Test : Flip Wars (Switch)

Autrefois appelé Project Mekuru, ce jeu multijoueur est enfin disponible sous le nom Flip Wars. Derrière ce titre un peu effrayant se cache un Bomberman-like dans lequel il faut retourner des tuiles pour gagner. Disponible uniquement en téléchargement, ce titre très discret trouvera-t-il une place dans votre ludothèque ? Notre verdict, sans attendre.

Un titre très mobile

Flip Wars est l’exemple même du jeu qui illustre le côté « hybride » de la Switch. Développé par Over Fence, studio japonais plutôt habitué aux jeux mobiles, Flip Wars est donc un titre qui a tout du petit jeu smartphone : peu de fioriture, car on entre tout de suite dans le vif du sujet.

Les parties se jouent à 4, mais si on n’est pas nombreux, l’I.A. gère les personnages non humains. On peut d’ailleurs régler leur niveau de difficulté. Comme dans Smash Bros., les règles sont paramétrables : combats de dalles, de vies ou d’expulsions, pour le plus grand plaisir des joueurs, sans oublier de régler aussi la durée de la partie. Par défaut, on commence par les combats de dalles : chaque joueur doit sauter pour retourner les dalles afin de les faire devenir de sa couleur (bleu, jaune, rouge ou vert). Les personnages se différencient bien les uns des autres, aucun problème de visibilité. Mettre les dalles de sa couleur rapporte des points et celui qui a le plus de points à la fin du temps imparti remporte le combat. Quand on circule sur des dalles de couleurs adverses, on est moins rapide. Si on se trouve sur une dalle au moment où elle change de couleur, on est éjecté, perdant ainsi du temps, une vie et des points. Il faut donc veiller constamment aux déplacements des autres pour ne pas se faire expulser !

Comme cela ne suffit pas, quand on retourne les dalles, des bonus peuvent apparaître. Ces derniers permettent d’aller plus vite, d’augmenter le nombre de dalles retournées ou le motif. Par défaut, on retourne les dalles en croix. Mais on peut aussi les retourner en diagonale ou toutes celles autour de soi. Ces bonus peuvent changer considérablement la donne et les retournements de situation sont nombreux. Il faut d’ailleurs être constamment en mouvement. Signalons aussi qu’il est possible de changer de direction pendant un saut, pour surprendre l’adversaire.

Des cartes pensées pour la compétition

Niveau modes de jeu, il n’y a pas trop le choix : combat total de 1 à 4 joueurs sur la télé ou combat aléatoire sur internet. Ce dernier mode n’est d’ailleurs pas très fréquenté : il va falloir s’armer de patience pour affronter des joueurs du monde entier ! Pour les parties, 4 cartes sont disponibles : la forme du plateau varie et parfois, des dalles impossibles à retourner sont présentes, comme des sortes de murs. C’est un peu léger à première vue, mais il ne faut pas se tromper !

En réalité, il y a 4 types de cartes : normal, expert, choc électrique et rayon laser. Quand on choisit le type de carte, en appuyant sur haut ou bas, on accède à différentes variantes, ce qui fait un total de 12 cartes avec des règles spécifiques. Par exemple, avec le rayon laser, le joueur qui saute derrière le canon le fait tirer et voit toutes les cases devant le canon passer à sa couleur. Le canon change ensuite de position. Parfois, une vague déforme la zone de combat et ceux qui n’ont pas sauté à temps se voient assommés quelques secondes, laissant l’occasion aux autres de les expulser. Vicieux à souhait ! Ces cartes sont donc très jouissives et je vous conseille fortement de les essayer !

Un jeu pas fini

C’est la petite déception : quand on se balade dans les menus, on remarque que certaines options ne sont pas encore disponibles. Par exemple, « réalisation » est annoncé comme « prochainement ». De même pour le jeu local ou le classement en ligne. C’est vraiment dommage pour un jeu multijoueur de type mobile, car il se trouve privé de tout ce qui fait son intérêt. On espère que tout cela sera disponible dès que Nintendo aura activé ses services en ligne.

Un party game de type mobile

Flip Wars est une bonne alternative au célèbre Bomberman, déjà disponible sur Switch. On apprécie beaucoup son gameplay, qui se révèle vicieux, simple d’accès et accrocheur. Les parties sont courtes et rapides, les cartes sont vraiment très amusantes et permettent des affrontements vraiment intenses avec 3 amis. Mais seul, c’est loin d’être palpitant. Dommage que Flip Wars n’ait pas un contenu plus fourni : on aimerait bien personnaliser les personnages et des cartes supplémentaires, pour commencer.

Oubliez le jeu en ligne, déserté pour l’instant, et contentez-vous des parties sur la télé à 4 joueurs pour vous éclater un max en soirée entre amis. Pour ça, Flip Wars remplit bien son rôle. Comme il est vendu à petit prix (9,99 €) et en français, avec des musiques électroniques qui collent bien à l’ambiance, il serait dommage de ne pas l’essayer !

 

Enguy

Points forts :

– Des cartes aux effets variés
– Excellent à 4
– Petit prix
– Version française

Points faibles :

– Pas de mode local pour l’instant
– Jeu en ligne sans joueur
– Pas assez de contenu pour l’instant
– Aucun intérêt seul

LA NOTE : 14/20

Développeur / Éditeur : Over Fence / Nintendo
Genre : Party Game
Supports : Switch
Date de sortie : 6 juillet 2017

  • Enguy02/08/2017 à 11:40Permalink

    Bonjour,
    Effectivement c’est une bonne surprise à condition de penser à choisir des cartes intéressantes, car, par défaut, on joue sur les cartes les moins drôles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *