Test : Mario Party 10 (Wii U)

WiiU_Mario_Party_10_jaquette_cover_nintendoAhhhh que seraient nos soirées entre amis sans les “Party Game”, ces titres remplis de mini jeux déjantés qui nous font nous affronter et qui, normalement, nous poussent à la bonne humeur ? Mario Party en est déjà à son 10ème épisode, sur Wii U cette fois. Lançons les dés pour voir qui va commencer…
Mario Party n’en est pas à son coup d’essai car le 10ème jeu du genre vient de sortir. Alors, le party game de Nintendo, qui sort cette fois sur Wii U, saura-t-il se renouveler ? Le gamepad sera-t-il mis à contribution et surtout, le jeu apporte-t-il sa dose de fun pré-requise ? C’est bien là tout ce qu’on souhaite à ce 10ème volet, mais pas sûr qu’il s’en sorte comme il faudrait.

Un jour je serai, le meilleur bluffeur

Mario Party c’est avant tout une sorte de vaste jeu de plateau, à la sauce Nintendo avec tous les personnages de l’univers et les bonus et malus bien connu de ce monde. La licence perdure depuis presque 15 ans mais dans ce volet, tout comme son prédécesseur, on retrouve le principe d’une équipe, appelée “équipe Mario”, embarquée dans un véhicule. Les joueurs doivent donc atteindre l’étoile finale mais en s’entraidant, tout en étant rivaux. Un parti pris un peu déstabilisant.
Dans le mode Bowser Party par exemple, chacun choisira un personnage issu de l’univers Mario et se retrouvera à bord d’une voiture, d’une locomotive ou autre bateau afin d’échapper à Bowser. Ici, chacun joue à son tour en lançant les dés, comme dans un véritable jeu de société, afin d’avancer sur un plateau de jeu. Cependant, même si chacun joue à son tour, c’est l‘équipe entière qui avance car tout le monde se retrouve embarqué dans la même galère, ou plutôt à bord du même véhicule. Si cela semble anodin à première vue, depuis que ce mode de jeu a vu le jour, et a remplacé l’ancien “chacun pour soi”, l’intérêt du jeu et l’esprit de compétition qui allait avec, s’en trouvent considérablement diminué. De plus, lorsque vient le tour de Bowser de jouer, qui, pour info a autant de dés que de joueurs donc autant de chance qu’eux d’avancer sur le plateau, ce dernier se permet de tricher afin de rattraper les joueurs dans leur véhicule et ainsi de lancer un mini jeu. On se demande donc pourquoi mettre en place tout ce système de jeu de plateau si, au final, tout cela n’est qu’un prétexte en toile de fond pour uniquement en venir à la partie qui nous intéresse : les mini jeux.
Certes, les mini-jeux sont primordiaux et sont, depuis toujours, le fond de commerce des Mario Party, mais je pense que si les joueurs choisissent de se lancer dans une partie sous forme de jeu de société, ce n’est pas pour rien non plus.

Heureusement, dans Bowser Party il est possible de jouer jusqu’à 5 joueurs. En effet, un joueur pourra contrôler Bowser lui-même, seul contre tous, dans des mini-jeux étudiés pour. Il jouera d’ailleurs avec le gamepad, et n’aura pas forcément la même vision que sur l’écran des autres ni le même gameplay. Bowser étant le seul à voir certaines caractéristiques des différents chemins du plateau, il peut donc induire les autres en erreur, ou pas… C’est à lui d’être le meilleur bluffeur.
Cette partie du titre renouvelle quelque peu la licence, même si ce personnage de “vilain” est complètement cheaté, notamment parce que Bowser Jr. l’aidera à tricher éhontément pour arriver à ses fins.

Mario-Party-10-04 WiiU_Mario_Party_10_02

Family Party, party, party

En ce qui concerne le mode plus classique Mario Party, les joueurs se retrouvent à 4 maximum, sachant que l’on peut ajouter autant de “bots” que de joueurs manquants dans la pièce. Les participants se retrouvent, une nouvelle fois, tous ensemble dans le même véhicule sur les mêmes plateaux de jeux. Bowser n’est plus là et la compétition se déroulera uniquement entre les joueurs, s’affrontant à chaque tour dans des mini jeux en versus ou en équipe. Le but ici étant de remporter un maximum d’étoiles mais la chance ainsi que les fourberies seront de la partie. Chaque case du plateau apporte toujours son lot de bonus ou de malus, allant de gain de dés pipés jusqu’à la perte de plusieurs objets pour les moins chanceux. Comme dans l’autre mode de jeu, les boss sont toujours là et ils faudra les affronter régulièrement. Il faudra également faire sauter des verrous, littéralement, sur le gamepad tout au long de la partie pour libérer Toad qui est prisonnier par exemple, ou au contraire éviter de libérer le sinistre Bowser. Rien de bien nouveau ceci dit, mais toujours une relative bonne ambiance dans ce mode de jeu classique.
Quant à la durée de jeu, on peut compter 5 plateaux originaux dont chaque partie dure environ 40 min. De quoi passer quelques bonnes soirées.

La partie Mini jeux pure n’est pas en reste et propose des tournois à plusieurs ou un enchaînement de mini-jeux spéciaux  pour ceux qui n’ont pas le temps de se lancer dans un contraignant jeu de plateau. Le jeu nous promet d’ailleurs 70 “nouveaux” mini-jeux, mais malheureusement la variété et l’originalité n’est pas vraiment au rendez-vous et la série semble un peu camper sur ses classiques. Pour chaque mini jeu, les bases sont expliquées à l’aide d’une mini vidéo d’introduction qui vous montrera les éléments du gameplay, mais bien souvent, le gamepad n’est pas vraiment mis à contribution. Dommage.
Le mode online, quant-à-lui, est toujours inexistant.
Les défis de Bowser permettent eux aussi de remporter des points et d’aller ensuite dépenser le tout dans l’antre de Toad, le Tom Nook de Mario. Pour cela il faudra se rendre dans le “Salon de Toad” (quel beau jeu de mot). Dans ce dernier vous pourrez acheter de nouveaux véhicules pour votre équipe, les musiques de jeux, des images ou autres bonus comme des poses et des éléments de décoration pour les personnages du jeu afin de les prendre ensuite en photo dans des petites mises en scène de votre composition dans le “Studio Photo” et de les partager ensuite sur le Miiverse.

Mario-Party-10-03 WiiU_Mario_Party_10_01

Amiibo-coup de bonus

Disponible également dans ce Mario Party 10, le mode Amiibo, qui permet à chaque figurine Amiibo compatibles de donner accès à un plateau de jeu différent. Ce mode est plutôt restreint, de par la taille des plateaux de jeux apportés et des possibilités trop souvent axées sur la chance, mais cela reste sympa de voir les possibilités amenées dans le soft par sa figurine. Sont compatibles : Mario, Wario, Yoshi, Bowser, Harmonie, Toad, Donkey Kong, Luigi et Peach.
Ici, on renoue un peu avec les bases du jeu, les amiibo permettant d’avoir un point sur le plateau de jeu et les anciennes capsules des autres Mario Party étant remplacées par des jetons avec, globalement, les mêmes effets. Dans ce mode de jeu il faudra également acheter chaque étoile avec des pièces, à l’ancienne je vous dis ! Nintendo semblent bien miser sur sa vente de figurines, ils sont malins.
En ce qui concerne les autres Amiibo (ceux non compatibles avec le soft), même s’ils n’apportent rien de spécial au jeu, ils permettent tout de même de tenter chaque jour sa chance sur un ticket à gratter (virtuel) afin de remporter des points à dépenser dans la boutique de Toad.

amiibo_party_mario_party_10 Mario-Party-10-05

Mario Party 10 n’est pas très éloigné de Mario Party 9 dans le principe. La formule reste efficace, mais le fait de rassembler une équipe dans le même véhicule ne plaira pas toujours à certains (dont je fais partie). La jaquette nous promet 70 mini-jeux exclusifs, ce qui est vrai, mais leur schéma de base restant globalement le même, ils ont malheureusement un goût de réchauffé. En contre parti le mode Bowser et Amiibo Party apporte un peu de renouveau à la licence et, heureusement, les sessions de jeu restent toujours amusantes entre amis.

 Sironimo

Points forts :
– L’univers Mario toujours au rendez-vous
– L’ajout des modes Bowser et Amiibo
– Toujours ludique et fun à plusieurs

Points faibles :
– Une formule qui commence à s’essouffler
– Gamepad pas assez mis à contribution
– Système d’équipe contraignant

[note] La Note Gamingway : 14/20 [/note]

Développeur : Nintendo
Editeur :
Nintendo
Genre : Party-game
Supports :
Wii U
Date de sortie :
20 mars 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *