Test : Excave (3DS – eShop)

excave-3ds-jaquette-cover-01L’eShop de la 3DS est de plus en plus fourni en jeux de rôle, avec chaque dérivé de celui-ci au programme. Nous avons du choix entre le tactique, l’action ou encore ici le dungeon crawler avec Excave, venant tout juste de sortir en Europe.

Excavlibur

La Cité Impériale est en guerre, il se passe quelque chose d’étrange et devinez qui le roi appelle ? Ghostbu… vous bien sûr ! Vous en deux personnes en l’occurrence, avec une possibilité d’alternance entre un personnage féminin et un masculin, à déterminer avant chaque départ vers l’aventure. Votre mission sera d’explorer le labyrinthe souterrain où pléthore de monstres faisant des ravages vous attendent derrière tout un tas de portes, pour un total d’une cinquantaine de donjons. Votre but, venir à la rescousse du magicien disparu.

excave-3ds-01 excave-3ds-02

Dungeon pour les vieux ?

Le dungeon crawler a connu son apogée il y a déjà bien longtemps, mais les joueurs de cette époque sont généralement ravis de voir débarquer de nouveaux jeux reprenant ce principe, voire même certains inclure cette forme en parallèle à leur aventure principale. Nous rappellerons donc que ce genre consiste à enchainer des donjons pour, plus que jamais, brasser du monstre et glaner des trésors.
L’entrée dans ce labyrinthe est assez anxiogène, la surface de terrain est réduite et ne nous offre en perspective que des portes fermées à clé menant vers un étroit couloir. Evidemment, nous sommes en possession d’une première clé et récolterons les autres au fur et mesure de notre avancée. Mais leur obtention ne se fera pas sans embûches. Les ennemis étant nombreux, voire même très nombreux, dans des couloirs toujours aussi peu larges. Parfois l’action se déroulera dans des salles plus grandes, mais où l’on se sentira vite oppressé par la horde de monstres à nos trousses.

Heureusement, nous avons de quoi nous défendre. Tout d’abord grâce à une épée, qui ne tiendra pas très longtemps, il faudra donc savoir l’utiliser avec parcimonie et espérer récupérer une autre arme en cours de route. Si les assaillants s’approchent trop et mettent vos nerfs à vif, rebellez-vous en utilisant l’arbalète, les mettant ainsi à distance. Le changement d’arme permet vraiment de redonner un coup de boost et un vent d’air frais à Excave. Effectivement, si vous n’employez que des épées, vous ressentirez une lassitude propre aux hack ‘n’ slash. Mais ce n’est pas tout, puisque vous pourrez aussi jeter des sorts, ainsi que reprendre de l’énergie ou améliorer certaines capacités en utilisant des potions et autres items. Tous ces objets, ainsi que des informations à propos du jeu, sont disséminés dans des coffres, mais peuvent pour certains s’obtenir tout simplement en venant à bout des adversaires.
Lorsque vous retournerez à la ville après avoir conclu un donjon ou même tout bonnement l’avoir lâchement quitté, vous pourrez acheter de l’équipement, dont des clés indispensables pour les salles bonus, et même faire réparer vos armes. Ce sera aussi le bon moment pour préparer ce que vous emporterez dans la bataille. L’inventaire de chacun des personnages étant limité, vous devrez être très attentif(ve) lors de vos choix. Plus encore concernant les armes, celles-ci pouvant parfois être utilisées par un seul des deux. Cela est bien entendu précisé dans le jeu, il vous suffira de connaitre les symboles féminin et masculin, hmmm ça fleure bon les cours de SVT du collège.

excave-3ds-03 excave-3ds-04

Viens dans ma cave

Avec sa vue de haut légèrement penchée, on peut aisément admirer le style manga des jeunes héros d’Excave. C’est joli et nous avons les codes, on se prend donc facilement au jeu de l’exploration emplie d’action. Les donjons eux sont très classiques et ne possèdent aucun détail. En revanche, ceux-ci fourmillent de créatures, dont cinq titanesques boss, toutes plus différentes les unes que les autres. Elles-mêmes bénéficient d’un soin graphique tout particulier, même si celle qui nous marquera le plus sera probablement la première rencontrée, à savoir une sorte de pastille chocolatée colorée mauvaise pour la santé.
Au cours de votre héroïque périple, vous serez accompagné d’une musique épique du meilleur effet. Malheureusement trop peu de contenu de ce côté-ci, ce qui entrainera la fréquente coupure du son de votre part. La bande-sonore a beau pouvoir être très importante, dans un dungeon RPG cela reste plus qu’accessoire. On n’en ressentira donc aucun manque, le but étant surtout d’écraser de l’ennemi à tout-va dans des espaces restreints s’enchainant les uns après les autres.

excave-3ds-05 excave-3ds-06

Un bon divertissement, avec ce qu’il faut de profondeur et à bas prix, voilà ce qui est souvent recherché. Par chance, c’est exactement ce que propose Excave. Du bon dungeon crawler à l’ancienne, avec de l’évolution, le tout pour 4.99€. Ce jeu pourrait bel et bien faire son petit effet auprès de nombreuses personnes, en attendant que le second épisode devienne également disponible sur le Vieux Continent.

Inod

Points forts :
– Héroïne et héros
– De nombreux items à récolter, puis exploiter et de donjons à explorer
– Style graphique

Points faibles :
– Peut devenir redondant si l’on décide juste de taper
– Manque de richesse musicale

[note] La Note Gamingway : 15/20 [/note]

Développeur : Mechanic Arms
Editeur :
Teyon
Genre : Dungeon crawler
Supports :
3DS/2DS
Date de sortie :
26 mars 2015 en Europe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *