Présentation : Beyond : Two Souls (Grand Rex)

Avant-hier soir, le 2 octobre 2013,  nous étions conviés, avec bon nombre d’autres personnes, à assister au lancement et surtout à une présentation spéciale du nouveau titre de David Cage : Beyond : Two Souls au Grand Rex à Paris.
Ce jeu, exclusif à la PS3, est réalisé par le studio français Quantic Dream, connu pour ses jeux atypiques tel que Fahrenheit, ou encore le sublime Heavy Rain.

soiree_lancement_beyond_two_souls_paris_2013-02 soiree_lancement_beyond_two_souls_paris_2013-01

Tapis rouge, voiture noires aux vitres teintées, parterre de stars et public nombreux et enthousiaste étaient réunis pour cette belle soirée.
Pour l’occasion, étaient présents bon nombres de personnes qui ont participé au projet, ainsi que les acteurs qui incarnent en Perfomance Capture les personnages du jeu. On a donc pu profiter notamment d’Ellen Page (Jodie Holmes), de Willem Dafoe (Nathan Dawkins), et de Kadeem Hardison coté acteurs, ainsi que du compositeur Lorne Balfe et, bien évidement, de la présence très attendue de l’auteur-réalisateur David Cage.

Beyond : Two Souls, est principalement basé sur son scénario riche, ainsi que sur l’expérience utilisateur, ce qui en fait un jeu atypique qui s’appuie surtout sur les choix du joueur. Le titre de David Cage se rapproche fortement d’un long métrage de cinéma, c’est donc tout naturellement que l’avant-première s’est déroulée dans la salle prestigieuse du Grand Rex. On se serait cru à la sortie d’un énorme blockbuster tant Sony avait mis les petits plats dans les grands. Tapis rouge, fans attendant plusieurs heures pour obtenir un autographe et une vingtaine de chaines de télévision pour interviewer l’équipe du film jeu.

_ASS6747_1380760982
Photo officielle

Après l’attente devant le cinéma pour rentrer, nous avons marché sur le tapis rouge pour nous retrouver à l’intérieur du Grand Rex. Nous avons pu retrouver les classiques bornes PS3 pour tester le jeu, un fascicule de toute beauté qui nous dévoile les coulisses du jeu, accompagné de délicieuses glaces et de bouteilles de soda offertes en attendant l’arrivée des artistes.

soiree_lancement_beyond_two_souls_paris_2013-04

Pour nous faire patienter, nous avons découvert l’intégralité des making-of concernant la réalisation du jeu.

Enfin, l’équipe au complet est arrivée sur scène avec même une petite surprise : derrière le rideau se tenait l’intégralité des employés de Quantic Dream. C’était donc un moment vraiment chargé en émotion où David Cage a remercié tout le monde pour le travail accompli.

soiree_lancement_beyond_two_souls_paris_2013-12 soiree_lancement_beyond_two_souls_paris_2013-13

Ils sont ensuite venus rejoindre les sièges juste derrière nous, on a été gâté.

Quantic_dream_avant_premiere_beyond_two_souls soiree_lancement_beyond_two_souls_paris_2013-14

L’écran géant du cinéma s’est ensuite baissé et nous nous sommes vu offrir les premières 45 minutes de jeu en intégralité. L’expérience était assez particulière car, d’un côté, nous étions entièrement plongés dans la séquence avec des graphismes magnifiques et un scénario prenant, et de l’autre, nous sommes restés frustrés des différents choix effectués durant la séquence. Par exemple, la vidéo montrait une réponse à un dialogue correspondant à une Jodie distante alors que nous voulions faire le choix d’une Jodie ironique. Nous avons donc vu trois séquences au total : une Jodie enfant découvrant sa relation avec l’entité, une Jodie pré-ado essayant de nouer des liens sociaux avec des enfants de son âge et, enfin, une Jodie adolescente devant braver les dangers pour sauver des scientifiques.

La peur du spoil était présente chez les spectateurs, cependant, Quantic Dream a essayé de montrer le maximum du jeu sans pour autant en révéler les éléments clés. On sait donc que Jodie est une enfant ayant un lien avec une entité, Aiden, que l’on pourra contrôler. Cela lui donne des sortes de pouvoirs psychiques (déplacer les objets, voler la mémoire de personnes décédées, etc.). Elle devra affronter un nombre important d’épreuves et le joueur pourra manifestement alterner entre Jodie et Aiden tout au long de l’aventure. Un deuxième joueur pourra même incarner l’entité !

soiree_lancement_beyond_two_souls_paris_2013-09 soiree_lancement_beyond_two_souls_paris_2013-17

A la fin de la diffusion, nous avons eu droit à un panel composé des acteurs, de David Cage en personne et du compositeur du jeu : Lorne Balfe. Plusieurs questions ont été posées comme notamment une sur la différence pour les acteurs entre tourner pour un film et tourner pour un jeu. La tâche ne devait pas être simple. En effet, ils étaient affublés de 90 capteurs sur le visage et 90 capteurs sur le corps, avec pour seul décor des tiges de fer et un fond bleu.

beyond_two-souls-willem_dafoe_ellen_making

Autre moment marquant de la soirée, lors des questions du public, un spectateur demandant (maladroitement) pourquoi David Cage ne se mettait pas plutôt dans la réalisation d’un film plutôt que de rester dans le monde du du jeu vidéo, ce dernier a répondu : « Different people, different tastes, different games ! ».

soiree_lancement_beyond_two_souls_paris_2013-16 soiree_lancement_beyond_two_souls_paris_2013-15

Il est vrai que l’on peut se demander si l’on a à faire ici à un « film dont vous êtes le héros » . Il n’en est rien. Le papa de Quantic Dream nous propose une expérience différente des jeux vidéo traditionnels avec un effort considérable fait lors de la création du scénario. On a ici une véritable histoire immersive et interactive ou chaque choix ne sera pas sans conséquence.

Est-ce que ce jeu comblera nos attentes considérables ? Réponse le 9 octobre prochain, et bientôt sur Gamingway.

On a ensuite croisé David Cage, à la sortie de l’événement, qui, en plus d’être talentueux, est vraiment adorable, disponible et très à l’écoute. Merci à lui !

soiree_lancement_beyond_two_souls_paris_2013-18
Siro et David Cage (photo un peu floue, mais classe ^^)

Izura et Sironimo

  • Inod04/10/2013 à 11:14Permalink

    Il est  » flouuu de toi « 

  • Twinsunnien04/10/2013 à 13:25Permalink

    La soirée avait l’air sympa.
    J’avais essayé Fahrenheit, le principe est sympa, mais je n’ai pas poussé l’expérience jusqu’à finir le jeu.
    Je compte faire Heavy Rain, histoire de se faire une opinion dessus. Ce Beyond Two Souls semble sympa, et au vu du casting impressionnant, je pense que l’expérience peut être sympa, bien que l’interaction semble limitée. Je testerai la démo et attendrai le test de gamingway pour voir ce que vaut ce jeu.

  • Twinsunnien04/10/2013 à 13:28Permalink

    Ah, juste, pour le vieux que je suis, Quantic Dream c’est avant tout l’excellent The Nomad Soul, avec David Bowie, un jeu avec une ambiance SF très sympa.

  • TiJR04/10/2013 à 21:53Permalink

    Merci pour ce compte rendu complet :)

    David Cage a visiblement beaucoup de détracteur. Mais on ne peut que saluer son initiative durant ces dernière années de proposer des productions de qualités (même si elles ne restent pas exempt de défauts) et qui se démarquent fondamentalement de la plupart des jeux distribués.

    et + 1 pour The Nomad Soul ;)

    ps : petite coquille en début d’article « Avant-hier soir, le 2 octobre 2103 » , oulà j’ai pris un coup de vieux.

  • Inod05/10/2013 à 09:04Permalink

    Ca c’est notre Sironimo : elle a pris son Tardis & hop, direction 2103 pour découvrir les fi… jeux qui sortiront dans 90 ans. Pendant ce temps, nous pauvres humains nous contentons de ceux de 2013.

  • Sironimo07/10/2013 à 10:42Permalink

    TiJR & Inod > héhé en effet. Désolée voila c’est corrigé :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *