. Il faut alors attaquer les différentes sous-bases ennemies qui bloquent le courant permettant d’alimenter les défenses.

Là, on se retrouve devant un jeu Ratchet&Clank classique avec un monde à parcourir, plein de monstres et des boulons à ramasser. Lors de cette phase, on peut trouver des armes rendant notre arsenal de plus en plus puissant, une aide précieuse pour les attaques de mini-bases ennemies qui sont de mieux en mieux gardées avec des boss de plus en plus gros.
En parallèle, il faut également défendre sa base avec les 6 générateurs attaqués par des vagues d’ennemis. Cette partie est plutôt une sorte de Tower Defense où les boulons trouvés un peu partout dans le niveau permettent d’acheter des lance-flammes puissants mais avec une courte portée, des tourelles qui tirent des lasers, des lances missiles, des mines ralentissant les ennemis, des barrières…
Chacune des réactivations des systèmes de défenses des planètes se terminent par une phase où il faut tenir sa base le temps de la réactivation des défenses. Et une multitudes de monstres et boss arrivent pour réduire les générateurs à néant.

 ratchet_clank_qforce_ps3_defense        ratchet_clank_qforce_ps3_tourelles

Une bonne idée mais qui agace à la longue

Le concept d’attaque et de défense par Tower Defense est malheureusement déséquilibré ce qui énerve très rapidement. En effet, les défenses que l’on achète ne sont pas suffisamment puissantes pour être autonomes, résultat, à chaque vague d’attaque de l’ennemi, il est impératif de retourner à sa base pour la défendre.
Donc, on se retrouve à faire des allers-retours incessants entre les bases ennemies et la nôtre… pffff !!! d’autant plus que les défenses adverses respawnent à chaque fois qu’on quitte la zone ! Cela devient très vite frustrant comme concept !
De plus, la joie d’incarner 3 personnages différents, Ratchet, Clank et Qwark, se disperse très vite lorsqu’on se rend compte que ces 3 personnages ont exactement les mêmes caractéristiques et maniement. On aurait souhaité au moins un gameplay différent par personnage !

 

ratchet_clank_qforce_ps3_game         ratchet_clank_qforce_ps3_base

 

Par contre, le jeu en multi est bien pensé !

Heureusement, la campagne peut se jouer à 2 en local ou en ligne. Cette option est suffisamment rare et plaisante pour être mentionnée. Et c’est un bonheur de se répartir les tâches avec un ami, de se coordonner pour avoir une défense efficace ou une attaque éclaire.
Il est également possible d’essayer d’autres épreuves multijoueurs en ligne, en « un contre un » ou « deux contre deux ». Le but de ces duels en ligne se jouent en 3 étapes :

  • dans un premier temps, tous les joueurs doivent foncer et prendre le contrôle de checkpoints qui fournissent armes et argent pour organiser les étapes suivantes.
  • Ensuite, il faut organiser les défenses de sa base en achetant tourelles, mines et autres barrières. Il faut également recruter des troupes qui attaqueront la base ennemie et détruire leurs générateurs.
  • Et finalement, on passe à l’action, c’est à dire qu’il faut attaquer la base ennemi tout en protégeant ses propres générateurs.

 

ratchet_clank_qforce_ps3_multi         ratchet_clank_qforce_ps3_boss2

 

Et d’un point de vue technique ?

Les graphismes de Ratchet&Clank Qforce sont équivalents aux épisodes précédents, pas plus jolis et pas plus moches non plus. Même si on pouvait s’attendre à mieux, ils restent tout à fait honorables, sympas et agréables à l’œil.
La durée de vie du jeu est faible car le nombre de missions n’est pas très élevé, par contre, la difficulté du jeu fait que vous passerez malgré tout plusieurs heures pour trouver le meilleur rapport attaque/défense à mettre en place pour chaque mission. De plus, la partie multijoueur apporte vraiment un plus avec une idée plutôt originale et sympa. On regrettera par contre, le faible nombre de maps, seulement 3.

ratchet_clank_qforce_ps3_boss
Pour conclure, un jeu « bien mais pas top », mais pour 20€, il vaut vraiment le coup

Ratchet&Clank Qforce est sympa et original avec son système de Tower Defense, mais mal équilibré en solo. Par contre, le mode multijoueurs est plutôt sympa et ravira la plupart des joueurs. On se retrouve donc devant un jeu qui n’est pas parfait mais qui vaut largement ses 20€. De plus, pour ce prix, la version PS Vita est offerte via le Cross Buy  en Janvier et ça, c’est vraiment une très bonne surprise. Bravo et un grand merci à Insomniacs car cette initiative permet vraiment de redorer le blason et la connectivité entre les 2 plate-formes de Sony PS3 et PSVita.

Acerico

 

Points forts :

– Le mélange Tower-Defense / Aventure / Action
– Un jeu en coopération vraiment sympa
– l’humour de la série qui est toujours présente

Points faibles :

– Un mode solo un peu fade
– Un peu court
– 3 personnages avec des caractéristiques identiques

[note] La Note de Gamingway : 15/20 [/note]

Editeur : Sony – Insomniacs Games
Genre : Action – Aventure – Stratégie
Support : PS3
Date de sortie : 28 novembre 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *