Test : Death Stranding (PS4), le plaisir ne tient qu’à un fil

Il existe de ces œuvres que l’on parcourt d’une traite, happés par ses nombreux atouts, ou celles si désagréables qu’on regrette d’avoir usé son disque dur pour le télécharger. On en consomme d’autres par ennui, un peu comme une émission de télé-réalité en attendant notre programme favori. Et puis il y a Death Stranding.

Lire plus

Adieu Clémentine

Il est temps pour l’une des héroïnes les plus badass de l’histoire du jeu vidéo de tirer sa révérence. Elle va peut-être même morfler.

Lire plus