Test du Drakkar RAGNAROK, un casque VS7.1 pour les petits budgets

french_konix

Connue pour ses nombreux produits High-Tech et gaming, la marque Konix se lance dans l’univers PC avec une gamme complète de périphériques sous le libellé Drakkar. La stratégie de la marque est de proposer une gamme au rapport qualité/prix imbattable, afin d’offrir à tous les joueurs la possibilité d’avoir un setup performant et stylé. Le prix jouant souvent sur la qualité des produits, on se pose tout de même la question de savoir jusqu’où peut aller Drakkar ?  Peut-on espérer de bonnes performances ? Est-ce vraiment une bonne alternative à des produits low-cost (Spirit Of gamer & Cie) ? On vous propose de répondre à toutes ces questions, en commençant par tester le casque à vibrations RAGNAROK

Caractéristiques
  • Casque circum-aural fermé
  • haut-parleurs de 50 mm de diamètre
  • Son Virtual Surround 7.1
  • Système de vibration
  • Télécommande sur câble
  • Rétroéclairage rouge
  • Câble USB 1,8 m

konix_drakkar_ragnarok_casque_7-2-min konix_drakkar_ragnarok_casque_7-3-min

Déballage

L’emballage du RAGNAROK est plutôt sympa, son design offre un meilleur feeling à l’achat que certains produits lowcost et c’est plutôt une bonne chose. Il contiendra un casque Drakkar RAGNAROK, très bien présenté sur un socle en carton, une notice et des autocollants de la marque.

konix_drakkar_ragnarok_casque_7-4-min konix_drakkar_ragnarok_casque_7-5-min

Au premier abord, le casque est plutôt imposant. Son design brut rend globalement bien et reste cohérent à l’univers nordique autour de Drakkar, mais je soulignerais tout de même les formes sur les écouteurs qui font vraiment cheap à mon goût. Avec quelque chose d’un peu plus sobre, on aurait vite l’impression d’avoir un casque de plus haute gamme dans les mains, c’est dommage.

konix_drakkar_ragnarok_casque_7-13-min

Les matériaux choisis sont plutôt corrects, si ce n’est le plastique pour la décoration des écouteurs et le câble en caoutchouc bien gras (je n’ai pas vu ça sur des produit depuis des années). Globalement, on reste sur un excellent rapport qualité/prix, mais comme dit plus haut, on aurait pu faire mieux sans dépenser forcement beaucoup plus. Au-delà de ça, le casque offre de bonnes finitions, l’arceau à mémoire de forme est de très bonne qualité, et on retrouve de nombreux détails, comme les caches vis sur la commande, un scratch pour le câble ou encore un connecteur USB custom et plaqué or.

konix_drakkar_ragnarok_casque_7-6-min konix_drakkar_ragnarok_casque_7-9-min konix_drakkar_ragnarok_casque_7-8-min

Petit détail qui m’interpelle également : bien que l’on soit sur la gamme Drakkar, le marquage Konix est omniprésent (arceau, scratch, boîte), et le seul endroit où l’on voit le logo du produit, c’est sur la bande supérieure, qui plus est, n’est pas méga visible. Ce n’est en aucun cas important, mais je trouve dommage de créer un nouveau style pour se différencier des produits consoles et de ne pas aller au bout de son idée, d’autant que l’identité de la marque Drakkar est assez sympa.

konix_drakkar_ragnarok_casque_7-11-min

Prise en main

Grâce à son arceau à mémoire de forme et ses énormes coussins en similicuir, le RAGNAROK offre un très bon confort, même après des heures de jeu. Si le similicuir à tendance à donner chaud aux oreilles, et le casque n’est pas le plus léger qui existe, il reste néanmoins bien mieux que la plupart des produits de gamme équivalente.

konix_drakkar_ragnarok_casque_7-12-min vibration_drakkar_konix_casque_ragnarok_7-1

La commande permet de modifier le volume, couper le micro ou encore activer et désactiver le Surround 7.1 et les vibrations. Si c’est une fonction très pratique, on regrette plusieurs petits détails. La description des boutons est à peine visible, donnant l’impression de voir des boutons vierges. On a aucune indication sur les informations en cours (micro activé ou non, 3D activée ou non, vibration activée ou non). Les seuls moyens de savoir, c’est de tendre l’oreille… Si on s’en rend vite compte pour les vibrations et le son 3D, c’est déjà plus compliqué pour le micro, c’est dommage.

konix_drakkar_ragnarok_casque_7-7-min

Côté son, on est ravis, avoir une aussi bonne isolation et un son Surround 7.1 pour 50 €, ce n’est pas donné tous les jours ! Le casque fait vraiment le taff, que ce soit sur les jeux, films ou musiques (il est juste conseillé d’enlever le son 3D sur les films/musiques de faible qualité). En revanche, les vibrations c’est un gros NON ! J’ai eu l’occasion de tester récemment un casque à vibrations de chez Trust et ça n’a rien à voir ! Certes, le RAGNAROK est 20 € moins cher, mais quand on propose une fonctionnalité (qui n’était vraiment pas nécessaire au vu des performances), on le fait en connaissance de cause… Ici, il faut monter le son à s’en percer les tympans ou alors avoir des basses profondes pour ressentir les vibrations et elles ne sont pas forcement bien réparties.

konix_drakkar_ragnarok_casque_7-16-min konix_drakkar_ragnarok_casque_7-1-min

Le micro n’a pas à rougir, il est plutôt souple et offre un son très clair. Loin de bloquer tous les sons parasites, il reste largement au dessus de la moyenne pour la gamme. On pourrait juste regretter le fait qu’il ne soit pas rétractable, mais sur un casque Gamer avec connexion USB, ce n’est pas bien grave.

konix_drakkar_ragnarok_casque_7-15-min

Au final, si on retire son design un peu gadget et son système de vibration bâclé, le RAGNAROK a tout d’un bon casque gamer. Avec des finitions plutôt propres et un son Virtual Surround 7.1 puissant, Konix propose un produit gaming performant à un prix défiant toute concurrence.

Dkpsuleurr

Les points forts :

– Le son 7.1
– Éclairage LED
– Confort
– La commande complète
– Les finitions

Les points faibles :

– Design
– Le système de vibration
– Le câble en caoutchouc

[note]La note : 16/20[/note]

Constructeur : Konix
Prix conseillé : 50 €

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *