On a testé la SteelSeries Rival 500, une bête de souris pour les MOBA !

L’année 2016 a été l’occasion pour la marque danoise d’élargir sa gamme de souris Rival. Après les Rival 150, 300 et 700, c’est au tour de la Rival 500 de voir le jour. Cette souris destinée aux joueurs de MOBA / MMO semble très prometteuse sur le papier, surtout pour les joueurs de MOBA fans d’eSport, mais à quoi peut-on vraiment s’attendre ? Découvrons-le tout de suite.

Caractéristiques
  • Nombre de boutons : 15
  • Switch SteelSeries : évaluée pour 30 millions de clics
  • Poids : 129 g
  • Taille : 118,75 x 78,34 x 43,34 mm
  • Longueur du câble : 2 m
  • Capteur optique 100 à 16 000 DPI
  • Accélération : 50 g
  • Fréquence : 1 ms (1000 Hz)
  • Personnalisation d’alerte tactile
  • Éclairage RGB 16,8 millions de couleurs sur 2 niveaux

Déballage

L’emballage de la Rival 500 met bien le produit en avant, le tout avec un design avant-gardiste, comme on sait si bien le faire chez SteelSeries. Le confinement est simple mais très robuste et le produit ne craint pas les chocs. Le carton ne contiendra qu’une souris et un guide de démarrage rapide.

Au niveau du design, on reste quelque peu dubitatif. La souris n’est pas moche… elle est même plutôt simple, mais elle fait très « bouffie ». En revanche, on est unanime quant à la qualité des plastiques et la quantité généreuse de grips dont est recouverte la 500. Le seul défaut de conception du modèle est, pour moi, le câble en caoutchouc qui aurait dû être remplacé par du nylon bien plus robuste, surtout à ce prix là.

Prise en main

La Rival 500 propose une ergonomie vraiment bien pensée, avec une prise en main à la fois fiable et agréable. Ses grips latéraux et son petit poids permettent un contrôle total des mouvements et la glisse est fluide grâce à ses 3 gros coussins parfaitement répartis.

Proposant pas moins de 15 boutons, la souris demandera tout de même un certain (long) temps d’adaptation afin de manipuler tous les raccourcis. On a, par chance, la possibilité de pouvoir bloquer les deux boutons du bas qu’on a tendance à activer par mégarde (ils sont très sensibles). Concrètement, à part si vous avez de petites mains, tous les boutons sont accessibles et faciles à actionner.

Testée principalement sur World Of Warcraft et League Of Legends, la souris est plutôt convaincante, le capteur est très précis et on prend vite l’avantage grâce aux nombreux raccourcis. Ce qui apporte vraiment un plus par rapport aux autres modèles du genre, c’est le système d’alertes tactiles. Une fois configuré, c’est un atout de taille dans vos parties. J’ai, par exemple, créé des alertes pour me prévenir lorsque le temps de recharge des compétences ennemies est fini sur LoL et c’est vraiment pratique pour prendre les décisions au bon moment et ne pas avoir à s’encombrer l’esprit avec tout un tas de données en jeu, bref, c’est top !

SteelSeries Engine 3 vous permettra de configurer la Rival 500. Alertes tactiles, accélération, DPI et bien d’autre paramètres seront modifiables en toute simplicité, tant le logiciel est facile à prendre en main. On profitera également de l’occasion pour configurer l’éclairage sur deux niveaux, afin d’ajouter une petite touche personnelle à ce petit bijou.

Loin d’être optimisée pour les MMO, la Rival 500 se trouve être une bête de compétition en ce qui concerne les MOBA. Avec une excellente ergonomie, une prise en main fiable, un capteur précis et des alertes tactiles plus qu’utiles, cette souris est l’arme idéale pour tout joueur de LOL/DOTA qui se respecte.

Dkpsuleurr

Les points forts :

– Alertes tactiles !
– Ergonomie
– Switch pour verrouiller/déverrouiller les boutons
– Qualité globale
– Capteur 16 000 DPI très précis

Les points faibles :

– Câble en caoutchouc
– Design un peu bouffi

[note]La note : 18/20[/note]

Constructeur : SteelSeries
Prix conseillé : 89,99 €

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *