Test : Halo 4 (Xbox 360)

Halo est un FPS se déroulant dans un univers futuriste digne des plus grands films de science-fiction. Longtemps développé par les studios Bungie, la licence a été reprise par 343 Industries. Alors, quels changements sont à prévoir dans ce nouvel opus ? L’épisode est-il fidèle au reste de la saga ? Essayons de le découvrir.

« Les héros ne meurent jamais »

L’histoire de Halo 4 se déroule 4 ans après les évènements de  Halo 3. Master Chief, en stase depuis des années à bord de l’épave de « l’USS Forward Unto Dawn« , sera réveillé par Cortana qui a aperçu une planète artificielle du nom de Forerunners. Seul petit hic, ils sont encerclés par une flotte Covenants. Alors que Chief tente de s’échapper de l’épave infestée de grognards et autres élites, la planète commence à absorber tout ce qui l’entoure… Une fois réveillé, le spartan n’est pas au bout de ses peines, car, non content d’être isolé dans des terres inconnues, au milieu d’une armée d’ennemis, il doit faire face à une nouvelle menace… les Prométhéens ! Cette race d’origine inconnue ressemblant étrangement à des machines organiques, possède une technologie bien supérieure qui donnera du fil à retordre à notre héros. Après quelques dizaines de minutes de jeu, on retrouve des alliées de l’UNSC, s’en suit alors nombres de péripéties…

Ce nouvel opus sera centré sur la relation entre Chief et Cortana. Tout au long du jeu, les discussions permettent d’en apprendre plus sur le passé de l’IA et la relation particulière qui lie ces deux ‘machines’ .

« Mon dieu… mais il parle ! »

La guerre entre l’humanité et le reste de l’univers a prit de l’ampleur ! Les années ont passé depuis la disparition du Spartan 117, mais la lourde défaite qu’il a infligé aux Covenants a permis aux humains de prendre l’avantage…  Une nouvelles génération de Spartan est née, et la nouvelle flotte humaine est plus puissante que jamais.

La première chose qu’on remarque dans ce nouvel opus… c’est l’interaction entre Chief et l’environnement ! Il est loin le temps de halo 1 où notre grand timide ne parlait jamais et restait en solitaire ! Dans Halo 4, notre héros prend la parole à foison, et compte bien sur ses nouveaux alliés pour traverser les lignes ennemies. Niveau gameplay, ça se sent tout de suite, les combats prennent plus d’ampleur et les rares moments où l’on se retrouve seul, Cortana est là pour faire causette ! Pour ceux qui pensent encore que Chief n’a besoin de personne pour vaincre ses ennemis… Sortez de vos grottes ! ^^
Les ans passés en stase auront eu raison de notre mastodonte et les aliens ont pris du poil de la bête. Il faudra bien souvent se mettre à couvert et réfléchir à une stratégie d’approche pour vaincre les troupes adverses, d’autant plus que les Covenants auront un puissant allié… Les Prométhéens ! On notera tout de même l’absence des « Brutes » qui ont quittés l’alliance Covenant … mais pas de panique, les Knights et autres quadrupèdes prennent la relève ! L’évolution du gameplay ne s’arrête pas la, pour venir à bout de ces nouveaux méchants, il faudra utiliser tout l’armada possible. On appréciera donc le pilotage de nombreux nouveaux véhicules ! Destruction d’installations ennemies avec le « Mammouth« ,  défense d’une base avec un exosquelette surarmé, combat aériens à bord d’un « pélican », ou encore attaque d’un vaisseau mère avec un chasseur orbital (ressemblance étrange à Star Wars !), tout est bon pour en mettre plein la vue et donner une véritable impression de puissance !   


 

« Oh c’est beau… mais ? »

343 industries a procédé à une refonte totale du jeu, et ça se voit ! Le nouveau moteur utilisé permet de mettre Halo au même niveau que la concurrence actuelle, ce qui n’était plus le cas chez Bungie (principale raison du changement d’éditeur). Mais il y a un hic… oui, le jeu est beau, mais les couleurs et les textures choisies provoquent un changement brutal, et on ne reconnait plus forcement le jeu… le design des ennemis a également changé, ce qui n’était pas forcement utile (point de vue personnel bien entendu !).
Du cotés des armes rien à redire ! Seul le design de certaines d’entre elles a changé, et c’était nécessaire (ancien design trop cartoon) d’autant plus que les animations des nouvelles armes prométhéennes sont tout simplement splendides ! Les décors sont toujours aussi vastes et beaux, et les phases de combats en jettent grâce au rendu de l’éclairage (pour les tirs de lasers, de balles, et autres explosions). Note importante également, l’interface a subit quelques changements qui permettent de bien mieux s’immerger dans le jeu.

Pour ce qui est de la bande son, même remarque, le rendu est super et colle bien au jeu, mais une fois de plus, le changement d’éditeur se fait ressentir.


« SOS BlockBuster ! »

Le jeu suit une route dangereuse en s’appuyant sur les grosses productions actuelles (Battlefield, Call Of Duty…) et ça se ressent beaucoup trop… La campagne Solo est bien trop courte, et le multijoueurs nécessite une installation de 8 GO sur disque dur… (les gens qui possèdent la Xbox 360 Arcade sans disque dur ne pourront donc pas jouer en ligne ou même profiter du mode baptême du feu…). D’ailleurs, le traditionnel « Baptême du feu » rebaptisé « Spartan Ops » pour l’occasion (on se demande d’où ça vient…) permet d’allonger la durée de vie du mode campagne grâce à de petits scénarios comportant cinématiques et objectifs liés à l’histoire du jeu.
En attendant Halo 5, d’autres scénarios devraient sortir (en dlc), mais pour ça, il faudra mettre la main au porte-monnaie !

En conclusion, Halo 4 est un excellent jeu (d’ailleurs, les premiers chiffres ne trompent pas) qui donne un coup de jeune à la saga ! Mais 343 industries s’est approprié l’héritage de Bungie un peu trop hâtivement et les changements se font parfois dans la douleur. Reste à espérer que la saga ne perde pas son âme au fil des opus…

Dkspuleurr

Points forts :

– Les graphismes toujours aussi beaux
– Un scénario mieux ficelé
– De nouveaux ennemis, armes, et véhicules
– Un multijoueurs toujours aussi soigné

Points faibles :

– Contenu additionnel payant
– Campagne Solo bien trop courte
– Nécessite un disque dur de 8 GO minimum pour jouer au multijoueur

La note Gamingway : 17/20

Test réalisé à partir d’une version du commerce.

Éditeur : Microsoft games
Genre : FPS
Supports :  Xbox 360
Date de sortie : 6 novembre 2012

  • Boby19/12/2012 à 23:46Permalink

    OLOL Halo 4 c’est trop de la merd eje suis bourée trop d’alcool dans le sang je comprend pas, commentaire non construictif j e comprend pas je ‘epsèreq que j’ai aps dis n’importe quoi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *