Test : Pullblox World (eShop Wii U)

pullblox_world_unePullblox est un puzzle game apparu la première fois sur l’eShop de la 3DS en 2011. Développé par Intelligent Systems (Fire Emblem), ce jeu a agréablement surpris par son petit côté plateforme et sa gestion de la 3D pour résoudre des casse-tête moins innocents qu’ils en ont l’air. Trois ans plus tard, c’est sur Wii U qu’on retrouve cette licence sympathique. La magie va-t-elle opérer à nouveau ? La réponse un peu plus bas.

Pousse-pousse japonais

Pullblox World permet de retrouver le petit héro Mallo tout en rondeur dans son univers coloré et enfantin qui n’a pas bougé depuis la 3DS, si ce n’est grâce à l’apport de la HD. Pour ceux qui n’ont jamais joué à Pullblox, des enfants se sont retrouvés enfermés dans des puzzles en 3D. Pour les libérer, il faut tirer ou pousser des blocs géants afin de se frayer un chemin jusqu’à eux. La gestion de la profondeur (est donc de la 3D) est l’élément clé du logiciel car elle est exploitée non seulement pour placer correctement les pièces mais aussi pour sauter d’un bloc à un autre.

Mallo, avec ces petits bras, peut tirer/pousser des pièces d’une taille impressionnante mais d’un maximum de 3 cases. Il faut aussi respecter quelques règles : Mallo ne peut pas tirer un bloc s’il n’a pas assez de place derrière lui (il faut au moins 2 cases libres), Mallo ne peut pas « tirer sur le côté » si ses pieds reposent sur le bloc qu’il veut tirer et surtout, Mallo ne peut pas sauter plus haut qu’un bloc élémentaire. Ces contraintes vont obliger le joueur à faire des aller-retour réguliers entre les blocs pour progresser, et éventuellement s’aider de mécanismes spéciaux.

pullblox_world_1  pullblox_world_2

Tout dans les muscles, comme dans la tête !

Si les premiers puzzles sont relativement simples et font office de tutoriel pour apprendre les bases de Pullblox World, plus on avance dans le jeu et plus on débloque d’éléments nouveaux. Les puzzles deviennent alors plus compliqués car en plus d’aligner les blocs correctement, on peut activer des mécanismes variés : certains permettent de faire sortir au maximum tous les blocs d’une même couleur, d’autres de les rentrer complètement, d’autres encore permettent d’utiliser des raccourcis à condition que l’entrée et la sortie soient dégagées etc. Alors qu’on pensait avoir maîtrisé les base du soft, ces mécanismes obligent à appréhender les puzzles différemment et font fonctionner les méninges !

pullblox_world_5  pullblox_world_6

Heureusement, le jeu ne pénalise pas les joueurs : si un puzzle est trop difficile, on peut le passer pour accéder au suivant et ainsi débloquer tous les niveaux. On ne reste donc pas bloqué sur un niveau particulier, ce qui est un très bon point qui permet d’équilibrer le jeu et le rend accessible à tous.

Plus on débloque de niveaux et plus ces derniers gagnent en importance : si les premiers puzzles ont une taille d’au maximum 16×16, un peu plus loin elle passe à 32×32. L’écran ne peut pas afficher l’ensemble du puzzle mais, heureusement, on peut zoomer et dézoomer à volonté. Le jeu intègre permet aussi de gérer la caméra afin de mieux voir l’agencement des blocs et de trouver plus facilement comment les assembler. Même si on ne peut pas vraiment orienter la caméra comme on le souhaite, cela peut toujours aider.

Pour finir, Pullblox World inclut une fonction pour remonter le temps, un peu à la manière de « Remember Me ». Une simple pression sur LR et on remonte le temps, action par action, sur une durée assez limitée mais suffisante pour corriger certaines erreurs comme un saut manqué ou des blocs mal déplacés. Si cela ne suffit pas, on a toujours la possibilité de réinitialiser le niveau en sautant sur un interrupteur géant.

pullblox_world_3  pullblox_world_4

Aussi mignon qu’attachant

Pullblox World est très coloré et tout en rondeur. Des formes et des couleurs douces qui rappellent les jouets pour les plus petits. Cette impression est renforcée par les décors, très « kawaii » et enfantins. Les musiques sont également douces et assez zen, le tout contribuant à une ambiance enfantine et détendante. Néanmoins, ce jeu est loin de s’adresser aux enfants ! On aurait bien aimé un habillage un peu moins « mignon » et un peu plus « adulte » mais c’est peut-être ce qui fait le charme du jeu.

Un puzzle game complet et addictif

Intelligent Systems réussit une fois de plus à passionner les joueurs avec un concept simple mais prenant qui titille les méninges. Si les 200 niveaux ne vous suffisent pas, un éditeur très simple et complet permet de créer ses propres casse-tête et de les diffuser ensuite sur internet. Malheureusement, à l’heure où ce test est rédigé, seule la création de nouveaux puzzles a pu être testée. Les puzzles ainsi créés sont convertis en QR codes et peuvent être modifiés à tout moment. C’est certainement le point fort du jeu : laisser libre court à son imagination pour créer des niveaux à la fois agréables à l’oeil et présentant un challenge pour les joueurs. Les amateurs de pixel art vont trouver de quoi assouvir leur passion et la montrer au reste du monde et même si les créations sont limitées à 10 couleurs il est possible de faire de beaux tableaux. Si le jeu n’a presque pas bougé par rapport à sa version 3DS, cela reste un puzzle game bien pensé qui ravira les amateurs de jeux de réflexion. La mablette s’avère très pratique pour éditer les niveaux. Dommage cependant de ne pas avoir varié les décors et les musiques. Pullblox World se révèle aussi rafraîchissant que sur 3DS, la HD en plus.

Enguy

Points forts :

– Mignon, accrocheur mais aussi vicieux et tordu
– Mélange de plateforme et de gestion de la profondeur
– Editeur de niveau
– Accessible à tous

Points faibles :

– Peu de nouveauté par rapport à la 3DS
– Habillage un peu trop enfantin
– Décors et musiques peu variés et répétitifs

[note] La note Gamingway : 15/20 [/note]

Editeur : Nintendo
Genre : puzzle game
Support : eShop Wii U

Date de sortie : 19 juin 2014

  • astuce jeu iphone15/06/2014 à 11:55Permalink

    J’ai vraiment adoré Pushmo, mais avoir fini j’ai trouvé Fallblox d’être décevant car la plupart du jeu semble très facile. Je n’ai trouvé que le dernier 5ème ou si des niveaux d’être à distance difficile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *