[Spécial WrestleMania XXX] Gamingday : Rumble Roses

rumble-roses-playstation2-jaquette-coverLe catch féminin est largement mis de côté dans les diverses fédérations et cela se ressent dans ses adaptations vidéoludiques. Il suffit de dénombrer le faible taux de catcheuses dans celles-ci. Parfois même, certains jeux n’incluent pas leur division féminine, on pense particulièrement aux versions DS.
Un jeu s’est alors fait fort de brandir l’étendard de la lutte uniquement entre femmes : Rumble Roses !

Point de lutteuses réelles, RR ne se basant que sur des personnages fictifs, représentant bien tous les genres : l’infirmière, la cow girl, la dominatrice… Mais également des styles de combat réalistes et cela est très intéressant. Entre le catch technique de l’une, la boxe de l’autre ou bien encore les spécialistes des prises de soumission, on se sent en terrain connu et non dans un grand n’importe quoi.

Au niveau du système de jeu, on hérite de ce qui a bien fonctionné dans les jeux de catch à cette époque et quelques années après. A savoir une alchimie entre touches directionnelles et boutons d’actions, ainsi qu’un système de contre. Aujourd’hui encore, ce gameplay est celui utilisé, avec plus de possibilités évidemment.

rumble-roses-playstation2-01 rumble-roses-playstation2-02

C’est justement là que Rumble Roses perd de sa superbe, à cause d’une certaine limite dans ses possibilités. A vrai dire, c’est le cas de nombreux jeux, surtout ceux de lutte de cette époque, où l’on se met rapidement à employer les mêmes techniques et à les répéter, dès que l’on a compris comment gagner facilement. Mais cela fonctionne surtout contre l’intelligence artificielle et contre un second joueur moins aguerri. Sinon le risque de contre sera grand, tout comme pour les logiciels actuels de catch.

Le mode scénario permettant de débloquer d’autres athlètes, nous fera découvrir les histoires de chacune. Elles sont plus proches de celles que l’on peut retrouver dans divers jeux de combats : décider de combattre pour retrouver une personne chère, pour se venger… Et non des scénarios que l’on peut retrouver dans le véritable catch.

rumble-roses-playstation2-03 rumble-roses-playstation2-04

Graphiquement le jeu est très joli, avec son côté plastique cherchant à mettre en valeur celles des différentes protagonistes. Concernant les décors, on appréciera en particulier celui du combat de boue. Cette dernière est liquide et glisse sur les filles, tout comme dans les vrais matchs. Rien à voir avec la lutte folklorique dans de la véritable boue, compacte et accrocheuse. Dommage tout de même que les deux ne soient pas proposées.

Un jeu bien sympathique, peut-être le seul où l’on arrive à s’amuser, sans la nécessité de retrouver nos catcheuses et catcheurs favori(e)s.

Inod

Développeur : Konami Computer Entertainment Tokyo
Editeur : Konami
Genre : Catch / Combat / Sport
Support : PlayStation 2
Date de sortie : 17 février 2005

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de