Test : 3D Super Hang-On (3DS)

3d-super-hang-on-3ds-jaquette-coverLa collection 3D Classics se devait de proposer des jeux aux genres différents. Celui de course a donc été attribué à 3D Super Hang-On, adaptation de Super Hang-On évidemment, sorti en arcade en 1987 et en 89 sur diverses machines dont la Mega Drive et « accessoirement » suite d’Hang-On. Cette série que l’on doit à Suzuki Yū (Space Harrier, After Burner, Virtua Cop… ), fait partie de celles qui ont marqué par leur accessoire arcade, en l’occurrence ici rien de moins qu’une moto. Une sensation que cette version 3DS, va une nouvelle fois tenter de suppléer.

Un dimanche matin sur ma mobylette

Difficile de faire plus simple qu’un scénario de jeu de course arcade des années 80. Le but étant de réaliser le meilleur temps possible ou bien de terminer premier de la course. Et oui, légère subtilité, puisque 3D Super Hang-On fait lui partie des jeux où l’on ne se retrouve pas en quête de première place, face à un nombre déterminé d’adversaires. Ici les concurrents sont en présence illimitée et le but est de conclure chaque parcours en un temps record.

Ajoutons à cela l’obligation d’être performant tout au long de chaque course afin de les conclure. Ces dernières étant agrémentées de checkpoints, vous redonnant du crédit dans votre limite de temps pour atteindre l’arrivée. En somme un contre-la-montre, avec adversité et au temps limité.

3d-super-hang-on-3ds-01 3d-super-hang-on-3ds-02

Le type a surgi sur le boulevard sur sa grosse moto super chouette

Pour arriver au bout des 48 parcours disséminées sur quatre continents, pas de maniabilité trop complexe, le style arcade étant prédominant. On fonce donc à tombeau ouvert, généralement en appuyant sans discontinuer sur le bouton d’accélération, tout en se dirigeant à l’aide de la croix directionnelle ou du joystick. Ce dernier est performant et la non nécessité de presser le bouton de freinage dans les virages, même les plus serrés, permet de prendre de belles courbes à pleine vitesse. Un boost est également délivré après chaque checkpoint, lui aussi utilisable même lorsque notre motard tourne d’un côté ou de l’autre.

On remarquera d’ailleurs la subtilité des mouvements du pilote et de sa moto, lorsque l’on se penchera vers la gauche ou la droite. Ceux-ci pouvant se pencher légèrement ou totalement, pour arriver à cette fameuse position que l’on appelle couchée dans le jargon du motard.

Les adversaires ne poseront eux pas trop de problèmes, mis à part le fait qu’ils gêneront forcément la visibilité pour l’approche des courbes. En revanche, il sera souvent possible de les doubler en leur passant au travers, facilitant ainsi notre tâche.

Il faudra tout de même user d’une certaine technique, afin de gérer l’esquive de vos concurrents, ainsi que les virages, sans quoi la sortie de route pourrait survenir. Si vous restez en selle, vous n’y connaitrez qu’un ralentissement, jusqu’à ce que vous retourniez sur la piste. Mais gare à la chute, les abords étant gorgés d’obstacles en tout genre contre lesquels le choc sera rude. Celui-ci vous faisant chuter et perdre de précieuses secondes.

3d-super-hang-on-3ds-07 3d-super-hang-on-3ds-08

L’homme à la moto

En préambule de chaque partie, le choix est donné au joueur pour la musique qui l’accompagnera durant son effort. Quatre morceaux au programme, tous sympathiques et à l’univers très punchy. Il est également possible de les écouter dans les paramètres pour en savourer toute la teneur et ça, c’est essentiel pour les jeux d’une époque qui nous a habitués à disposer de l’écoute des BGM.

Durant les trajets endiablés à moto, ces musiques seront bien sûr accompagnées des bruitages sonores. Ceux-ci sont très réussis, avec un impact à la saveur arcade. Nous entendons par là un sound design n’hésitant pas à exagérer, sans non plus tomber dans l’absurde. Accélérations, virages couchés, obstacles percutés, chutes… chaque son marque le pilote. Le seul en-deçà de ce niveau, est l’accélération continue lors d’une longue ligne droite, qui aura dans ce cas tendance à ne pas sonner comme un moteur. Mais il faudra pour cela se concentrer dessus, la musique sélectionnée permettant finalement de couvrir ce bruit monotone.

Pas d’atmosphères sonores particulières par rapport aux quatre continents traversés, mais on soulignera celles graphiques. Un seul et même continent pouvant même nous faire voyager d’un brulant désert, à un froid polaire, en passant par l’asphalte citadine ou encore une ambiance de coucher de soleil.

Un soin particulier est justement apporté aux obstacles jonchant les bords de routes, selon le lieu. Cactus, lampadaires, sapins… mais aussi panneaux directionnels et pancartes publicitaires, notamment pour After Burner. On notera également la présence de cabines téléphoniques bleues, sorties d’on ne sait où mais surtout, qui a pu les laisser ici ?

3d-super-hang-on-3ds-05 3d-super-hang-on-3ds-06

Super hang out

Une super sortie entre gamers à la fin des années 80, voire même encore des années plus tard, ne pouvait se passer d’une partie de Super Hang-On, en prenant place sur la moto prévue à cette effet. M2 l’a bien compris et propose de nous remettre en situation. Tout d’abord avec le choix entre quatre tailles pour l’écran, affichant alors ou non l’encadrement de la borne d’arcade. Encadrement tournant avec le motard, lorsqu’il se penchera vers la gauche ou la droite.

Pour appuyer sur cette simulation de l’arcade, il est possible de jouer debout ou sur une mini-moto, un véritable effort de la part des développeurs. On peut même ajouter qu’ils sont presque allés au bout des choses, en proposant l’utilisation de la fonction gyroscopique de la 3DS. Quelque chose de malheureusement si rare. Elle est réactive comme il se doit, mais cela reste difficilement jouable. Tournez votre console vers la gauche ou la droite pour prendre un virage serré et aussitôt vous saisirez qu’il est bien compliqué de voir quoi que ce soit dans une telle situation. Situation se reproduisant souvent, mais cela fera bien longtemps que vous serez partis dans le décor en 3D plutôt sympathique, grâce à la sensation d’évoluer en profondeur.

Malheureusement, une nouvelle fois le Streetpass et le Spotpass ne sont pas utilisés. Pas de partages de ses chronos, ni de ses scores donc. Alors que cela est juste essentiel, sinon autant les enlever du logiciel.

3d-super-hang-on-3ds-03 3d-super-hang-on-3ds-04

Si le plaisir immédiat de la vitesse et de l’accessibilité du jeu d’origine fonctionnent également sur 3D Super Hang-On, restait à voir si cette version allait nous proposer des features supplémentaires. Fort heureusement c’est le cas, aussi bien par les références à la machine arcade, qu’à la 3DS par la fonction gyroscopique. Cette adaptation fait donc très bien son travail, sur à peu près tous les points, hormis ce non partage de scores et de temps.

Inod

Points forts :
– L’écran arcade
– Jouable debout ou sur mini-moto
– 3D stéréoscopique

Points faibles :
– 3D stéréoscopique difficilement jouable
– Pas de Streetpass ni Spotpass
– Une seule sauvegarde

[note] La Note Gamingway : 15/20 [/note]

Développeur : M2
Editeur : Sega
Genre : Course / Moto
Support : 3DS (eShop)
Date de sortie : 28 novembre 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *