Test : Captain Toad Treasure Tracker (Wii U)

captain-toad-treasure-tracker-jaquette_wii_uToad et Toadette, tous deux issus de l’univers Mario, sont les héros de cette nouvelle aventure sur Wii U.
D’abord sous forme de mini-jeu dans Super Mario 3D World, le concept de ces niveaux en 3D spécifiques pour Toad ont été adaptés dans un jeu à part entière. Voila ce qui a donné naissance à Captain Toad Treasure Tracker, un des premiers jeux de l’année 2015, exclusivement sur Wii U !

 DotA ?! Ahhh non Toad !

L’histoire est la même que dans la plupart des jeux issus de la licence Mario et elle est dénuée d’intérêt (si je puis dire) : ici Toadette se fait enlever sous les yeux de Toad en voulant attraper une étoile et ce dernier devra partir la sauver. Vous vous doutez bien qu’encore une fois le scénario n’a que très peu de valeur ajoutée à ce genre de titre, donc nous ne nous y attarderons pas plus.

Ici nous n’avons pas affaire à un jeu de plateforme, comme un Mario classique, mais à un concept assez différent. Dans Captain Toad le jeu se présente sous la forme d’un livre où chaque page est un nouveau défi à terminer. Il comporte 18 pages et, l’aventure semble se terminer au bout du premier tome car on a droit aux crédits du jeu après seulement 2h/3h d’aventure. Grosse déception. Mais rassurez-vous, il n’en est rien ! Une mini vidéo nous montre alors…Toad se faire enlever par un aigle géant juste sous les yeux de Toadette !! Vous l’avez compris dans le second tome c’est bien la jeune fille (fille ? ou plutôt petit personnage champignon ?) aux cheveux roses qui devra partir à son tour à l’aventure…Et l’aventure justement se corse grandement. Les défis du second tome sont complètement différents du premier et apporte une vraie diversité et leur difficulté, ou en tous cas leur temps de résolution, ne fait qu’augmenter au cours des 3 tomes de 18 niveaux que comporte le jeu plus les bonus (soit un total de plus de 70 niveaux pour se creuser les méninges).

captain-toad-treasure-tracker-wii-u-01 captain-toad-treasure-tracker-wii-u-05

Un champignon qui mange des champignons…?!

Le principe du jeu est simple, il se découpe en niveaux dans lesquels il faudra récupérer une étoile mais également des pièces ainsi que 3 diamants bonus. Pour cela, Toad, Captain Toad même, sera équipé d’un gros sac à dos qui l’empêche de sauter (c’est la raison officielle donnée dans la notice) et d’une lampe frontale. Il a comme seule capacité d’arracher des navets qui contiendront : soit de l’argent, soit des bonus, soit… des navets ! Il pourra ensuite les envoyer sur les ennemis afin de s’en débarrasser. Autre capacité de Toad, il pourra allumer et éteindre sa lampe torche. Certes, cela ne sert pas beaucoup, mais il faut savoir que sa lampe frontale lui permet de trouver des pièces invisibles ou encore d’effrayer certains monstres (comme les fantômes qui n‘aiment pas la lumière, cela va de soi).
Autre bonus, une cerise qui créé un ou plusieurs clones de notre héros. Il faudra alors avancer de concert, à l’aide d’un seul stick, et ce don d’ubiquité ne fait que compliquer les choses mais permet de grandes possibilités et une meilleure couverture des niveaux.

Toad a un nombre limité de vies (entre 3 et 5 de manière générale) et il perdra une vie à chaque mauvais pas ou dès qu’un ennemi le touche. Il aura cependant, tout comme Mario, une seconde chance. En effet lorsqu’il est touché la première fois, il va juste rapetisser et gardera ses vies. Cela ne fonctionne qu’une seule fois et il faudra qu’il trouve des champignons rouges afin de retrouver sa forme initiale. Il pourra également trouver des champignons verts qui donnent une vie supplémentaire. Rien de bien nouveau pour les amateurs de Mario. Lorsque notre héros (ou notre héroïne, comme vous l’avez compris plus haut) n’a plus de vie, pas de panique, il suffira de choisir “continue” et de regagner quelques vies grâce à un niveau de pur bonus et il (ou elle) pourra ré-attaquer son niveau du début.
Le jeu se joue exclusivement en solo et sera accessible à toute la famille. D’autant que si le joueur ne s’en sort vraiment pas et perd trop de vie sur un niveau, un bonus spécial apparaîtra alors, rendant Toad ou Toadette invincible. Facile donc !

captain-toad-treasure-tracker-wii-u-06 captain-toad-treasure-tracker-wii-u-07

Des niveaux à la pelle ? A la pioche plutôt !

Le jeu ressemble beaucoup à un jeu “smartphone” dans son fonctionnement car il est composé de différents “stages” ou petites énigmes, qui se présentent sous forme d’un parcours qu’il faudra terminer en faisant attention aux embûches. On peut tout aussi bien le terminer d’une traite, ou, au contraire, essayer de récolter tous les bonus du niveau. Parfois il faudra monter sur des échelles, trouver des passages secrets, ou encore passer au milieu d’un espace rempli d’ennemis (ou en courant, ou en ne se faisant pas voir). Un peu à la manière d’un Monument Valley, (mais sans les prouesses d’architecture impossibles) il faudra surtout faire tourner la caméra du jeu autour du décor en 3D afin d’en voir tous les secrets et, surtout, pour pouvoir appréhender le niveau de la meilleure façon qui soit. En général le niveau se présente sous la forme d’un gros cube avec différentes choses à faire ou à accomplir et il faudra vraiment changer régulièrement de vue pour ne rien rater. Parfois une vue du dessus est une des meilleures solutions pour avoir un vue globale de ce qui nous attend et des étapes à franchir.

Chaque niveau possède également un objectif caché. En effet, parfois il faudra tuer les ennemis, ou, au contraire, ne pas se faire toucher ou encore trouver toutes les pièces du stage. Plus rare, parfois un “champignon doré” est à trouvé dans le niveau. Souvent invisible ou difficile d’accès, il apporte un petit challenge supplémentaire et complétement optionnel au titre. Une fois ces objectifs réalisés, vous aurez accès à un niveau bonus que nos héros ne pourront parcourir qu’une seule fois et qui permettra d’emmagasiner facilement plein de pièces à l’aide du piolet ou en se dédoublant avec une cerise. D’autres stages bonus font parfois leur apparition, notamment lorsque l’on cumule assez de diamants.

captain-toad-treasure-tracker-wii-u-02

Graphiquement comme tous les jeux Nintendo, rien à redire. Tout est parfait, décors comme personnages et au niveau du son également. Ce qui fait plaisir également c’est de voir une nouvelle aventure qui met en avant des personnages secondaires, c’est très sympa. De plus, Toad comme Toadette ont des petites réactions marrantes, ils ont peur lorsqu’il y a des fantômes ou ils sont heureux lorsqu’ils parviennent à leur fin.
Le jeu se joue principalement au gamepad, mais à l’aide des boutons et des sticks, l’écran tactile ne servant qu’à déplacer certaines pièces du niveau lorsque c’est possible ou encore à toucher des monstres pour les immobiliser quelques secondes. Cela peut parfois être utile et sauver nos héros.

Autre utilité du gamepad, tourner des manivelles (directement sur l’écran) ou encore de temps à autre, souffler dans le micro pour faire s’envoler certains objets. Certains niveaux spéciaux se déroulent dans un chariot (de la mine) et il faudra utiliser la fonction gyroscopique du gamepad afin de viser les différents bonus ou pièces du niveau situés sur les bords de la voie-ferrée. 2 vues différentes donc, selon que l’on regarde la télé ou l’écran du gamepad (où l’on a une vue à la première personne pour shooter à l’aide des navets).

La durée de vie du jeu n’est pas exceptionnelle et n’excède pas les 8h/9h (en refaisant plusieurs fois les niveaux afin d’obtenir tous les bonus). Il faut aussi se rendre à l’évidence : une fois tous les niveaux parcourus, l’envie de refaire le jeu est quasi nulle. Pas de rejouabilité donc.

captain-toad-treasure-tracker-wii-u-03 captain-toad-treasure-tracker-wii-u-04

Captain Toad Treasure Tracker est un mini jeu d’aventure composé d’énigmes, qui aurait presque plus sa place sur console portable, vu son format. Malgré tout il est agréable et permet d’appréhender les niveaux en 3D tranquillement dans son salon. Les décors, le level-design ainsi que les personnages sont réussis, comme on en a l’habitude avec Nintendo. Le style du jeu change de ce qu’on a l’habitude de voir, notamment car Toad est un vrai pacifiste, qu’il ne peut pas sauter et n’a pas réellement de capacité spéciale. Cependant, on déplore le manque de mutlijoueur,  le jeu qui se termine assez rapidement et la rejouablité est quasi inexistante. Un petit jeu très sympa, mais qu’il faudra peut-être acquérir d’occasion ou à petit prix.

Sironimo

Points forts :

  • Des énigmes variées et originales
  • Toad et Toadette en héros
  • Graphiquement toujours au top
  • Plus de 70 niveaux

Points faibles :

  • Pas de multi
  • Pas de rejouabilité
  • Assez court finalement

La Note Gamingway : 15,5/20

Développeur : Nintendo
Editeur : Nintendo
Genre : Enigme-Aventure-réflexion
Supports : Wii U
Date de sortie : 02 Janvier 2015

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Twinsunnien

Excellent test, en effet, on ressent cette trop faible durée de vie assez vite, perso je viens juste de finir le livre 2, et mis à part le début de ce livre, je n’ai pas vraiment eu d’adversité, le jeu est mignon, l’idée de faire pivoter le terrain fait penser à Monument Valley c’est vrai, mais aussi pas mal à ilo milo je trouve. Disons que c’est un jeu original, sympa et il est tellement rare de voir Toad et Toadette que ça le rend sympa pour tous les fans de Nintendo. Il est marrant de voir aussi qu’un niveau… Lire la suite »