Test : Halo Combat Evolved Anniversary (Xbox360)

10 ans après, le mythe revient ! John117, l’unique soldat qui reste de l’expérience SPARTAN-II est toujours aussi jeune et robuste et il va devoir se battre contre le remake facile…

Un souvenir impérissable et l’allumette de la Xbox…

Difficile de parler de la réussite de la Xbox à s’insérer dans le parc de la console de salon, sans parler de ce FPS à l’univers aussi bien familier qu’étrange. Depuis 2001, la franchise Halo a donné naissance à six bébés dont un RTS (Halo Wars) mais aussi quelques jeux flash. Tous ont eu un succès certain en terme de vente, mais ils n’ont cessé de diviser les fans du premier volet et les nouveaux venus des épisodes de la Xbox 360. Bungie, le grand studio qui pendant ces 10 années s’est chargé de livrer tous ces hits planétaires, vient de céder la licence à 343 industries, un studio appartenant à Microsoft qui a la lourde tâche d’entretenir ce rouleau compresseur du bénéfice. Avec ce remake HD du Saint-graal , 343 industries doit donc faire ses preuves pour la suite des évènements, à savoir une nouvelle trilogie Halo…

Halo-rigine

Tout fan-service mis de côté, le premier contact fort avec le jeu reste l’écran titre avec, en fond, l’univers et l’anneau accompagné par des chœurs puis suivi d’une musique puissante faite de tambours de guerre. De quoi imposer le côté épique de l’aventure qui s’offre à nous. Alors, on lance la première mission et nous voila propulsé dans la guerre opposant les humains aux Covenants, une race extra-terrestre qui aborde le Pillar of Autumn, un vaisseau mère qui a fait un saut spatio-temporel pour s’enfuir de Reach, une planète qui vient de se faire détruire par ces aliens. Vous sortez juste de votre sommeil cryogénique et avez la grande responsabilité de sauver l’humanité, mais vous ne le savez pas encore. Les Covenants prennent le dessus et il faut alors atterrir de toute urgence sur l’étrange anneau que vous avez trouvé suite au saut, mais les ennemis sont déjà présents et les découvertes que vous allez faire sur ce monument vont tout changer. Et c’est parti pour dix niveaux d’exploration, de découverte, de purée de Covenant et de révélations incroyables sur la raison de la présence de cet anneau en plein milieu de l’univers.

Chérie ? Ce soir c’est du Covenant Halo ou à l’huile?

Niveau gameplay, Halo reste un FPS classique. Sa grande particularité réside en un bouclier énergétique qui encaisse une partie du feu ennemi avant que votre vie n’en pâtisse (et oui c’était encore l’époque où la vie ne se rechargeait pas tout seule, à l’inverse de maintenant). Des grenades collantes et des armes extra-terrestre utilisables viendront aussi mettre une touche de fluo et de funky dans les affrontements, qui vous opposent à différents types d’unités très charismatiques. Vous n’oublierez jamais les répliques hilarantes des Grunts, unités chair-à-canon qui s’empressent de fuir le combat une fois leur chef soit tombé au sol en criant « le chef est mort sauvez-vous ! » d’une voix aigüe et innocente.

Halo-pital

En plus du multijoueur de Halo Reach, ce gâteau d’anniversaire vient avec un cadeau qui soulage la peine de ceux qui voulaient une version online du multijoueur de Halo premier du nom. Six cartes de Halo Combat Evolved et Halo 2 ont été remastérisées pour l’occasion et le « petit gun » est de retour de quoi achever rapidement ces adversaires avec 3 balles en pleine tête. Un vrai plaisir pour les puristes qui voudront jouer avec les règles d’antan (pas de classes différentes et de bonus tel que le sprint, jetpack etc…) mais un plaisir aussi pour les néophytes car le gameplay est réglé aux petits oignons. Sachez que les cartes peuvent être installées sur la console pour être jouables dans le multijoueur de Reach.

Halo-thentique

343 Industries à toujours soutenu que le plus grand des respects sera apporté à ce remake et la promesse est plutôt bien tenue. Le gameplay est la, les niveaux sont identiques même les musiques originales sont présentes ! La refonte graphique est vraiment très réussie, même si l’on perd souvent l’obscurité et l’oppression permanente qu’engendrait le manque d’effets de lumière. Techniquement, le portage a aussi quelques défauts bien déplaisants comme des ralentissement (comme à l’époque? :p) et des retards au niveau de l’affichage des textures à certains moments. Autre petit choc pour les fans, certains sons ont été modifiés, notamment celui du sniper qui, lui, est le plus réussi mais les grunts, eux, émettent désormais des cris assez étranges lorsqu’ils meurent. Au menu des ajouts, pas grand chose, la petite tripotée habituelle de succès, de terminaux et de crânes à trouver à travers le niveau (certains terminaux auraient des éléments concernant le prochain Halo 4!) mais rien de plus. Scandale? Ooooooh non! Est-ce que vous aimez quand Lucas ou Spielberg se mettent à retoucher vos films favoris?

Halo-be du renouveau

343 Industries (bien que très peu présent au générique de fin) parvient à rendre honneur comme il se doit à ce monument vidéo-ludique. Les ajouts sont peu nombreux mais il semblerait que quand un jeu est un chef-d’œuvre, mieux vaut ne pas y toucher. Une petite contribution de 40 euros, pour vivre ou revivre en HD et 5.1 remasterisé (et donc pas un simple portage) et même en 3D le mastodonte porteur de la Xbox et pour ce qui se fait de mieux en terme d’expérience multijoueur, ce n’est pas cher payé. Faire de la coopération sur le Xbox Live avec un pote (si tant est que la connexion est bonne) sera la cerise sur le gâteau.
On ne vous conseillera jamais assez de vous plonger dans cette explosion de fun et de mystique qui ne manquera pas de vous mettre des étoiles dans les yeux.

Neo


Les plus :
– L’univers du jeu
– Le gameplay quasi-irréprochable
– Les grunts
– L’histoire

Les moins :

– Quelques lieux un peu vides
– Un jeu pas propre à 100%

La Note Le Mag Jeux Vidéo : du jeu : 19/20 (de la qualité du remake : 17/20)

Développeur : 343 Industries
Éditeur : Microsoft Studios
Genre : FPS
Support : Xbox 360
Date de sortie : 15 Novembre 2011

Acheter Halo Combat Evolved Anniversary sur Xbox360


.
[ad#Ban gros bloc ]

  • Djeksleaderone21/11/2011 à 15:58Permalink

    Ahah halo ou à l’huile, +1 pour les vannes neo!

  • Neo23/11/2011 à 20:49Permalink

    hihi merci :p j’ai même réussi à surprendre mon mentor, celui qui m’a tout appris :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *