Test : Letter Tale (iOS)

letter_tale_logo

Letter Tale est un petit jeu complètement craquant mettant en scène un renard prénommé Ari et qui m’a intrigué depuis un moment, comme en témoigne ce petit article coup de cœur. Si, en général, comme moi on craque avant tout sur ses graphismes, intéressons-nous de plus près à ce titre pour savoir ce qu’il a dans le ventre.

Encore un colis perdu ?!

Letter Tale c’est l’histoire d’un petit renard mignon qui se retrouve, malgré lui, dans un colis, livré par des pigeons voyageurs, les vrais maîtres du courrier. Il ne sait pas pourquoi il est là et devient donc, à son tour, facteur afin d’aider ses amis oiseaux à distribuer des lettres..
Le jeu se découpe en plusieurs niveaux dans des environnements différents, foret, neige, désert etc. qu’il faudra parcourir de bout en bout afin de livrer le courrier. Le premier niveau est, bien entendu une sorte de tutorial, où les pigeons vont vous apprendre les bases du maniement et ainsi que vous montrer un aperçu des missions a réaliser. Mais le gameplay justement parlons-en.

letter_tale_map letter_tale_05

Renard au hasard ?

Les déplacements sont, au départ, très intuitifs, le jeu se veut jouable avec une seule main, on dirige notre renard, prénommé Ari, à l’aide du pouce que l’on balade à travers l’écran. Au début, on est assez étonné de la facilité des déplacements et de son coté ludique et pratique.

Afin de livrer ses lettres, Ari devra parcourir les niveaux de gauche à droite jusqu’au destinataire en évitant les obstacles et en sautant au dessus des failles et autres trous sans fond. Pour cela, il faudra doser son saut en appuyant sur une icone en forme de ressort. Plutôt bien réalisé, surtout avec le son du ressort qui se tend, ca reste pour l’instant, comme pour le reste assez gérable.
Durant le jeu, il faudra aussi parfois rapporter différents éléments présents dans le décor à un personnage. Par exemple, un castor vous demandera des morceaux de troncs d’arbres qu’il faudra récolter un par un dans le niveau. Donc le jeu se corse un peu avec la progression, mais il reste malgré tout ultra simple. Là où ça devient vraiment difficile, c’est concernant le maniement “approximatif”. Si progresser et sauter au dessus des trous n’est déjà pas évident à l’horizontal, il faudra parfois progresser verticalement dans le niveau, et c’est là que tout devient difficilement gérable, le jeu se déroulant comme un livre pour enfant, donc avec des environnements et des personnages plutôt en 2D. Ari tombera une bonne vingtaine de fois juste en s’approchant trop près du bord et en gérant mal son saut. On se rend alors compte que les commandes sont vraiment approximatives et pas adaptées à un jeu de plateforme puzzle qui se doit d’être assez précis. On a donc tendance à vite s’énerver et le vrai challenge du jeu se retrouve rapidement dans le fait d’essayer de diriger son personnage plutôt que de parcourir les niveaux.

letter_tale_03 letter_tale_02

Quand Ari rencontre…

Autre point négatif, les 5 niveaux du jeu se parcourent très rapidement, à peine 30 min pour finir le jeu .Pour finir on peut ajouter que, pour l’instant, le jeu comporte de nombreux bugs, mais une mise à jour avec des corrections  ainsi qu’une ’amélioration du “joystick” virtuel est en cours, donc on peut s’attendre à du mieux.
Notons que le jeu est réalisé par une seule personne : Daniel Nitsch, ce qui explique bien des choses. Les graphismes adorables ainsi que la musique sympathique et les bruitages assez réussis, aident à pardonner les nombreux défauts du soft.

letter_tale_04 letter_tale_01

En conclusion, le jeu est très mignon et les graphismes ainsi que les animations sont plutôt réussies et toutes choupies. Par contre, le jeu a encore pas mal de lacunes, un intérêt très limité et une durée de vie décidément trop courte. Certes, des mises à jours sont en cours de développement, mais cela ne corrigera sûrement pas tout. Heureusement le titre est à petit prix !
Je vous conseille de l’acheter uniquement si vous voulez encourager son créateur et profiter quelques instants de ses jolis dessins.

Sironimo

Points forts

  • Graphismes réussis et très mignons
  • Original

Points faibles

  • Trop approximatif dans les déplacements
  • Trop court
  • Trop simpliste

[note]La note Gamingway : 10 / 20[/note]

Développeur : Daniel Nitsch
Editeur : Daniel Nitsch
Site officiel : www.lettertale.com
Prix : $1.99
Genre : aventure / plateform
Supports : iOs
Date de sortie : 29 mai 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *