Test : Hero Academy (PC)

Après un Orcs Must Die ! aussi déjanté qu’addictif qui a connu un beau succès, les petits gars de Robot Entertainment récidivent dans le genre stratégie en tentant de dépoussiérer le jeu d’échecs avec Hero Academy. D’abord sorti sur iOS, ce soft a droit à une version Steam. Mais vaut-il les 4,99 € demandés ? Voici quelques éléments de réponse.


Les échecs de Hero Academy

D’accord, je ne suis pas allé chercher ce titre bien loin, mais la ressemblance entre les deux jeux est flagrante : le joueur dispose d’éléments, en bas de l’écran, à placer sur une grille à peu près grande comme un échiquier. On joue à tour de rôle, mais chaque joueur ne dispose que de 5 actions possibles par tour. Il faut donc bien réfléchir à chaque action. En cas d’erreur, il est possible de réinitialiser le tour, ce qui est assez pratique.

Une bonne dose de stratégie

Avant de lancer la partie, on choisit l’une des races disponibles. Certaines sont verrouillées et ne s’obtiennent qu’en payant. Si les tribus représentées sont très différentes (elfes, chevaliers et mages, militaires) et offrent des compétences uniques (longue portée, cibles multiples etc) aucune ne permet de prendre l’avantage sur les autres. Il faut donc bien les connaître pour jouer. En plus des 5 actions par tour, le joueur est aussi limité par les « pièces » à utiliser : outre les personnages qui constituent les pions d’un jeu d’échecs classiques, il y a des objets et des sorts qui peuvent donner des bonus temporaires ou non à utiliser intelligemment. Après chaque utilisation, l’objet est définitivement perdu et ne peut pas être remplacé.

Pour renforcer le côté tactique, il existe également deux façons de remporter la victoire : soit en éliminant entièrement l’équipe adverse, soit en détruisant les cristaux ennemis. Des cases spéciales sont aussi présentes sur la grille et peuvent changer le cours de la partie en attribuant des bonus au joueur qui place ses pions dessus. Pour finir, chaque tribu dispose qu’une unité spéciale, sorte de héros surpuissant avec des aptitudes uniques qui complète un peu plus le jeu.

Combien de temps dure un tour d’Hero Academy ?

Il est facile de parodier une célèbre marque de montres qui se demande combien de temps dure une minute, car Hero Academy propose un concept qui ne peut que diviser les joueurs : c’est un jeu de stratégie asynchrone, à savoir que même si c’est un jeu au tour par tour, il faut attendre que l’adversaire valide son tour pour jouer. Comme on ne peut pas jouer contre une quelconque intelligence artificielle mais seulement contre des joueurs humains, ce point constitue à la fois le point fort et le gros point faible du jeu.

Ce principe permet donc de jouer uniquement quelques minutes et d’étaler les parties sur plusieurs jours, comme on peut avoir la chance de tomber sur des joueurs pouvant jouer en direct. Il est donc loin d’être rare de commencer une partie un lundi et de la finir le vendredi d’après ! Ce rythme assez cassé a ses avantages et ses inconvénients et pour satisfaire les plus impatients, il est possible de lancer jusqu’à 12 parties en même temps, histoire de moins s’ennuyer entre deux tours !

De la tête et du fun !

Hero Academy est un digne représentant de Robot Entertainment car on y retrouve leur côté déjanté dans le design des personnages et dans les animations. Le jeu, assez simple graphiquement et techniquement, est agréable à regarder et très accessible. Cette simplicité apparente cache en fait un jeu redoutable où il faut planifier sa stratégie bien à l’avance car les erreurs ne pardonnent pas et la partie peut basculer à chaque tour ! Il est également nécessaire de bien connaître chaque race, chaque objet, chaque unité pour espérer vaincre son adversaire. C’est une très bonne évolution du jeu d’échecs. Enfin, signalons que la version Steam embarque les unités de Team Fortress 2, absentes de la version iOS et permet d’affronter les utilisateurs de ce support. En revanche son principe de parties totalement éclatées peut rebuter et en fait un jeu plus adapté au format nomade et très ponctuel qu’au format de salon, ce qui est un peu dommage, d’autant plus que le jeu est en anglais.

Enguy

Points forts :

– Un jeu très accessible

– Des tribus très différentes

– Une bonne dose de stratégie

– Beaucoup d’humour et un petit prix

Points faibles :

– Graphiquement assez simple

– Un concept qu’on peut trouver génial ou très énervant

– Les races ne sont pas toutes accessibles dès le début

– Pas de version française

La note Le Mag Jeux Video : 16/20

Développeur : Robot Entertainement
Genre : stratégie
Support : Steam
Date de sortie : 21 août 2012

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de